×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag rss line 1 Extra content at the end of the document
lundi, 13 février 2017 09:45

Un culte web à la place du culte télé

Mesures d’économiesculte streame obligent, sur la RTS le nombre de cultes TV produits en Suisse romande est passé de six à un seul par année. Une diffusion vidéo sur le web est par contre proposée à titre d’essai. Pour la première fois ce dimanche.

Par Joël Burri

Le culte radio diffusé sur Espace 2, ce dimanche 19 février, sera filmé. Les internautes pourront le suivre en images sur Celebrer.ch et sur RTSreligion.ch. Trois fois cette année, en principe, lors d’événements particuliers, les célébrations radio se donneront ainsi à voir. Les catholiques romains en feront autant avec des messes.

lundi, 19 décembre 2016 08:15

Noël sur les ondes de RTSreligion

TempleApplesAprès une année 2016 mouvementée, les émissions religieuses de la Radio télévision suisse (RTS) ont été partiellement sauvées, mais le nombre de cultes et de messes TV sera drastiquement réduit. Est-ce le dernier Noël aussi riche en cérémonies religieuses?

Photo: Le temple d'Apples CC (by-sa) Schleppyca

Par Laurence Villoz

Entre le 24 et le 25 décembre, la Radio télévision suisse (RTS) va diffuser quatre cérémonies religieuses sur les ondes de La Première et d’Espace 2 ainsi que quatre cultes et messes sur RTS Un. Un riche programme après une année mouvementée, marquée par l’annonce d’une diminution drastique des budgets accordés à RTSreligion. Si les négociations ont permis de sauver une partie des magazines, le nombre de cultes et de messes télévisés diminuera fortement en 2017 passant d’une trentaine à une vingtaine, dont deux seulement de Suisse romande, au lieu de douze actuellement. Les offices religieux vont-ils disparaître du programme de Noël 2017?

Sur le plateau de «Faut pas croire», capture d'écran d'un film ©Pierre-Alain FreyUn accord a été trouvé entre la RTS et les Eglises partenaires. Le nombre de célébrations télévisées sera drastiquement réduit, ce qui permettra de conserver des magazines spécialisés sur la thématique religieuse. A titre d’essai, une offre de diffusion vidéo sur le web des cultes et messes radio sera proposée.

Photo: Sur le plateau de «Faut pas croire» capture d’écran d’un film ©Pierre-Alain Frey

Les émissions religieuses de la Radio télévision suisse (RTS) sont sauvées! A la suite d’une longue période de négociation, l’entreprise audiovisuelle et les Eglises sont parvenues à un accord autour d’un nouvel «équilibre entre la captation des offices religieux et la production de magazine d’approfondissement», indique la RTS, vendredi dans un communiqué.

Faut pas croirePour maintenir les magazines spécialisés autour du fait religieux à la RTS, malgré les mesures d’économie, les producteurs de ces émissions Médias-pro et Cath-info proposent de diminuer le nombre de cultes et de messes.

Photo: Le magazine «Faut pas croire»

Par Laurence Villoz

Réduire les offices plutôt que de sacrifier les magazines sur l’actualité religieuse: telle est la proposition émise par les partenaires protestant Médias-pro et catholique Cath-Info à la direction de la RTS, lundi 8 février. Cette contre-proposition serait envisageable avec une diminution de 500'000 francs du budget de RTSreligion, plutôt que de 1,2 million comme le souhaite la RTS. 

Vif échange entre Jean-Gabriel Cuénod (Didier Charlet) et Clara (Carolina Costa), lors d’un culte radiodiffusé. ©Médias-pro/Tiziana ContiLe diacre de la cure de Chastavel s’est fait remettre en place par Clara de «ma femme est pasteure» à l’occasion d’un culte radiodiffusé. Les deux ministres de fictions illustraient une prédication dans laquelle le — vrai — pasteur Blaise Menu fustigeait les dérapages de la religion.

Photo: Vif échange entre Jean-Gabriel Cuénod (Didier Charlet) et Clara (Carolina Costa), lors d’un culte radiodiffusé. ©Médias-pro/Tiziana Conti

Par Joël Burri

«L’apôtre Paul le dit: “la colère de Dieu se révèle du haut du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent la vérité captive de l’injustice. Se prétendant sages, ils sont devenus fous!”», s’exclame Jean-Gabriel Cuénod. Ce à quoi la pasteure Clara rétorque «ben ça vous va bien de citer l’Ecriture à la lettre. Il faut faire fonctionner un peu les méninges un peu de temps en temps!» «Mais je dis la vérité de Dieu, moi, créature du Diable», rétorque le diacre de la cure de Chastavel. «Dieu! Vous voulez dire celui que vous avez réduit à votre image, là? Mais votre dieu n’est qu’une idole!», assène la pasteure de Vuillerens.

Page 1 sur 4
© 2017 Protestinfo | création site :