×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag rss line 1 Extra content at the end of the document

cartes de crédit CC(by) Sean MacEntee via https://flic.kr/p/kkWaCNAu XVIe siècle, Jean Calvin a été le premier théologien à cautionner la pratique du prêt à intérêt en Europe. Dans le cadre des 500 ans de la Réforme, retour en deux volets sur cet aspect peu connu de l’œuvre du célèbre réformateur. Et sur la pertinence de cette pratique dans l’économie moderne. (2/2)

Photo: CC(by) Sean MacEntee

Par Martin Bernard

Le prêt à intérêt s’est développé en Europe dans les siècles qui ont suivi la Réforme. Légitimé au XVIe siècle par Calvin, il est aujourd’hui remis en question par certains acteurs de l’économie, car ses effets se font lourdement sentir dans la société. L’exemple le plus souvent cité est celui des Etats, qui doivent parfois s’endetter pour rembourser les intérêts de leurs dettes. Mais du côté des entreprises et des particuliers, la situation n’est pas meilleure. «Les intérêts sont inclus dans chaque prix que nous payons», souligne l’urbaniste et écologiste allemande Margrit Kennedy, auteure du livre «Libérer l’argent de l’inflation et des taux d’intérêt», paru en 1996. En Allemagne, selon ses calculs, «en moyenne 50% des prix de nos biens et services correspondent au coût du capital. Dans ces conditions, si nous supprimions les intérêts et les remplacions par un autre mécanisme capable d’assurer la circulation monétaire, la plupart d’entre nous pourraient être deux fois plus riches ou bien réduire de moitié leur temps de travail, tout en conservant le même niveau de vie».

Médaille à l’effigie de Jean Calvin ©www.saivenumismatique.fr via http://www.saivenumismatique.fr/monnaies_r1/jetons-et-medailles_c54/numismatique-du-mariage-et-de-la-religion_p1327/protestantisme_t4448/turin-p-jean-calvin-noyon-1509-geneve-1564-argent-68mm-1932-sup_article_17830.htmlAu XVIe siècle, Jean Calvin a été le premier théologien à cautionner la pratique du prêt à intérêt en Europe. Dans le cadre des 500 ans de la Réforme, retour en deux volets sur cet aspect peu connu de l’œuvre du célèbre réformateur. Et sur la pertinence de cette pratique dans l’économie moderne. (1/2)

Photo: Médaille à l’effigie de Jean Calvin (1932) ©www.saivenumismatique.fr

Par Martin Bernard

Le prêt à intérêt est au cœur du fonctionnement de la finance contemporaine. Son impact est considérable, et affecte directement les ménages, les entreprises et les Etats. Parfois remis en question, il n’a pourtant pas toujours existé sous sa forme actuelle. Durant tout le Moyen-Age européen, la pratique est en effet prohibée par l’Eglise catholique. Ce n’est qu’au moment de la Réforme – dont on fêtera le 500e anniversaire en 2017 – que le prêt à intérêt trouvera une certaine légitimité théologique. Sous l’impulsion principale de Calvin, à Genève.

musulmans Suisse https://flic.kr/p/aVefVrProtestinfo propose régulièrement des éditos rédigés par des membres des rédactions de Médias-pro.

Noriane Rapin, stagiaire, revient sur la notion de «valeurs chrétiennes» dans le débat public ces derniers mois.

Photo: Femme musulmane en prière au bord du lac, à Genève. Diegofornero CC(by-nc-sa)

Ce mois de novembre aura eu le mérite de nous montrer ce que signifiaient les valeurs chrétiennes pour l’Occident d’aujourd’hui. Edifiant! Donald Trump, aux Etats-Unis, s’est ouvertement opposé à l’immigration des musulmans tout en promettant, paradoxalement, de défendre la liberté religieuse. François Fillon, en France, a remporté les primaires de droite: totalement inattendue, cette victoire s’explique sans doute par ses prises de position conservatrices ainsi que par son engagement à défendre la famille, à exercer une autorité stricte sur les musulmans… et à respecter l’Eglise catholique.

Eglises / 30 novembre 2016 - 08:00

Brèves

Une recherche de fonds pour rénover le château de Montmirail
Un calendrier de l’Avent sur internet
Gabriel de Montmollin à la tête du MIR
Casser les préjugés en «un mot»
«Ma femme est pasteure» traverse la Sarine
Exposition sur Sébastien Castellion à Neuchâtel

Drapeau arc-en-ciel, symbole de la communauté LGBT et alliés, devant une Eglise. CC(by) Rebecca via https://flic.kr/p/E2Jw9

Un groupe de partage pour les chrétiens homosexuels est en train de se former à Neuchâtel. Une première rencontre a eu lieu en novembre et la deuxième aura lieu ce samedi 3 décembre.

Photo: Drapeau arc-en-ciel, symbole de la communauté LGBT et alliés, devant une Eglise. CC(by) Rebecca

Par Joël Burri

«Nous avions organisé une soirée autour du livre “L’accueil radical – ressources pour une Eglise inclusive”, en mai dernier. Créer un groupe de réflexion fait partie des idées qui ont été formulées lors de cette soirée», explique Christine Cand Barbezat, responsable des RH de l’Eglise évangélique réformée du canton de Neuchâtel (EREN) et pasteure. Une proposition qui a été concrétisée début novembre, avec une première rencontre du groupe «Arc-en-ciel». Ce samedi aura lieu le deuxième rendez-vous de ce mouvement qui prévoit de se retrouver mensuellement.

vieillemainsMercredi se tiendra la leçon inaugurale du prof. Ralf Jox, titulaire avec la Dre Eve Rubli Truchard de la nouvelle chaire de soins palliatifs gériatriques à la Faculté de biologie et de médecine de Lausanne. Le but de ces deux médecins: mettre sur pied des formations pour l’ensemble des soignants qui s’occupent des personnes âgées, et mener des recherches à partir des questions du terrain. Une démarche qui s’inscrit dans l’actualité.

Par Noriane Rapin

Photo: Amrita B CC (by-nc)

C’est une première mondiale: une chaire universitaire consacrée à la prise en charge des personnes âgées en fin de vie. La Faculté de biologie et de médecine de l’Université de Lausanne a fait œuvre de pionnière ce printemps en confiant un tel mandat à Ralf Jox, neurologue, palliativiste et éthicien, ainsi qu’à Eve Rubli Truchard, gériatre et directrice du centre de réadaptation de Sylvana. En faisant des soins palliatifs gériatriques une discipline académique à part entière, ils pourront améliorer la formation des soignants dans ce domaine, ainsi que la qualité et l’efficacité de la prise en charge à l’hôpital, en EMS et à domicile.

© 2016 Protestinfo | création site :