×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1
  • 22 mai 2018 - 11:30
  • (comm/job) 1713 signes
Oecuménisme

Le COE condamne les violences à l’encontre des Palestiniens

Tags:

Vue sur Jérusalem en 2016 CC(by-sa)Dennis Jarvis via https://flic.kr/p/TViC9gLe Conseil œcuménique des Églises dénonce les violences à Gaza. Il demande la fin de l’impunité et se distancie de ceux qui voient le déplacement de l’ambassade américaine non pas comme un acte de provocation, mais comme un don de Dieu.

Photo:  CC(by-sa)Dennis Jarvis

Tirer à balles réelles sur des civils non armés, parmi lesquels des enfants «ne peut être justifié légalement ou moralement comme une manifestation “du droit d’un état à se défendre”», écrit Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE) dans une prise de position très dure à l’encontre d’Israël au sujet des violences qui se sont produites la semaine passée à Gaza. «Les manifestants exercent leurs droits civils à exprimer leur opposition et leur désespoir au sujet de la situation du peuple palestinien», précise le texte qui appelle à une condamnation de ces actes par la communauté internationale et demande l’ouverture d’une enquête.

Le 14 mai, de nombreux Palestiniens ont exprimé leur colère, alors que l’État d’Israël célébrait le 70e anniversaire de sa création et que les États-Unis déplaçaient leur ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem. L’armée israélienne a riposté causant plus de 50 morts.

Le déplacement de l’ambassade américaine et donc la reconnaissance de Jérusalem comme capitale est vécu comme la réalisation de prophéties bibliques, par les protestants littéralistes qui ont massivement voté pour Donald Trump lors des dernières élections présidentielles américaines. Olav Fykse Tveit se dit «particulièrement inquiet que certains chrétiens célèbrent ce déplacement de l’ambassade des États-Unis comme un cadeau de Dieu malgré la nature perturbatrice et provocatrice de ce déménagement.»

«Jérusalem est une ville sainte pour les trois religions que sont le judaïsme, l’islam et le christianisme. Une paix durable et complète en Terre sainte ne peut s’appuyer que sur une solution à deux états dont les frontières seraient reconnues par la communauté internationale», plaide Olav Fykse Tveit.

Basé à Genève, le COE regroupe 348 Églises et communions d’Églises, protestantes, orthodoxes et anglicanes dans plus de 120 pays. L’organisation représente ainsi plus de 500 millions de chrétiens. Le COE s’est engagé en faveur de la paix en Israël et en Palestine au travers d’un programme pacifique d’accompagnement.

(comm/job)

« Retour
© 2018 Protestinfo