×

Message

Failed loading XML...
mercredi, 18 avril 2018 08:00

Brèves

Candidatures pour le prix du service Migration
La 9e de Beethoven sous la loupe
Oser la théologie

Thomas Römer. Photo:job

L’exégète Thomas Römer, professeur au Collège de France, chaire des milieux bibliques et d’Ancien Testament à l’Université de Lausanne estime qu’une lecture historique de la Bible enrichit notre rapport au texte et ne remet nullement en cause les fondements de notre foi. Interview.

Propos recueillis par Frédérick Casadesus, «Réforme»

Qu’est-ce qu’un bibliste?

Cette question n’est pas aussi simple qu’il y paraisse. Je pourrais vous répondre que le bibliste est quelqu’un qui a choisi la Bible comme objet de recherche et qui lui consacre la plus grande partie de sa vie. Mais cette façon de dire pourrait provoquer des malentendus, des ambiguïtés, parce que certains considèrent qu’un bibliste est un fanatique de la Bible, qui ne voit la vie que par elle, au fond qui ne jure que par elle.

CALVIN Arabe DR via http://www.theonest.edu.lb/news.php?sid=72Fort peu de sources protestantes sont disponibles en arabe. Un chercheur libanais souhaite y remédier.

NEV/Protestinter — «L’Institution de la religion chrétienne», l’une des œuvres majeures du réformateur Jean Calvin a été traduite en arabe, selon le site Riforma.it qui qualifie cette publication de «contribution majeure pour les protestants au Moyen-Orient», étant donné que «la plupart des écrits théologiques qui ont façonné la société occidentale au cours des 500 dernières années sont absents des étagères des bibliothèques» de cette région du monde.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Henri BlocherLe théologien évangélique Henri Blocher a donné une conférence publique à St-Légier (VD). Il s’est livré à l’exercice de la définition des axes centraux de la théologie de ce mouvement.

Par Joël Burri

«Le mot “évangélique” attire l’attention aujourd’hui comme il ne le faisait pas quand j’étais jeune, grâce à la progression de ce mouvement et grâce à l’essoufflement d’autres confessions. La question de son identité se pose donc avec davantage d’identité», a rappelé le théologien évangélique Henri Blocher, en début de la conférence publique qu’il a donnée la semaine passée à la haute école de théologie, HET-pro, à St-Légier (VD).

pluralisme mains CC(0) pixabay via https://pixabay.com/fr/commune-commune-fran%C3%A7aise-diversit%C3%A9-1300520/De l’observation de terrain à la création d’outils pratiques, l’Eglise réformée vaudoise a ouvert un vaste chantier pour répondre à une question aussi ancienne que le christianisme: intégrer les différences de convictions dans la vie communautaire.

Par Joël Burri

Comment vivre la diversité des sensibilités au sein d’une communauté ecclésiale? Le pasteur Jean-François Habermacher a été mandaté par le Conseil synodal (exécutif) pour travailler cette problématique. Avec un groupe de travail, il a lancé au début de l’année un questionnaire sur ce thème. Mardi 14 novembre, il a présenté à un groupe d’intéressés les premiers enseignements de cette recherche et lancé une deuxième phase de ce travail: les études de cas.

© 2018 Protestinfo