Adam et Eve au Paradis, 1533, Lucas Cranach l'AncienChaque semaine, Protestinfo laisse carte blanche à une personnalité réformée.

Suzette Sandoz, professeur honoraire de droit à l’Université de Lausanne revient sur l’enseignement des théories créationniste et genre. Toutes deux ont fait couler beaucoup d’encre. 

Certains milieux politiques s’inquiètent de la présentation, dans des écoles privées, du créationnisme comme une vérité scientifique. Leur inquiétude paraît à la fois fondée et très étriquée.

Eglises / 22 octobre 2014 - 08:10

Brèves

Littérature enfantine
Théopopettes, saison 5
Le RECIF a 20 ans
Le musée BIBLE+ORIENT est quatre fois plus grand
Deux nouveaux CAS à l’Université de Fribourg
La Basse-Saxe va augmenter la contribution ecclésiastique des couples homosexuels

Gottfried Locher ©FEPSLe président du conseil de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse a accordé une interview à Ref.ch sur un sujet délicat: l’euthanasie et le suicide assisté.

Photo: ©FEPS

Gottfried Locher, êtes-vous membre d’une organisation d’aide aux mourants?

Oui, je suis membre de l’Eglise. C’est la plus grosse et la plus éprouvée des organisations d’aide aux mourants. Au fait, elle prodigue aussi une aide aux vivants.

Capture d'écran de «Tuez les tous!»Le festival du film à thématique religieuse s’est tenu ce week-end, du 17 au 18 octobre à Neuchâtel. Le Jury récompense un documentaire d’investigation consacré à de jeunes homosexuels ougandais menacés de mort. «Une réalité atroce» qui demande une réponse de la part de nos Eglises.

Photo: capture d'écran de «Tuez les tous!»

Par Elisabeth Schenker

Dans «Tuez-les tous!» le journaliste français Dominique Mesmin est allé à la rencontre de jeunes hommes ougandais, dont la vie ne tient qu’à un fil: en Ouganda, l’homosexualité est considérée comme un crime. Ce long métrage emporte le 25e Prix Farel.

Elle habite un lieu phare le jour, mais de nuit, l’église Saint-François est fermée. ©jobAlors que plusieurs églises, du canton de Saint-Gall, subissent les fins de soirées arrosées des noctambules, les temples de la région lausannoise en sont préservés. Les bâtiments sont fermés pour la nuit et certains bénéficient de surveillance vidéo.

Photo: Elle habite un lieu phare le jour, mais de nuit, l’église Saint-François est fermée.

Par Laurence Villoz

«A ma connaissance, il n’y a pas de temple lausannois qui reste ouvert pendant la nuit», affirme le conseiller municipal Oscar Tosato, directeur de l’enfance, de la jeunesse et de la cohésion sociale pour la Ville de Lausanne. Si certaines églises saint-galloises sont victimes de dépravations nocturnes, cette situation ne semble pas exister pour le chef-lieu du canton de Vaud.

Un bébé est baptisé. CC (by-nc-sa) Stephanie Jones - https://flic.kr/p/8md54vPour quoi baptiser encore aujourd’hui? C’est la question de fond que pose Daniel Neeser, théologien et pasteur récemment retraité de l’Eglise Protestante de Genève, qui va présenter son livre ce jeudi 16 octobre à midi trente, au temple de la Fusterie, à Genève.

Photo: CC(by-nc-sa) Stephanie Jones

Par Elisabeth Schenker 

«Le baptême revisité, réflexions théologiques et liturgies de baptême», est paru ce printemps en coédition chez Olivetan et à l'Office protestant d'éditions chrétiennes.  Comme tous les livres, il a une histoire: «ce n’est pas seulement de ma pratique pastorale que ce livre est né», explique Daniel Neeser, «mais de toute une réflexion théologique de fond, que j’ai commencé à mener de longue date avec d’autres collègues de l’Eglise Protestante de Genève» (EPG).

© 2014 Protestinfo | création site :