×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag link line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

Andrew Brunson en prison RNS/World WitnessUn pasteur est accusé d’avoir partagé sa foi dans le but de diviser la population turque. Le gouvernement veut en faire une monnaie d’échange avec les États-Unis pour obtenir l’extradition du supposé inspirateur de la tentative de coup d’État de 2016.

Par Yonat Shimron, RNS/Protestinter

Photo: Andrew Brunson en prison RNS/World Witness

Le mois prochain, un pasteur originaire de Caroline du Nord sera présenté devant une cour turque. Il est accusé de complot terroriste en se servant du christianisme. C’est ce qui ressort de l’acte d’accusation émis la semaine passée par un tribunal à l’encontre d’Andrew Brunson, 50 ans. Le gouvernement turc l’a emprisonné depuis un an et demi.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Sainte Sophie CC(by-nc-nd) Franck Rouanet via https://flic.kr/p/c6hbG5Le métropolite Augoustinos appelle à la concorde entre chrétiens et musulmans

Photo: CC(by-nc-nd) Franck Rouanet

Athènes/Bonn (EPD/Protestinter). Le métropolite Augoustinos d’Allemagne a critiqué la transformation passagère de la basilique Sainte-Sophie, à Istanbul, en salle de prière musulmane à l’occasion du mois de jeûne du ramadan. «Ce n’est pas une bonne nouvelle pour une ville qui dispose de plusieurs centaines de mosquées, et ne dépend donc pas de cet espace en particulier», a déclaré le représentant de la conférence des évêques orthodoxes d’Allemagne à l’agence de presse protestante (EPD).


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

David Owen photo:©Joël BurriAncien secrétaire anglais aux affaires étrangères, David Owen pense que l’on n’a jamais été aussi proche d’un embrasement du conflit syrien en guerre mondiale. Il livrait son analyse mardi dans les locaux du Conseil œcuménique des Eglises.

Par Joël Burri/Emmanuelle Jacquat

«La situation en Syrie est périlleuse», soutient David Owen, ancien secrétaire des affaires étrangères du Royaume-Uni et membre du Parlement anglais de 1966 à 1992. «On a longtemps craint qu’une intervention de l’OTAN dans la crise syrienne conduise à une guerre mondiale, et ce moment est plus proche que jamais.»

RNS ISTANBUL FadelSolimon ©Center for Cross-Cultural CommunicationDéfenseur d’un islam modéré, l’imam Fadel Solimon apprend aux musulmans à répondre aux critiques faites à l’islam. Pour lui, son enseignement sert autant à donner aux jeunes croyants des outils pour débattre de leur foi qu’à renforcer leur propre foi.

Photo: ©Center for Cross-Cultural Communication

Par Umar Farooq, Istanbul, RNS/Protestinter

Dans une rue animée du quartier assez conservateur de Fatih, à Istanbul, Fadel Solimon regarde le sol et opine du chef pendant qu’une jeune femme lui demande conseil sur la manière de répondre aux critiques contre l’islam qu’elle reçoit sur Twitter.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

RNS CLIMATE MUSLIMS0818115 - Aïsha, 11 ans, transporte du charbon utilisé pour cuisiner et pour le chauffage dans la région de Jalalabad en Afghanistan, en décembre 2013. ©RNS/Reuters/ParwizLes dirigeants religieux et civils d’une vingtaine de pays de tradition musulmane appellent les musulmans à jouer un rôle actif dans la lutte contre le réchauffement climatique. Ils appellent également les représentants des différentes religions à unir leur force dans ce combat. 

Photo: Aïsha, 11 ans, transporte du charbon utilisé pour cuisiner et pour le chauffage dans la région de Jalalabad en Afghanistan, en décembre 2013. ©RNS/Reuters/Parwiz

Par Sara Weissman, RNS/Protestinter

Des dirigeants et des érudits musulmans de 20 pays ont émis une déclaration commune, appelant les musulmans et toutes les nations à lutter contre le changement climatique, mi-août à Istanbul «Notre espèce, bien que sélectionnée pour être gardienne ou Calife (représentant d’Allah) sur Terre, a aussi été la cause de sa corruption et de sa dévastation», peut-on lire dans ce texte


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

© 2019 Protestinfo