×

Message

Failed loading XML...

temple chailly ©Alexandra Urfer Jungen/célébrer.chLa première femme à siéger au Conseil synodal de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud est décédée dans sa 88e année.

Photo: Le temple Chailly ©Alexandra Urfer Jungen/célébrer.ch

Par Joël Burri

«Une femme fait pour la première fois son entrée dans le Conseil synodal (exécutif) de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV). Hier, dans la salle du Grand Conseil, à Lausanne, le Synode (législatif) de l’Eglise a en effet élu Mme Blanche Marie Gonin, 52 ans, institutrice de formation, grande praticienne de l’éducation des adultes et de la formation biblique», peut-on lire dans le «24 heures» du mercredi 16 juin 1982. La nouvelle passe presque inaperçue dans cette édition du journal qui annonce également une visite du pape Jean-Paul II à Genève et la fin de la Guerre des Falkland. Pourtant ces quelques lignes mentionnent déjà l’un des combats de celle qui s’est éteinte mardi 12, dans sa 88e année.

Le livre pour les 30 ans du GRAAPLe Groupe d’accueil et d’action psychiatrique célèbre ses trente ans d’activités en 2017. La situation des personnes concernées a-t-elle vraiment changé?

Par Laurence Villoz

Depuis trente ans, le Groupe d’accueil et d’action psychiatrique (GRAAP), basé à Lausanne, soutient des personnes concernées par la maladie psychique en leur offrant des lieux de rencontres, divers ateliers et des possibilités de réinsertions professionnelles. L’ouvrage «Folie à temps partiel: d’objet de soins à citoyen», réalisé pour l’anniversaire du groupe, retrace l’histoire des mouvements de patients qui se sont développés à partir de la fin des années 1980, permettant aux personnes concernées de faire entendre leur voix et de défendre leurs droits. Rencontre avec l’auteure de ce livre, Stéphanie Romanens-Pythoud, également rédactrice en cheffe de la revue du GRAAP et Jean-Pierre Zbinden, directeur du groupe.

Travail ennui CC0 Caio Triana via https://pixabay.com/fr/travail-soulign%C3%A9-comptes-2005640/Absentéisme, productivité en baisse… lorsqu’un employé ne comprend plus à quoi sert son travail, toute l’entreprise en pâtit. Le phénomène, bien connu, laisse pourtant de nombreux responsables des ressources humaines désemparés. Un congrès réunissant 580 professionnels suisses romands s’est réuni mardi pour chercher des solutions à ce problème complexe.

Par Aline Jaccottet

Costards-cravates et barbes impeccables, talons aiguille et brushings sans extravagance: la foule qui se pressait mardi 12 septembre dans les bâtiments de l’Université de Lausanne n’avait rien à voir avec les traditionnels jeans-baskets habituellement rencontrés dans les couloirs. C’est que 580 professionnels des ressources humaines représentant des dizaines de PME, plusieurs multinationales, l’Etat ou la police et diverses fondations s’étaient réunis pour le huitième Congrès HR Sections Romandes. Cet événement qui a lieu tous les deux ans est un peu la sortie annuelle des RH de la région. On se retrouve, on se salue et autour d’un café, on cause recrutements, formations, licenciements…

Divers livres en lien avec la théologie

Différentes offres de formations sont proposées par les Eglises. Profitez-en pour approfondir vos compétences bibliques ou théologiques.

Par Joël Burri

La rentrée scolaire vous a donné envie de reprendre place sur les bancs de l’école? Croyant ou non, pourquoi pas une formation théologique. Les Eglises réformées proposent différents parcours à choisir selon vos objectifs et l’engagement dont vous êtes prêts à faire preuve.

Eglises / 13 septembre 2017 - 08:00

Brèves

Une «dispute» à la Cathédrale
Une pétition pour empêcher le démantèlement des cures vaudoises
Pédaler et marcher pour des projets bibliques

CC(by-nc-nd) David King via https://flic.kr/p/4izg1eAprès une volée de pasteurs et diacres formés selon un dispositif commun à l’ensemble de la Suisse romande, les erreurs de jeunesse du règlement ont été corrigées, lundi soir à Lausanne.

Photo: CC(by-nc-nd) David King 

Par Joël Burri

Depuis trois ans, l’accompagnement des diacres et pasteurs en formation est commun au sein des Eglises réformées romandes. Comme cette formation débute une fois tous les deux ans et dure dix-huit mois, une volée a terminé sa formation et une deuxième l’a commencée ce printemps. L’occasion, déjà, d’un toilettage du règlement, de la Commission romande des stages (Corosta), d’autant plus que la responsable romande des stages, qui a accompagné la première volée a pointé différents dysfonctionnements comme l’un des motifs de sa démission, en avril 2017. Un exercice auquel l’assemblée générale de la Conférence des Eglises réformées romandes (CER) s’est livré lundi soir à Lausanne.

© 2017 Protestinfo