×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag link line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

Des dizaines de milliers d’Israéliens ont manifesté mardi pour que leur gouvernement agisse contre les violences subies par les femmes, une semaine après deux meurtres sordides

Par Aline Jaccottet

La semaine dernière, deux jeunes filles de douze et seize ans, Silvana Tsegai et Yara Ayoub, ont été assassinées à Tel-Aviv. Elles ont ainsi rejoint la triste liste des 22 femmes tuées de violences domestiques depuis début 2018 en Israël, selon les chiffres de l’Organisation sioniste internationale des femmes. Une année noire alors qu’entre 2016 et 2017, seize victimes de ce type de crime avaient été répertoriées contre treize entre 2014 et 2015.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Les délégués de l’Église protestante d’Allemagne, réunis en synode mi-novembre, ont décidé d’octroyer 1,3 million d’euros, soit 1,43 million de francs, à la réparation des violences sexuelles commises sur des mineurs.

Wurtzbourg (EPD/Protestinter) Pour 2019, l’Église protestante allemande (EKD) souhaite consacrer plus d’argent dans la réparation des violences sexuelles. Dans le cadre du budget défini mi-novembre à Wurtzbourg, le synode de l’Église protestante d’Allemagne a débloqué 1,3 million d’euros (1,43 million de francs suisses) à destination de son Conseil de délégués à la protection contre les violences sexuelles.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Les employés de Mediterranean Hope sur l’île de Lampedusa ont recueilli des preuves de torture et de violences subies par les migrants en Libye. Des témoignages qui appuient leur volonté de créer des passages sûrs et légaux.

NEV/Protestinter, Rome «Nour a dessiné les cellules et les quatre portes de sécurité sur une feuille de papier. Les hommes et les femmes étaient dans des cellules séparées. Et elle a raconté comment tous les soirs, des femmes étaient emmenées dans la cellule qui se trouve après la troisième porte de sécurité. Quatre hommes par femme. Quatre miliciens libyens pour chaque prisonnière somalienne ou érythréenne. Et tous les soirs, elles étaient violées à répétition. Par quatre étrangers. Tous les soirs. Pendant plus d'un an. Et quand l'une d'elles tombait enceinte, on l’emmenait au même endroit et on lui donnait des coups de pied. Jusqu’à provoquer une fausse couche.» Le témoignage de Nour est l’un des nombreux qu’ont récolté les employés de Mediterranean Hope, un programme pour les réfugiés et les migrants de la Fédération des Églises Évangéliques en Italie (FCEI), qui vivent sur l'île de Lampedusa et qui maintiennent actif un Observatoire qui réalise un travail de premier accueil et médiation avec les migrants.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Extrait du MMOC "violences et religions"L’Université de Genève lance, le 17 septembre, un cours en ligne sur les liens entre violences et religions. Principalement axé sur le christianisme et l’islam, ce programme de six semaines examine les fondements historiques pour comprendre les défis actuels.

Photo: Extrait de la vidéo de présentation du MOOC © UNIGE

Par Laurence Villoz

«La violence ne vient pas de la religion en tant que telle, mais d’un projet politique. Chaque fois que le pouvoir politique a été donné à une religion ou qu’une religion a été instrumentalisée par le pouvoir, des comportements violents s’en sont suivis», explique Michel Grandjean, professeur d’histoire du christianisme à l’Université de Genève et initiateur du «Massive open online course» (MOOC), soit un cours en ligne ouvert à tous, sur la thématique «violences et religions».

EERF Synode 20180528L’Église réformée fribourgeoise doit faire entendre sa voix contre un projet d’assouplissements des règles concernant les exportations d’armes! Ainsi en a décidé un Synode peu sensible aux questions liées au respect des domaines de prise de parole entre organisations réformées.

Par Joël Burri

«D’un point de vue chrétien, on ne peut pas accepter que les risques de réaliser des bénéfices moindres et de perdre des places de travail soient considérés comme pesant plus lourd que les risques de violation des droits humains et de la perte de vies humaines», rappelle une déclaration adoptée lundi soir par le synode de l’Église évangélique réformée du canton de Fribourg (EERF) réuni à Grangeneuve. Le texte a été proposé par deux délégués alarmés par une enquête diffusée sur la radio publique alémanique démontrant que l’industrie suisse de l’armement cherche à obtenir la possibilité d’exporter des armes également vers les pays où règne un conflit armé interne.

© 2019 Protestinfo