×

Message

Failed loading XML...
mercredi, 25 avril 2018 08:00

Brèves

«Almost nothing» primé à Visions du réel
L’alchimie du bonheur
Les Théopopettes au Salon du livre

Affiche de «La cuchaule interdite»La cohabitation entre confessions dans le canton de Fribourg: un sujet sérieux revisité avec humour samedi soir et dimanche après-midi sur la scène de la Fourmilière à Villaraboud.

Par Joël Burri

«Je pense que dans les années 1900 jamais on aurait pu imaginer qu’entre catholiques et protestants on puisse bien s’entendre», explique un pasteur à la paroissienne qu’il a embarqué dans un voyage temporel à la recherche de la recette de la cuchaule protestante. Les deux protagonistes viennent d’assister à une rencontre entre prêtres en 1890, inquiets de voir l’entrepreneur veveysan, donc protestant, Cailler projeter de construire, juste avant le carême, une usine de chocolat à Broc, dans la très catholique Gruyère.

Affiche de l'exposition «Les fous de Dieu» au CDN. DRIntitulée «Les fous de Dieu», la nouvelle exposition du Centre Dürrenmatt Neuchâtel propose un éclairage sur le rapport que Friedrich Dürrenmatt, fils de pasteur, a entretenu avec la foi tout au long de sa vie. A découvrir jusqu’au 14 janvier prochain, cette exposition s’inscrit dans le cadre du Jubilé des 500 ans de la Réforme.

Image: affiche de l'exposition. 

Par Nicolas Bringolf

L’exposition «Les fous de Dieu» s’articule autour de la pièce de Dürrenmatt «Il est écrit» — «Es steht geschrieben». Elle met en lumière l’une des pages les plus marquantes du protestantisme: la révolte de Münster. Lié à un groupe d’anabaptistes extrémistes qui a cherché à établir le royaume de Dieu sur terre, cet épisode historique de l’Allemagne du XVIe siècle a inspiré Friedrich Dürrenmatt par son fort potentiel dramaturgique.

«Le Blues de la tortue», Compagnie ParadoxeL’ancien temple devenu théâtre a présenté sa nouvelle saison. Quinze spectacles de théâtre, musique et danse sont à l’affiche entre octobre 2017 et mai 2018. Parmi ceux-ci, on compte cinq créations.

Photo: «Le Blues de la tortue», Compagnie Paradoxe, à voir en février 2018. 

Par Joël Burri

L’Espace culturel des Terreaux a intitulé sa saison 2017-2018 «Un bateau pour le rêve», pourtant derrière ce titre onirique, c’est bien aux questions de société que le programme laisse une large place. Violence conjugale, le lobbying dans les institutions politiques, l’antisémitisme, la recherche de ses racines ou la peur de la mort sont autant de thèmes abordés dans l’un ou l’autre des 15 spectacles proposés dès la rentrée dans l’ancien temple de la rue des Terreaux, à Lausanne.

affiche luther a tableLes propos de table de Luther inspirent un spectacle à voir en suisse romande dès jeudi. Les différentes facettes du réformateur entrent en dialogue: le pasteur, le docteur de la foi et le bouffeur de choucroute parfois grossier.

Par Joël Burri

«Alors que je faisais de la publicité pour le spectacle au marché, un type m’a dit “vous mangez avec Luther? Cela ne vous fait pas des indigestions?”», raconte le pasteur Virgile Rochat. Il est vrai que le réformateur a aussi ses côtés obscurs: propos grossiers et attaques virulentes envers les juifs, les musulmans ou les catholiques, émaillent les propos qu’il tenait à table. «C’est surprenant que son entourage ait jugé utile de noter ces débordements. Ils devaient juger que cela apportait de l’humanité au personnage», soulève Virgile Rochat.

© 2018 Protestinfo