×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag rss line 1 Extra content at the end of the document
  • 15 février 2017 - 08:15
  • laurence villoz 3044 signes
Eglises

Près de 140 personnes lisent la Bible en entier pendant cinq jours

Gwendoline NoëlDurant une centaine d’heures, 137 lecteurs se relayeront pour lire l’intégralité de la Bible sans interruption dans le temple de Martigny, du 12 au 16 février. Une initiative des paroisses réformée, catholique et évangélique de la région.

Photo: Gwendoline Noël dans le temple de Martigny

Par Laurence Villoz

«Un défi fou, mais qui nous a paru vraiment intéressant de relever», lâche Gwendoline Noël, membre du comité d’organisation de la lecture de la Bible en continu. «Nous avons commencé dimanche à 11h37», précise la secrétaire du bureau du synode de l’Eglise réformée évangélique du canton du Valais (EREV). Ainsi, du 12 au 16 février, 137 intéressés, dont une dizaine d’enfants, se succèderont pour lire, par tranches d’un quart d’heure, l’intégralité de l’Ancien et du Nouveau Testament. «Nous avons estimé qu’il nous faudrait environ 96 heures et pensons terminer jeudi vers midi», ajoute cette paroissienne du Coude-du-Rhône qui craignait de ne pas trouver de candidats pour la nuit. «Mais entre les couche-tard et les lève-tôt, nous avons finalement trouvé des lecteurs pour l’ensemble des plages horaires».

Pour l’occasion, c’est une version de la Bible en français courant qui a été choisie. «Non seulement notre exemplaire est écrit en gros caractères et cette traduction est plus facile à saisir lors d’une lecture à voix haute que la Traduction oecuménique de la Bible (TOB), par exemple». Un exercice qui peut se révéler troublant. «Certains passages de la Bible sont très durs et ne sont jamais lus en public», précise Gwendoline Noël. «De plus, nous ne pouvons pas préparer le texte à l’avance et on peut tomber sur des passages qu’on n’a pas l’habitude de lire», relève Myriam Hübner, lectrice et membre de la paroisse du Coude-du-Rhône. «Mais c’est une belle expérience qui m’a donné envie d’aller relire les extraits que j’ai lus en public».

Un signe d’unité

Organisé par la paroisse protestante du Coude-du-Rhône, sur une initiative du pasteur Pierre Boismorand, en collaboration avec les paroisses catholiques et l’Eglise évangélique de Réveil de Martigny, cet événement s’inscrit dans la commémoration du 500e anniversaire de la Réforme. «Au moment de la Réforme, la lecture de la Bible consistait en un réel enjeu et était l’objet de séparation entre protestants et catholiques. Organiser cet événement avec différentes communautés est un signe d’unité», précise Gwendoline Noël.

Depuis le début de la rencontre, l’événement ouvert à tous attire entre deux et huit personnes en permanence. A l’issue de la lecture, une petite cérémonie aura lieu. «Comme nous ne savons pas exactement à quelle heure nous terminerons, ceux qui le souhaitent seront informés par sms une heure avant la fin de la lecture et pourront ainsi se rendre au temple pour une célébration».

Fin de la lecture:

Pour être averti par sms de la fin de la lecture, envoyer un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

« Retour
© 2017 Protestinfo