×

Message

Failed loading XML...

Vue de Sonvilier depuis les ruines du Château d’Erguël. CC(by-sa) Хрюша via https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Sonvilier_01_10.jpgLe Synode jurassien des Eglises réformées s’est réuni samedi 11 novembre à la salle communale de Sonvilier.

Photo: Vue de Sonvilier depuis les ruines du Château d’Erguël. CC(by-sa) Хрюша 

Par Nicolas Meyer

En marge du Synode jurassien des Eglises réformées et des Assemblées générales du Centre de Sornetan et du Centre social protestant (CSP), samedi 11 novembre, une présentation du point de rencontre et de conseils de Bienne pour personnes sans-papiers et requérants d’asile exclus de l’aide sociale a été faite par Sylviane Zulauf Catalfamo. L’accueil se fait chaque mercredi après-midi. Des bénévoles préparent un goûter et distribuent des denrées alimentaires. Le service de consultation pour sans-papiers de Berne propose des entretiens individuels. Un espace neutre pour ces personnes qui vivent dans la crainte permanente d’être arrêtées et renvoyées dans leur pays. Depuis plusieurs années, on assiste à une augmentation des sans-papiers établis dans le Jura bernois. Ces personnes très discrètes se débrouillent tant bien que mal en travaillant au noir dans la restauration ou en faisant des ménages. Leur situation se complique si elles veulent se marier, si elles ont des enfants ou si elles désirent les scolariser. La collecte du culte synodal était destinée à soutenir le point de rencontre.

lundi, 30 octobre 2017 11:00

Rap et râpe à légumes au culte

Sonvilier legumes pour soupeMobiliser tous les sens pour vivre sa foi, tel est le défi d’une série de cultes événements proposés dans le Vallon de Saint-Imier. Dimanche, c’est en préparant ensemble la soupe partagée après le culte que les paroissiens ont été invités à partir à la découverte de l’autre.

Par Joël Burri

«Nous vivons une époque où l’on a vite tendance à catégoriser les gens. Mais peut-être que nous partageons plus que l’on pense», tel était le message central du culte dimanche à Sonvilier (BE). Mais pour faire passer le message, les paroisses de l’Erguël ont déployé les grands moyens: une journée festive et décalée avec une prédication rappée et corvée de légumes pour les participants!

culte animaux reussillesChiens, chevaux, cochons d’Inde ont accompagné les humains au culte samedi aux Reussilles, près de Tramelan (BE).

Par Joël Burri

«Une relation avec un animal, qui est à mon sens symbole de l’innocence, cela nous permet de vivre une expérience spirituelle», a expliqué la pasteure Françoise Surdez. «L’animal nous invite à développer notre sixième sens, le sens de l’émerveillement», a expliqué la pasteure qui prêchait samedi aux Reussilles sur le premier récit de création de la Genèse. Devant une assemblée composée d’une huitantaine d’humains, d’une vingtaine de chiens, de deux chevaux et de deux cochons d’Inde. Un mouton était excusé et l’on a même vu un crocodile... en peluche, parmi les fidèles.

synode ete2017 bejusoLes délégués des Eglises réformées Berne-Jura-Soleure se sont réunis mardi à Berne. Ils ont adopté des principes directeurs pour leur vie spirituelle ainsi que pour les changements réglementaires qui seront imposés par la nouvelle loi sur les Eglises nationales du canton de Berne.

Par Joël Burri

Le Canton de Berne prépare une nouvelle loi sur les Eglises nationales, le projet devrait passer au grand conseil cet automne pour une entrée en 2020. Ce projet prévoit notamment que les ministres du Culte ne soient plus employés de l’Etat, mais de l’Eglise. Un bouleversement dont il a été question mardi 30 mai, alors que les députés de l’Union synodale Berne-Jura-Soleure se réunissaient en Synode (organe délibérant). «Le Synode ne peut pas faire tout dans le délai imparti», constatait le rapporteur de la commission ad hoc. «Il s’agit de mettre en place les balises entre lesquelles doivent avoir lieu les travaux.»

Card Catolog01 CC(By) Gregg via https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Card_Catolog01.jpgQui est membre de l’Eglise? Les Eglises ont longtemps pu compter sur les contrôles des habitants pour tenir à jour les listes. Mais, aujourd’hui, les administrations sont soit muettes soit imprécises sur la question de l’appartenance confessionnelle.

Photo: CC(By) Gregg

Par Joël Burri

Dieu n’oublie pas ses fidèles, par contre l’Eglise peut-être prise d’amnésie. Dans la plupart des cantons, la liste des membres d’une paroisse dépend des données fournies par le contrôle des habitants. Or, la transmission de donnée par les communes va de moins en moins de soi.

© 2017 Protestinfo