×

Message

Failed loading XML...

guerisseur main CC(by-nd) Jlhopgood via https://flic.kr/p/bwyU1VL’office statistique du canton de Vaud exploitant les chiffres d’une enquête sur les «Pratiques et croyances religieuses et spirituelles en Suisse» déclare dans un récent communiqué que «six vaudois sur dix pensent que certaines personnes possèdent un don de guérison ou de voyance contre 49% des Suisses». Pour autant, ce chiffre n’illustre pas une spécificité vaudoise, mais reflète un Röstigraben selon Magali Jenny.

Photo: CC(by-nd) Jlhopgood 

Par Caroline Amberger

«Certaines personnes possèderaient un don de guérison ou de voyances, six vaudois sur dix sont prêts à en mettre leur main au feu (61%), soit davantage qu’en Suisse (49%)», nous explique le Numerus n°5 de juin, bulletin de Statistique Vaud. Une spécificité vaudoise? Non, selon Magali Jenny, maître assistante à l’université de Fribourg dont un des champs de recherche a porté sur les guérisseurs en Suisse. «Les Suisses allemands sont peut-être plus cartésiens que les Suisses romands lorsqu’il s’agit de faire appel à des guérisseurs. Il y a une grande différence entre les deux.

Rahab Wanjiru et sa famille ©Fredrick NzwiliDans une communauté où le SIDA est toujours perçu comme une condamnation à mort, une prêtresse anglicane tente de créer une Eglise sensible à la question du VIH.

Photo: Rahab Wanjiru et sa famille ©Fredrick Nzwili

Par Fredrick Nzwili, Laikipia, Kenya, RNS/Protestinter

La révérende Rahab Wanjiru, 46 ans, est suffisamment crédible, pour participer à dissiper le silence qui entoure le virus et qui se combine avec le déni et la discrimination, dans une région située à environ 300km au nord de Nairobi. C’est parce qu’elle est elle-même porteuse du virus. «Chaque fois que je prêche à l’Eglise ou que je parle dans la communauté, je m’assure d’enseigner quelque chose à propos du VIH/SIDA», explique-t-elle. «La plupart des personnes ici sont ignorantes à propos du virus. Je dis aux congrégations qu’il y a beaucoup d’espoir, même lorsque l’on est porteur du VIH.»


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Ethiques soins domicileComment agir juste quand il n’y a pas de bonne solution? Cette question, les professionnels intervenant dans les soins à domicile se la posent régulièrement. Le recueil qui vient de paraître ne leur donnera pas la réponse, mais éclairera leur réflexion pour faire leur choix.

Par Joël Burri

Un assistant social qui se rend compte qu’il a aidé un bénéficiaire tétraplégique à remplir une fausse déclaration d’assurance; une auxiliaire de soin conviée au suicide assisté d’une de ses patientes; des intervenants pris à parti dans un conflit familial autour du placement en EMS. Tels sont quelques-unes des situations que des professionnels participant au maintien à domicile de patients dans la région lausannoise ont transmises à la Fondation Soins Lausanne. Tous deux membres de cette commission, Pierre Corbaz médecin et Florence Quinche philosophe signent «Ethiques pour les soins à domicile», un recueil dans lequel ils tentent de «faire mémoire» de leurs travaux.

don de sang CC(by-nc) Canadian Blood Services via https://flic.kr/p/8tZ32o«Les chrétiens doivent considérer les dons du sang et des organes comme leur devoir chrétien» défend une motion déposée au Synode général, l'organe délibérant de l’Eglise d’Angleterre.

Photo: CC(by-nc) Canadian Blood Services

Par Trevor Grundy, Canterbury, Royaume-Uni, RNS/Protestinter

Le Synode de l’Eglise d'Angleterre s’apprête à examiner une proposition visant à définir les dons d’organes comme centraux dans les dons chrétiens. La motion cite l’évêque de Carlisle, James Newcome, qui a dit aux délégués, lors de la réunion du Synode: «Nous croyons que tout ce que nous avons, y compris notre corps et nos biens, viennent de Dieu et en suivant les traces de Jésus, nous sommes appelés à faire une offrande sacrificielle de ce qui lui appartient déjà, au profit des autres.» Il ajoute que cette offrande sacrificielle peut inclure le temps et l’argent. Mais il concerne «tout autant le sang qui coule dans nos veines et les organes qui sont une partie intrinsèque de notre corps.»


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Un virus Ebola visualisé en microscopie électronique, CDC, Etats-Unis, LDD, via http://fr.wikipedia.org/wiki/Virus_Ebola#mediaviewer/Fichier:Ebola_Virus_TEM_PHIL_1832_lores.jpgCertains dirigeants chrétiens présentent l’épidémie comme une punition de Dieu, fâché par la corruption et l’immoralité, dont l’homosexualité. 

Photo: Un virus Ebola visualisé en microscopie électronique

Par Fredrick Nzwili RNS/Protestinter, Nairobi, Kenya

Alors que les ressortissants de pays occidentaux sont évacués de l’Ouest africain où sévit une épidémie croissante causée par le virus Ebola, certains prédicateurs ont commencé à parler du virus comme d’une malédiction divine.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

© 2018 Protestinfo