×

Message

Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1
vendredi, 08 juillet 2011 08:28

Gymnastique et spiritualité à Gymnaestrada

a_-_ballonsPrès de 20 000 gymnastes venant d'une cinquantaine de pays sont attendus à Lausanne dès dimanche et jusqu'au 16 juillet pour la 14e World Gymnaestrada. Un rassemblement spirituel et multiculturel accueillera les gymnastes et les bénévoles à Beaulieu dimanche matin. Un lieu de silence et de méditation sera ouvert toute la semaine tandis que les différentes communautés religieuses de la région offrent une trentaine de rendez-vous aux gymnastes.

gianadda-ASM

Maurice Denis, Avril-Les Anémones, 1891Les foules visitent les musées avec une vénération quasi religieuse. A Martigny, on innove en accueillant gratuitement des célébrations œcuméniques qui s’inspirent des expos en cours.

Par Anne-Sylvie Mariéthoz

« Je ne connais aucun musée ni aucune fondation artistique qui accueille ce genre de célébration religieuse », affirme Pierre Boismorand, en charge de la paroisse protestante de Martigny-Saxon.

a_-_Sponville1Ancien chrétien fervent, André Comte-Sponville se définit désormais comme un athée non-dogmatique et fidèle. S’il ne croit plus en Dieu, le philosophe français défend résolument les valeurs gréco-judéo-chrétiennes. Il a donné, mardi à Lausanne, une conférence sur le thème « Une spiritualité sans Dieu » à l’invitation de l’aumônerie de l’Université de Lausanne et l'Ecole polytechnique fédérale.

Par Anne Buloz

Athée, André Comte-Sponville, 59 ans, l’est assurément puisqu’il ne croit plus en Dieu depuis plus de quarante ans : « J’ai été un chrétien fervent et pratiquant jusqu’à mes 18 ans. Ma foi était alors très vive. Notre façon d’être dépend de la religion que l’on refuse. La mienne est donc spécifiquement chrétienne. Je refuse toutes les religions, mais la seule qui m’intéresse vraiment est le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, plus communément appelé Dieu de Jésus-Christ, car c’est ma culture et mon histoire ».

a_-_beatrice_guelpa_-_petitLoin des statistiques, la journaliste Béatrice Guelpa retrace le parcours d'une vingtaine de personnes qui ont choisi de changer de religion. Elle a fait le pari des anonymes, loin des figures médiatisées telles que le cinéaste Wim Wenders, le chanteur Cat Stevens ou l'icône pop Madonna.

Par Tania Buri

Anonyme n'est pas synonyme d'insignifiant. Béatrice Guelpa a rencontré des personnalités aux parcours étonnants, comme celle de cet agent infiltré à la mosquée de Genève pour le compte des services secrets suisses, qui s'est ensuite converti à l'islam. Claude Covassi est certes un anonyme , mais qui avait défrayé la chronique en 2006.

niki_-_Zurich
La statue "L'ange protecteur" de Niki de St Phalle à la gare de Zurich
BREVE - ref.ch - En dix ans, près de 1,5 million de personnes se sont arrêtées à la chapelle œcuménique de la gare de Zurich. Une fête est prévue le 28 mai, où débats, rencontres et musique alterneront toute la journée.

Au total, près de 20'000 entretiens individuels ont eu lieu entre un pasteur ou un prêtre et des personnes, qui cherchaient un simple échange ou un soutien moral, peut-on lire sur l'invitation. Pendant la même décenie, près de 300 000 bougies ont été allumées.

Le record de consulations a été enregistré en 2007 avec 2068 personnes. Les femmes sont plus nombreuses à fréquenter la chapelle dans une proportion de 60/40 avec les hommes.

Plus d'informations sur la chapelle et la fête : www.bahnhofkirche.ch

© 2018 Protestinfo