Eliel CruzUne fois par semaine, Protestinfo propose un article d’opinion.
Le blogueur pour l’agence de presse américaine Religion news service, Eliel Cruz, un adventiste bisexuel, explique comment il a été mis à l’écart de sa communauté.

Photo: Eliel Cruz © RNS

Je dois me forcer à aller à l’église. Le samedi matin, alors que les adventistes, comme moi, respectent le sabbat, je reste longtemps au lit. Parfois, je me replie sur moi et je ferme les yeux. D’autres fois, je me force à me lever et me prépare, physiquement et mentalement, à y aller.

La chapelle de VerbierLe pasteur de l’Eglise réformée de France, Alain Houziaux, donnera une conférence intitulée «les péchés capitaux…si capiteux», mercredi 5 août, à la chapelle protestante de Verbier. Entre luxure et gourmandise, pourquoi condamner le plaisir?

Photo: La chapelle de Verbier AUJ

Par Laurence Villoz

«Manger, copuler et se reposer font partie des besoins fondamentaux de l’être humain, mais quand on y ajoute du plaisir, ils deviennent un péché: la gourmandise, la luxure et la paresse», explique le théologien et philosophe français, Alain Houziaux. «Pourquoi jeter l’anathème sur le plaisir?». Le pasteur retraité de l’Eglise réformée de France donnera une conférence intitulée «ces péchés capitaux…si capiteux», mercredi 5 août, à la chapelle protestante de Verbier, à 20h.

Gabriel de Montmollin (DR)C’est à Gabriel de Montmollin –théologien et ancien directeur des éditions Labor et Fides– que le Consistoire –l’organe délibérant de l’Eglise protestante de Genève (EPG)– a demandé, l’an dernier, d’analyser le travail et le fonctionnement des aumôneries actives dans le secteur social. Son rapport permettra à l’Eglise de mieux les organiser. Il lui donne également des arguments de poids au moment où s’engagent des négociations avec l’Etat autour du statut et du financement de ces activités. Nous l’avons rencontré

Vif échange entre Jean-Gabriel Cuénod (Didier Charlet) et Clara (Carolina Costa), lors d’un culte radiodiffusé. ©Médias-pro/Tiziana ContiLe diacre de la cure de Chastavel s’est fait remettre en place par Clara de «ma femme est pasteure» à l’occasion d’un culte radiodiffusé. Les deux ministres de fictions illustraient une prédication dans laquelle le — vrai — pasteur Blaise Menu fustigeait les dérapages de la religion.

Photo: Vif échange entre Jean-Gabriel Cuénod (Didier Charlet) et Clara (Carolina Costa), lors d’un culte radiodiffusé. ©Médias-pro/Tiziana Conti

Par Joël Burri

«L’apôtre Paul le dit: “la colère de Dieu se révèle du haut du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent la vérité captive de l’injustice. Se prétendant sages, ils sont devenus fous!”», s’exclame Jean-Gabriel Cuénod. Ce à quoi la pasteure Clara rétorque «ben ça vous va bien de citer l’Ecriture à la lettre. Il faut faire fonctionner un peu les méninges un peu de temps en temps!» «Mais je dis la vérité de Dieu, moi, créature du Diable», rétorque le diacre de la cure de Chastavel. «Dieu! Vous voulez dire celui que vous avez réduit à votre image, là? Mais votre dieu n’est qu’une idole!», assène la pasteure de Vuillerens.

route du coeurLa Route du cœur traverse la Suisse. Sur le tronçon bernois, les cyclistes de vélos et de vélos électriques trouveront la Velowegkirchen, une présence des Eglises au bord de la piste cyclable. Fin août, celle-ci obtiendra un label dédié.

Par Marius Schären, Reformiert.info (texte et photo)

La brochure de présentation de la Route du cœur abonde de formules lyriques pour décrire les 700 km aménagés pour les vélos et les vélos électriques entre Lausanne et Rorschach. «Des paysages de rêve, des collines, des fermes isolées et des bourgs pittoresques» sont ainsi promis aux cyclistes.

Le Palais Chaillot https://flic.kr/p/7RGyiBProtestinfo propose régulièrement des éditos rédigés par des membres des rédactions de Médias-pro. 
Laurence Villoz, journaliste à Protestinfo, revient sur la visite de Barack Obama au Kenya, les 25 et 26 juillet dernier. Grand défenseur des droits des minorités sexuelles, le président américain a plaidé la cause des Africains gays. Face à lui, les autorités religieuses et politiques l’accusent de ne pas respecter la culture et les traditions locales.

Photo: Le Palais de Chaillot à Paris où la Déclaration universelle des droits de l’homme a été adoptée le 10 décembre 1948 CC (by-nd) Spiterman 

«Quand il [Barack Obama] vient dans notre pays, nous lui demandons de respecter la morale, la foi et la culture des Kényans», explique l’évêque Mark Kariuki, pasteur responsable de l’Eglise de la Délivrance et président de l’Alliance évangélique du Kenya, à propos des tentatives du président américain, Barack Obama, d’améliorer les conditions de vie des homosexuels en Afrique. Mais si le respect de «la morale, de la foi et de la culture kényane», implique la haine, la stigmatisation et la persécution des LGTB, n’est-ce pas le devoir des autres pays que de prendre leur défense, de promouvoir le respect des Droits de l’homme?

© 2015 Protestinfo | création site :