×

Message

Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

Un groupe de réflexion appelle l’Eglise allemande à se souvenir des victimes de la chasse aux sorcières

Arrestation d'une femme accusée de sorcellerie. Gravure de 1883 de Howard Pyle. Via https://fr.wikipedia.org/wiki/Sorci%C3%A8res_de_Salem#/media/File:Salemwitch.jpgA l’approche du Jubilé de la Réforme, les écrits antisémites de Luther ont été largement discutés. Un groupe de théologiens se bat pour que l’on n’oublie pas non plus que le réformateur soutenait les procès en sorcellerie.

Image: Arrestation d’une femme accusée de sorcellerie. Gravure de 1883 de Howard Pyle.

Unna (EPD/Protestinter). Un groupe de réflexion sur les procès en sorcellerie, intitulé Hexenprozesse, a appelé l’Eglise protestante allemande à célébrer un culte à la mémoire des victimes de la chasse aux sorcières, à l’occasion du 500e anniversaire de la Réforme, qui aura lieu en 2017. Comme l’a annoncé la semaine passée Hartmut Hegeler, président du groupe. Ils viennent d’envoyer à l’Eglise protestante d’Allemagne (EKD) une pétition à ce sujet, qui a recueilli plus de 1000 signatures. «Nous ne devons pas passer sous silence les pages sombres de Martin Luther», peut-on lire dans le texte adressé à Heinrich Bedford-Strohm, président du Conseil de l’EKD, et à Margot Käßmann, ambassadrice de la Réforme.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Pour publier cet article vous avez besoin de 6 credits, Acheter des crédits.

Contenu réservé aux utilisateurs enregistrés

Chers internautes,

Vous aimeriez lire la suite du texte? Quelques explications sur ce que vous pouvez faire.

Protestinfo propose un flux de nouvelles internationales sous le label Protestinter. Depuis 2013, ce service prend le relais en français d’ENInews, l’agence de presse du Conseil œcuménique des Eglises (COE), qui a cessé d’exister en 2012.

Contrairement au fil Protestinfo, le fil Protestinter est payant. Les abonnés peuvent lire quatre textes par semaine, tirés de l’european protestant news network (eppn), proposé par la Communauté d’Eglises protestantes en Europe (CEPE), de l’Evangelischer Pressedienst (epd), le fil d’informations de l’Eglise protestante allemande (Evangelische Kirche in Deutschland - ekd) et de l’agence de presse religieuse américaine Religion News Service (RNS).

Protestinter se définit comme un fil de nouvelles internationales protestantes et œcuméniques. Protestinter dispose également de quelques pigistes proposant des actualités internationales originales.

Plusieurs choix s’offrent à vous:

  • en tant que lecteur privé, vous pouvez prendre connaissance des contenus de Protestinter, mais vous ne devez pas le publier plus loin. Vous pouvez pour cela, soit nous contacter pour souscrire un abonnement annuel au prix de 100 €, soit utiliser notre système de crédits pour acheter des articles à la pièce.
  • Si vous êtes un journal, une radio, une télévision, vous vous abonnez et pouvez utiliser nos productions dans vos médias. Les prix proposés le sont en fonction du tirage ou de l’audience.

 

Protestinfo, Chemin des Cèdres 5, 1004 Lausanne CH. Tél: +41 (0)21 312 89 54

© 2018 Protestinfo