Erreur
  • JFile::read : impossible d'ouvrir le fichier
  • JFile::read : impossible d'ouvrir le fichier
  • JFile::read : impossible d'ouvrir le fichier

Elisabeth Schenker, pasteure, ancienne stagaire de ProtestinfoProtestinfo propose régulièrement des éditos rédigés par des membres des rédactions de Médias-pro.

Vocation tardive, Elisabeth Schenker est la dernière pasteure formée par l’Eglise protestante de Genève, puisque désormais tous les ministres romands suivent une formation professionnelle unique dispensée par l’Office protestant de la formation. Le cursus genevois prévoyait une année de «décentrement» ce qui a amené Elisabeth à travailler une année comme journaliste stagiaire à Protestinfo. Aujourd’hui retournée en paroisse, elle nous livre un retour sur cette expérience.

Code déontologique exigeant, vocabulaire spécifique, règles d’énonciation strictes et style extrêmement codifié… on pourrait presque se croire dans l’un de ces milieux dits «d’Eglises». Pas du tout. Ce monde un peu étrange pour qui ne le connait que de l’extérieur, toujours en mouvement, sur la brèche, à l’écoute et à l’affut du monde, est une agence de presse: Protestinfo est même la seule agence de presse protestante de Suisse romande. Et si elle est bien financée principalement par les Eglises protestantes de romandie, elle n’en est pas moins indépendante, et régie par les mêmes règles strictes que le reste du monde journalistique. Un monde que la «vérité» n’effraie pas.

Eglises / 28 août 2015 - 08:05

Brèves

Quel type de manager êtes-vous? 
«L’âme de l’eau»
Regroupement des consultations conjugales

Synode electif EREN ©jobLe Synode électif a ouvert la législature 2015-2019 en élisant ses autorités avec des scores proches de l’unanimité.

Par Joël Burri

«Malgré nos différences, nous sommes unis au Conseil synodal, c’est pour cela que je vous invite à élire soviétiquement cette équipe», a plaisanté Antoinette Hurni, mercredi 26 août lors du Synode électif de l’Eglise évangélique réformée de Neuchâtel (EREN), qui se tenait dans la salle du Grand conseil. Et le Synode (organe délibérant) a suivi cette recommandation puisque durant tout l’après-midi, les votes qui se sont succédé ont confirmé les candidats avec des scores de 38 à 41 voix, sur 40, puis 41 votants.

CS EREN 2014 @ERENMercredi après-midi, le Synode fraîchement élu de l’Eglise réformée évangélique du canton de Neuchâtel élira ses autorités pour les quatre ans à venir. Sauf surprise de dernière minute, l’exécutif devrait garder la même composition

Photo: ©EREN

Par Joël Burri

Une nouvelle législature s’ouvre pour l’Eglise réformée évangélique du canton de Neuchâtel (EREN). Les membres du Synode (organe délibérant) ont été élus dans leurs paroisses au début de l’été. Ce mercredi 26 août, ils se rencontreront pour la première fois à la salle du Grand conseil à Neuchâtel. Leur première mission? Elire le Conseil synodal (exécutif de l’EREN) et le bureau du Synode.

VitolUne enquête de Pain pour le prochain et d’Action de Carême, présentée lundi 24 août à Berne, accuse la multinationale suisse Vitol, active notamment dans le négoce de charbon en Afrique du Sud, de ne pas remplir son devoir de diligence. 

Photo: Les villageois s'opposent aux projets miniers © PPP/Daniel Tillmanns
Par Laurence Villoz

«Vitol n’a pas répondu au questionnaire concernant son application des droits humains, envoyé par Pain pour le prochain, en mai 2015. De plus, la multinationale n’a pas répondu à la proposition de discussion des résultats de notre enquête. C’est seulement trois jours avant la publication du rapport que l’entreprise nous a contactés», explique Yvan Maillard Ardenti, spécialiste entreprises et droits humains de Pain pour le prochain (PPP). Lundi 24 août, les œuvres d’entraide Pain pour le prochain et Action de carême ont présenté à la presse, une étude qui évalue l’approche des droits humains de Vitol et de l’un de ses fournisseurs Coal of Africa, qui exploite des mines de charbon, en fonction des normes préconisées par l’ONU (http://www.humanrights.ch/fr/dossiers-droits-humains/stn/normes/onu/). Le rapport conclut que «Vitol n’a pas appliqué les Principes directeurs sur les entreprises et les droits humains et qu’elle n’a pas pris les mesures nécessaires pour réduire son implication potentielle dans des violations de droits humains.»

Philippe gardazAncien juge et chargé de cours de droit des religions à l’Université de Fribourg, Philippe Gardaz s’inquiète de la demande, présentée au synode de l’Eglise réformée vaudoise, de séparer autorité spirituelle et gestion du personnel. Interview.

Photo: UniFr

Propos recueillis par Joël Burri

Vous avez manifesté votre soutien au Conseil synodal de l’Eglise évangélique réformée du Canton de Vaud (EERV) dans la «crise» qui l’oppose actuellement à quelques pasteurs et membres du Synode quant à sa gestion des ressources humaines.

J’ai un œil attentif à ce qui se passe dans l’Eglise réformée vaudoise parce que, Vaudois de toujours et catholique de toujours, du district d’Echallens, j’ai toutefois épousé une fille de pasteur. Je suis donc sensibilisé à ce qui se passe dans l’Eglise sœur. Lorsque j’ai entendu que certains, notamment au Synode, demandaient un partage, une dichotomie entre d’une part la direction spirituelle et d’autre part la direction du personnel, si l’on ose s’exprimer ainsi, j’ai réagi! Parce que l’Eglise catholique romaine a une expérience dans ce domaine et cette expérience fait apparaître les difficultés d’une telle structure.

© 2015 Protestinfo | création site :