×

Message

Failed loading XML...
  • 03 novembre 2017 - 08:15
  • Joël Burri 2373 signes
Eglises

Plus de 4700 jeunes à Genève pour fêter le jubilé de la Réforme

affiche du festival réformaction, DR

Durant trois jours, le festival Reform’action se déroulera dans la Rome protestante. Des jeunes de toute la Suisse sont attendus.

Par Joël Burri

Organisé en clôture de l’année de festivités du jubilé des 500 ans de la Réforme protestante, le festival Reform’action débute ce vendredi en fin d’après-midi à Genève. A l’invitation de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS) et d’organisations évangéliques, de nombreux jeunes participeront à ces festivités jusqu’au culte de clôture, ce dimanche 5 novembre qui sera télédiffusé en direct et en eurovision. «La semaine passée, nous avions plus de 4700 inscrits», se réjouit Bettina Beer-Aebi, responsable de projet R500 à la FEPS. «Il n’y a plus de pass pour suivre l’entier du festival, mais il est encore possible de prendre des billets pour certains événements», souligne-t-elle.

Un programme varié attend, en effet, cette foule: prières de Taizé, concerts de rock chrétien, illumination du Mur des réformateurs, visite du CERN ou atelier éco-spiritualité, par exemple. Y aura-t-il assez de places pour accueillir autant de participants? Pas de problème pour Bettina Beer-Aebi! «Certains ateliers ont un nombre de places limité, mais certains sont extensibles. Nous étions prêts à accueillir jusqu’à 5000 jeunes.»

Côté bénévoles, même si le compteur s’est agité un peu plus tard, donnant quelques sueurs froides aux organisateurs, à la veille du coup d’envoi le sourire est de mise: «Nous avons les 375 bénévoles que nous recherchions», confirme la pasteure Vanessa Trüb. «L’organisation de cet événement a donné lieu à de belles rencontres et nous a permis de trouver des solutions là où nous pensions qu’il n’y en avait point. L’Esprit souffle!», se réjouit-elle.

Mais qui sont tous ces jeunes? «Environs deux tiers sont annoncés comme groupe avec des responsables», explique Bettina Beer-Aebi. «La moitié environ viennent dans le cadre de leur catéchisme. Certaines paroisses en Suisse alémanique surtout ont inclu cet événement dans l’année de préparation à la confirmation.» Un grand nombre de participants sera donc issu de la tranche d’âge 15-16 ans. Quant à la répartition confessionnelle, l’événement accueillera majoritairement des réformés et quelques évangéliques. 

La jeune femme se réjouit que cette fête traverse la barrière de röstis. «Les paroisses de Suisse allemande ont bien joué le jeu. L’Eglise réformée de Thurgovie par exemple a participé aux frais de transport des festivaliers du canton.» La plus grosse délégation sera bernoise, mais des participants de toute la Suisse sont attendus, même du Tessin et des Grisons. «Il y aura également quelques jeunes Français qui enchaînent le week-end Protestants en fête à Strasbourg avec Reform’action et un groupe allemand». Des invités internationaux, maoris en particulier sont également attendus. «Nous voulons montrer que bien que ce soit un festival suisse, nous célébrons un héritage que nous partageons bien plus largement», explique Vanessa Trüb.

« Retour
© 2017 Protestinfo