×

Message

Failed loading XML...
  • 04 septembre 2017 - 09:45
  • Joël Burri 2744 signes
Eglises

La chapelle de Servion devient église des enfants

vitrail et godly playJPGUn espace consacré à une nouvelle méthode catéchétique a été installé dans un temple du Jorat. Il a été inauguré dimanche 3 septembre. Le lieu pourra accueillir des groupes d’enfants d’autres paroisses.

Par Joël Burri

Dimanche, la paroisse du Jorat était en fête. Elle inaugurait à Servion son église des enfants. La chapelle du village a, en effet été transformée. Le chœur de l’Église qui occupe environ la moitié de l’édifice a été débarrassé de ses bancs et couvert de tapis. Sur les côtés, des étagères accueillent des jeux.

«L’une des particularités de cette chapelle, c’est que le vitrail a été peint par une classe du village en 1958. Nous nous sommes dit qu’il s’agissait d’un joli clin d’œil pour une église des enfants», raconte le diacre Bertrand Quartier, responsable du secteur enfance de la paroisse.

Godly play NoeLe lieu a été aménagé pour permettre des animations Godly play, ou «jeu divin». Une marque américaine qui développe des outils de catéchèse inspirés par la pédagogie de Maria Montessori qui favorise les initiatives de l’enfant et son développement au travers d’expériences.

Avec Godly play, un «espace sacré» et créé autour d’un récit biblique, les enfants sont invités à laisser parler leur imaginaire avec des figurines en bois. Ils peuvent ainsi vivre le texte. Cette méthode est défendue en Suisse romande notamment par un groupe de l’Eglise protestante de Genève.

Arche de Noé et ses animaux, berger et ses moutons, bannières en tissus, etc. Les étagères de l’église des enfants réservent bien des surprises. «Le matériel a un certain coût. Nous espérons donc que cette église pourra devenir un but de “course d’école” pour les groupes de culte de l’enfance d’autres paroisses qui pourrait venir vivre une animation Godly play à Servion», explique Bertand Quartier, lui-même formé à la méthode.

Encore un peu de place pour les adultes

L’autre moitié de l’Eglise a gardé ses bancs. «Nous continuerons à y célébrer des cultes», explique le diacre. «C’est important pour les gens du village. En particulier en ce qui concerne les services funèbres.» Manque encore des sanitaires pour faciliter l’accueil des enfants. Bertrand Quartier rêve de pouvoir en faire installer un jour dans l’édifice.

Dimanche 3 septembre, c’est avec toute la paroisse, que s’est vécue l’inauguration. Une tente a été montée à côté de l’église pour une après-midi de fête, avec notamment une représentation des Théopopettes, les marionnettes star de l’Eglise protestante de Genève. Et bien sûr, une démonstration d’animation Godly play.

« Retour
© 2017 Protestinfo