×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag rss line 1 Extra content at the end of the document
  • 02 août 2016 - 08:15
  • Nicolas Bringolf 1982 signes
Culture

Un été côté cloître et côté Jardins

Piano à Saint-Ursanne ©Crescendo-jura.chChaque été les festivals de musique foisonnent. Au fil des ans, Piano à Saint-Ursanne et Les Jardins musicaux, à Cernier, sont devenus des rendez-vous incontournables. Clé de leur succès, une programmation aboutie et des interprètes de renom ou en devenir. Le tout dans des lieux emblématiques: le cloître de la collégiale et la Grange aux concerts.

Photo: Piano à Saint-Ursanne ©Crescendo-jura.ch

Par Nicolas Bringolf, «La Vie protestante – Neuchâtel-Berne-Jura» 

Pour sa 13e édition, Piano à Saint-Ursanne se déroulera du 2 au 12 août. Les douze concerts qui figurent à l’affiche se déclineront «Autour de Frédéric Chopin». Ce fil rouge offrira un regard panoramique sur l’œuvre du compositeur et pianiste polonais. Totalement dévoué au piano, souverain dans les domaines du prélude, de l’étude, de la mazurka et de la polonaise, Chopin fut également créateur de sonates, de ballades, de scher­zos et d’impromptus. Sous les doigts des pianistes invités et au fil de la programmation, le public retrouvera ces différents genres musicaux mis en miroir avec d’autres compositeurs et d’autres pages du répertoire. Invité spécial du festival, le pianiste italien Pietro Di Maria ouvrira les feux. Parmi les 14 pianistes à l’affiche, citons, notamment, la jeune Russe Varvara – lauréate du concours Géza Anda en 2012 –, le Français Jean-Marc Luisada, pour un retour fort attendu, ainsi que Giovanni Bellucci. Le grand pianiste italien sera le 100e pianiste à se produire sur la scène ursinienne.

Des Jardins au parfum acoustique enivrant

Il y a deux décennies, à Cernier, une halle aux grains désaffectée se muait en théâtre d’été provisoire pour accueillir Les Jardins musicaux naissants. En 19 ans, le festival est devenu un laboratoire d’expérimentation artistique et de questionnement privilégié. L’édition 2016 fera la part belle à des œuvres de référence des XXe et XXIe siècles – concerts, théâtre musical, opéra, ciné-concerts. Quarante représentations d’un format «une heure sans entracte» seront à découvrir du 12 au 28 août à la Grange aux concerts, laquelle a été rénovée, à la Saline royale d’Arc-et-Senans (F), dans le Parc régional Chasseral et à la Cinémathèque suisse (Lausanne).

Bartok, Britten, Reich, Hindemith, Ravel, Messiaen et Schoenberg y partageront l’affiche avec Bério, Prokofiev, Stravinski, Chostakovitch, Ligetti ou Copland. Ces illustres compositeurs seront servis par l’Orchestre des Jardins musicaux et de nombreux solistes. Parmi eux figurent notamment le violoniste Mikhail Ovrutsky, les sopranos Katrien Baerts, Clara Meloni et Jeannette Fischer, Ballaké Sissoko et Vincent Segal, ainsi que Louis Schwitzgebel, Erika Stucky et la compagnie Manque pas d’airs. En outre, après avoir présenté tous les longs-métrages de Chaplin avec accompagnement orchestral en direct, Les Jardins musicaux proposeront une conclusion de ce cycle. L’orchestre du festival apportera sa touche à deux courts-métrages de leur réalisateur fétiche: «Le pèlerin» et «Une vie de chien».

 

Infos

 

« Retour
© 2017 Protestinfo | création site :