×

Message

Failed loading XML...

Le synode s’est réuni dans la salle du grand Conseil valaisanLe baptême se vit en principe lors d’un culte de la communauté et les pasteurs ne pourront plus octroyer de dérogation sans en référer au Conseil de paroisse. Telle est la décision, en première lecture, du Synode réformé valaisan.

Photo:  Le synode s’est réuni dans la salle du grand Conseil valaisan.

Par Joël Burri

Organiser une cérémonie de baptême le samedi pour permettre de réunir une famille éparpillée dans toute l’Europe ou la faire se dérouler dans une chapelle familiale, cela restera possible, mais le Synode réformé valaisan, réuni samedi dans la salle du Grand conseil à Sion, a tenu à rappeler que les dérogations doivent rester exceptionnelles. Car la règle reste qu’un baptême se vit avec l’assemblée des croyants, donc lors d’un culte de la communauté. L’organe délibérant de l’Eglise réformée évangélique du canton du Valais (EREV) a ainsi durci, en première lecture, les articles concernant le baptême dans sa Constitution. Une deuxième lecture sera nécessaire.

Un baptistère CC(by-sa) Stanze via https://flic.kr/p/p58eHtAprès une agression mortelle commise par un converti, un évêque réclame des contrôles approfondis. La conversion peut-être utilisée pour éviter une expulsion vers des pays où les apostats risquent des représailles.

Photo: Un baptistère CC(by-sa) Stanze 

Hanovre/Karlruhe (EPD/Protestinter). Une agression mortelle commise par un converti afghan a déclenché un débat sur les baptêmes de demandeurs d’asile. Mercredi, Ralf Meister, évêque régional hanovrien, a appelé l’Eglise à un contrôle approfondi des réfugiés désireux de se convertir à la religion chrétienne. L’Association des fonctionnaires de la police judiciaire allemande a exprimé un scepticisme de principe envers les baptêmes de réfugiés musulmans. Jürgen Blechinger, spécialiste ecclésiastique de la question des réfugiés, a balayé la critique selon laquelle les demandeurs d’asile seraient baptisés de façon trop précipitée en Allemagne.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

baptême d'un bébé CC0 via https://flic.kr/p/sKiadSLes familles non pratiquantes sont nombreuses à demander le baptême protestant pour leurs enfants. Ces demandes sont motivées par la volonté d’un rite autour de la naissance et parfois par un attachement à la tradition familiale. Un défi pour les Eglises réformées.

Par Noriane Rapin

«Je dirais que les baptêmes sur la demande de familles non pratiquantes représentent environ... 99% de tous ceux que je fais.» Même s’il le dit sur le ton de la boutade, le pasteur Benjamin Corbaz, de la paroisse de Savigny-Forel, met le doigt sur un paradoxe de son ministère: de nombreuses personnes qui ne se rendent plus du tout à l’Eglise continuent de demander le baptême pour leurs jeunes enfants, quand bien même ils ne donneront sans doute pas une éducation spécifiquement chrétienne à ces derniers par la suite.

le baptême d'un enfantDes baptêmes, des communions et d’autres sacrements en ligne. L’Eglise d’Ecosse estime qu’il est temps de s’intéresser aux technologies modernes.

Photo: RNS/Shutterstock

Par Trevor Grundy (RNS/Protestinter)

Canterbury, Angleterre – L’Eglise d’Ecosse va lancer une enquête sur deux ans pour évaluer auprès de ses membres l’intérêt d’introduire des baptêmes, des communions et d’autres sacrements chrétiens en ligne. L’Eglise, connue sous le nom de Kirk, a vu ses membres baisser de près d’un tiers entre 2004 et 2015, aboutissant aux nombres d’un peu moins de 364'000 personnes. Quelque 750 responsables de congrégations en Ecosse et à travers le monde se sont réunis du 21 au 27 mai dernier, lors de l’Assemblée générale.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

vitrail bapteme christ CC(0) via https://pixabay.com/en/church-window-baptism-sacrament-1016443/Protestinfo laisse régulièrement carte blanche à des personnalités réformées.

Etudiant en théologie et blogueur, Philippe Golaz partage une réflexion autour de la question du baptême ou de la présentation des enfants.

En début de semaine dernière, j’ai eu une intéressante discussion avec une de mes amies, Haley, sur la question du baptême d’enfants. J’ai également lu avec intérêt une homélie de Vincent Lafargue, ainsi qu’un intéressant débat sur Facebook avec différents ministres et étudiants en théologie romands. Ces éléments ont stimulé ma réflexion sur le sujet.

© 2017 Protestinfo