×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1
mardi, 10 juillet 2018 08:10

Coup de jeune au Centre de Sornetan

Le Centre de SornetanUne cuisine entièrement remise à neuf et des sols bien plus lumineux. Le Centre de Sornetan a bénéficié de plusieurs rénovations ce printemps. Il est prêt pour accueillir les vacanciers.

Photo: Le Centre de Sornetan

Par Laurence Villoz

«De nombreuses rénovations ont été effectuées ces dix dernières années dans l’idée d’amener de la fraîcheur et d’être à la pointe au niveau technologique afin de répondre à la demande de la clientèle, mais aussi d’élargir notre palette d’offres», explique Daniel Krähenmann, directeur du Centre de Sornetan dans le Jura bernois. Ce printemps, après les différentes améliorations informatiques, ce sont les cuisines qui ont été complètement remises à neuf ainsi qu’une partie des sols. De grandes catelles claires ont remplacé le carrelage brun, apportant davantage de luminosité aux espaces communautaires. «Nous avons aussi développé un nouveau dynamisme culinaire avec le changement du chef cuisinier», sourit le directeur.

mots-croisés sur la plage CC(by-nc) Jo via https://flic.kr/p/eakYRProtestinfo s’absente jusqu’au 22 août. Le temps pour la rédaction de faire et défaire ses cartons

Photo: CC(by-nc) Jo 

 

Chères lectrices, 
Chers lecteurs, 

Comme chaque année, Protestinfo prend une pause estivale de deux semaines.

Mais cette année, la rédaction est privée de plage. Nous allons profiter de ces jours pour déménager.

mardi, 28 juillet 2015 08:05

Le tourisme religieux fait recette

Des pelerins - CC(by-nc-sa) Joan Grífols - via https://flic.kr/p/nQk7mPLes chiffres relevés en Allemagne le confirment: le tourisme religieux attire de plus en plus de monde. Les chemins de Saint-Jacques ou les monastères ont tendance à devenir de véritables destinations de vacances. L’Eglise protestante allemande a su prendre la balle au bond.

Photo: CC(by-nc-sa) Joan Grífols 

Par Nora Frerichmann (EPD/Protestinter)

Se lancer sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle ou aller dans un monastère, pour lutter contre les surcharges de travail, le stress ou les problèmes personnels, telles sont désormais les nouvelles destinations vers lesquelles se tournent les vacanciers, qui ne se contentent plus seulement des plages ou des centres de bien-être.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

mercredi, 25 décembre 2013 10:00

Joyeux Noël et bonne année

1491229 10201695921053116 1214414076 n Fotor
Illustration: Hélène Becquelin-Mottet

 

La rédaction de ProtestInfo et ProtestInter vous remercie pour votre fidélité durant l’année écoulée. Nous nous réjouissons de collaborer avec vous en 2014.

Nous espérons que durant cette nouvelle année, nos textes vous surprendront et vous feront réfléchir, méditer, réagir et même parfois rire.

Nos bureaux sont fermés jusqu’au 6 janvier 2014. 

jeudi, 03 octobre 2013 08:15

Travailler dur au paradis des vacances

salyDakar (epd - ProtestInter) Souriante, Joséphine Gilafogi va d'une chaise-longue à l'autre sur le sable chaud: "Voulez-vous un massage?" Parfois, cette Sénégalaise de 34 ans entame la conversation avec les touristes. Elle habite Saly, la station balnéaire la plus célèbre de la côte de ce pays de l'Afrique occidentale.

"C'est notre Saint-Tropez", déclare-t-elle non sans fierté. Le week-end voit arriver les Sénégalais fortunés qui viennent se divertir dans les restaurants et les discothèques, car Dakar, la capitale, n'est qu'à 80 kilomètres.

Pendant la semaine, ce sont les touristes européens, souvent français, qui se dorent sur les plages et c'est auprès d'eux que Joséphine fait de la publicité pour son salon de massage. Les personnes qui s'y intéressent n'ont que quelques pas à faire pour pénétrer dans son domaine, une minuscule cabane au toit de chaume, entourée de boutiques de souvenirs et de petites épiceries. Ce modeste "centre commercial" abrite aussi un atelier de tailleur.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

© 2018 Protestinfo