×

Message

Failed loading XML...

armée suisse paysage CC(by-nc-nd) Bruno Hotz via https://flic.kr/p/y4TyiLui-même aumônier de l’armée suisse, Matthias Inniger a défendu en 2016 une thèse en théologie protestante sur la question des aumôniers de confession musulmane. Se basant sur la parabole du bon Samaritain, sur son expérience de terrain et sur la pratique de plusieurs armées étrangères, il en conclut que d’un point de vue protestant, la mise sur pied d’une aumônerie multireligieuse est souhaitable.

Photo: CC(by-nc-nd) Bruno Hotz

Propos recueillis par Joël Burri

Vous avez consacré une thèse à la question des aumôniers militaires musulmans. La problématique est-elle si aiguë que cela?

Notre société a changé et les aumôniers des hôpitaux, des maisons de retraite, des prisons ou de l’armée en sont les témoins privilégiés. Comme aumônier militaire de 2002 à 2015, je me suis rendu compte que les musulmans qui représentent environ 5% de la population sont bien présents sous les drapeaux. Ils y voient une excellente possibilité d’intégration. L’armée ne tient pas de statistiques sur l’origine culturelle et religieuse de ses soldats et gradés, mais on peut estimer que 5 à 10% des effectifs sont issus de familles musulmanes. De façon similaire à la pratique des soldats chrétiens, rares sont les militaires musulmans qui vont régulièrement à la mosquée. Cela ne signifie pas qu’ils ne sont pas intéressés par la religion ou par la spiritualité, mais ils ne veulent pas passer pour «le chrétien» ou le «le musulman» de la compagnie. A 20 ans, on est dans une période particulière de sa vie: on vient peut-être de quitter la maison et l’on est content de ne pas être immédiatement catalogué.

hacksaw ridge ©Metropolitan films Tu ne tueras point de Mel Gibson retrace l’histoire du premier objecteur de conscience de l’armée américaine à avoir été décoré de la Médaille d’honneur pour sa bravoure durant la bataille d’Okinawa.

Par Myriam Bettens

Le pilonnage sans répit des troupes ennemies s’est calmé, Desmond Doss interpelle Dieu sur la falaise de Maeda durant la bataille d’Okinawa. Cette ultime bataille à laquelle les ministres des Cultes catholiques, réformés et évangéliques de Suisse romande ont été conviés à participer par l’entremise d’une projection en avant-première du film de Mel Gibson. Un film qui sortira le 1er février sur les écrans romands et qui retrace le parcours de Desmond Doss, premier objecteur de conscience à avoir été décoré au combat. L’avant-première de Tu ne tueras point s’est déroulée sous les auspices de trois médias chrétiens de Suisse romande au cinéma Odéon de Morges, la projection s’est poursuivie par une table-ronde à laquelle était conviés trois intervenants: Le capitaine aumônier Jean-Marc Savary, John Graz qui dirige le Département des affaires publiques et de la liberté religieuse au sein de l’Eglise adventiste mondiale ainsi que Michael Mutzner, secrétaire général adjoint du Réseau évangélique suisse.

Photo: Simratpal Singh a été le premier militaire à obtenir le droit de rester en service actif tout en respectant l’obligation religieuse de porter barbe et turban. Etude BecketLaw/RNSLes autorités militaires américaines assouplissent leur règlement afin de rendre le service militaire compatible avec le respect de certaines directives religieuses. Les dérogations deviennent possibles si elles sont demandées par des soldats à la foi sincère.

Photo: Simratpal Singh a été le premier militaire à obtenir le droit de rester en service actif tout en respectant l’obligation religieuse de porter barbe et turban. Etude BecketLaw/RNS

Par Adelle M. Banks, RNS/Protestinter, Washington

Les nouveaux règlements de l’armée américaine autorisent les soldats à porter le turban, la barbe ou le hijab dans la plupart des situations. Un changement qui rejoint une revendication que portent les sikhs depuis des années. «Sur la base de l’expérience positive faite avec les soldats actuellement en service qui bénéficient de telles dérogations, j’ai déterminé que le commandement au niveau de la troupe, pouvait désormais accepter de telles demandes», a écrit le secrétaire de l’armée, Erik K. Fanning dans un mémo daté du 3 janvier.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Aumonier militaire ©VBS/DDPSL’Armée suisse dispose à moyen terme de trop peu de pasteurs et prêtres pour l’aumônerie de l’armée. C’est pour cette raison qu’à l’avenir les diacres, les catéchètes et les étudiants en théologie pourront aussi s’engager dans ce service. Le chef des aumôniers militaires pense même à une activité pastorale interreligieuse.

Photo: ©VBS/DDPS

Par Daniel Klingenberg, ref.ch/Protestinfo

A l’automne 2010, le chef de l’aumônerie de l’armée de l’époque a tiré la sonnette d’alarme. L’aumônerie de l’armée va disparaître en 2029, écrivait-il dans un bulletin d’information, en raison du manque de vocations. De moins en moins de prêtres, de pasteurs et d’assistants pastoraux sont intéressés par le service œcuménique en tant qu’aumôniers de l’armée.

fusil à lunette CC(by-nc-nd) Intensivtäteraggressor via https://flic.kr/p/iYJNSfLe gouvernement valide le rapport 2015 sur les exportations d’armement. Le montant des machines de guerres lourdes exportées a presque doublé. L’occasion pour les Eglises de demander un durcissement de la loi.

Photo: CC(by-nc-nd) Intensivtäteraggressor

Berlin (EPD/Protestinter). Au vu de nouvelles autorisations d’exportations d’armement vers des zones en crise, les deux Eglises ont réclamé une législation plus stricte sur ce marché. Il y aurait grand besoin d’une base «permettant de faciliter l’arrêt des livraisons envisagées», a déclaré Martin Dutzmann, président protestant de la Conférence commune pour l’Eglise et le développement (GKKE), mercredi à l’agence de presse protestante allemande EPD.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

© 2017 Protestinfo