×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag link line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

Clip vidéo et prises de position, les réformés appellent les citoyens suisses à la réflexion dimanche 25 novembre au moment de se prononcer sur l’initiative de l’UDC sur les juges étrangers. Ils dénoncent la mise en danger du respect des droits humains dans le cas d’un oui dans les urnes.

Par Marie Destraz

Assurer ses droits humains pour 999 fr. par mois, c’est ce que propose le courtier de l’assurance Justo aux passants de la ville de Zurich, dans une vidéo signée de l’Entraide protestante suisse (EPER), qui met en scène l’acteur alémanique Gilles Tschudi, dans le rôle de l’assureur. Le clip démontre par l’absurde que la protection de leurs libertés et droits fondamentaux pourrait coûter cher aux Suisses, dans le cas d’un oui à l’initiative sur les juges étrangers, dimanche dans les urnes. Selon les opposants, l’adoption du texte lancé par l’UDC entraînerait à terme la résiliation de la Convention des droits humains. Privés de recours devant la Cour européenne des droits de l’homme, à qui les Suisses pourraient-ils faire appel en cas de violation de leurs droits? Et à quel prix?

télécommande CC(by-nc) Stig Morten Waage via https://flic.kr/p/5EmTALPlusieurs organisations religieuses appellent à rejeter l’initiative populaire demandant la suppression des redevances radio et télévision obligatoires. Quelques voix évangéliques, favorables au texte se font toutefois entendre.

Photo: CC(by-nc) Stig Morten Waage

Par Joël Burri

«Une Suisse démocratique a besoin de médias de service public, qui assurent une couverture médiatique plurielle et donnent une voix aux minorités ainsi qu’aux plus faibles», prévient la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) dans sa prise de position. «La FEPS rejette toutes les initiatives qui cherchent à couper la parole aux minorités et aux groupes de population les plus faibles. Si on laisse jouer les seules forces du marché, si la radio et la télévision ne sont plus soutenues de façon solidaire par l’ensemble de la population, ces minorités n’auront plus de voix», prévient encore l’organisation faitière.

vendredi, 12 mai 2017 08:15

Sauver la nature! Vraiment?

photovoltaique CC(by) Thomas Kohler via https://flic.kr/p/acxCjVProtestinfo laisse régulièrement carte blanche à des personnalités réformées.

Jean-François Ramelet, pasteur, responsable de «l’esprit-sainf — une oasis dans la ville» à Lausanne prend position sur la révision de la Loi fédérale sur l’énergie soumise au vote le 21 mai prochain (Stratégie énergétique 2050)

Photo: CC(by) Thomas Kohler 

Dans la nuit du 18 au 19 avril dernier, un épisode de gel noir décime le vignoble en Valais. De nombreux arboriculteurs sont également touchés et des vignobles vaudois ne sont pas épargnés. La féerie des images des bougies allumées sur les coteaux nous ferait presque oublier l’ampleur du drame. Des hommes ont tout perdu en quelques heures.

lundi, 06 février 2017 10:20

Inquiétude des Eglises face à la RIE III

on voteLes Eglises réformées ne prennent pas position sur la réforme de l’imposition des personnes morales sur laquelle la Suisse votera dimanche. Si elles soutiennent la volonté d’aller vers plus d’équité tant au niveau national qu’international, elles soulignent aussi le coût social de la réforme.

Par Joël Burri

«Les économies dans certains domaines sociaux peuvent-elles se justifier éthiquement par les objectifs de la RIE III (troisième réforme de l’imposition des entreprises), à savoir l’exigence d’équité dans la concurrence internationale, ou le remède à une injustice au niveau international doit-il se payer au prix d’une nouvelle injustice au niveau national?» et «Quelle est la justification éthique du déplacement, des entreprises vers les citoyens, des charges financières que représente le financement des obligations d’intérêt général? Comment l’Etat justifie-t-il une stratégie qui vise à décharger toujours plus les entreprises de leurs obligations envers le bien commun?», telles sont quelques-unes des questions que la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS) invite les votants à se poser en vue du scrutin de dimanche.

drapeau suisse Joeri Cornille CC(by),  via  https://flic.kr/p/2tXPAMProtestinfo propose régulièrement des éditos rédigés par des membres des rédactions de Médias-pro.

Noriane Rapin, stagiaire à Médias-pro, réfléchit à ce que signifie «être suisse».

Photo: Joeri Cornille CC(by)

Le 12 février prochain, le peuple suisse sera appelé à se prononcer sur la naturalisation facilitée de la troisième génération. Si elle est acceptée, la nouvelle procédure permettra à un certain nombre de jeunes (estimés à 25’000) de devenir suisses, dont les grands-parents ont rejoint la Suisse dans les années 60 et dont au moins un parent est né dans ce pays. Pas d’enjeux économiques, donc, et un impact relativement peu important. Mais il reste que cette votation symbolique alimente un débat parfois pesant.

© 2019 Protestinfo