×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

L'Eglise réformée de Hannovre Calenberg via https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/42/Ev_reformierte_Kirche_Hannover_Calenberg.jpgLes Eglises restent un acteur important de la société. Leurs activités sociales et culturelles, en particulier, son appréciées et utilisées par la population, selon une étude menée dans la région de Hanovre.

Photo: L'Eglise réformée de Hanovre Calenberg 

(EPD/Protestinter) Les Eglises protestantes ont mené une nouvelle étude à Hanovre. Les recherches montrent que malgré la diminution de leurs effectifs, les Eglises d’Etat restent perçues extrêmement positivement dans la population. «Environ deux tiers des répondants évaluent que travail des Eglises est majoritairement bon», explique Gerhard Wegner, chef de l’Institut des sciences sociales de l’Eglise protestante d’Allemagne, jeudi (15 mars) lors de la présentation des résultats.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

baptême d'un bébé CC0 via https://flic.kr/p/sKiadSLes familles non pratiquantes sont nombreuses à demander le baptême protestant pour leurs enfants. Ces demandes sont motivées par la volonté d’un rite autour de la naissance et parfois par un attachement à la tradition familiale. Un défi pour les Eglises réformées.

Par Noriane Rapin

«Je dirais que les baptêmes sur la demande de familles non pratiquantes représentent environ... 99% de tous ceux que je fais.» Même s’il le dit sur le ton de la boutade, le pasteur Benjamin Corbaz, de la paroisse de Savigny-Forel, met le doigt sur un paradoxe de son ministère: de nombreuses personnes qui ne se rendent plus du tout à l’Eglise continuent de demander le baptême pour leurs jeunes enfants, quand bien même ils ne donneront sans doute pas une éducation spécifiquement chrétienne à ces derniers par la suite.

mardi, 24 janvier 2017 08:15

Les pasteurs face au suicide assisté

holdinghands https://flic.kr/p/PETFKL’Eglise évangélique réformée vaudoise a récemment fait parvenir à ses employés une recommandation sur l’accompagnement du suicide assisté. Préférant ne pas imposer de directives éthiques, le Conseil synodal laisse aux ministres le choix de la marche à suivre et la possibilité de ne pas intervenir.

Par Noriane Rapin

Photo: g_cowan CC (by-nc)

«On ne saurait donner ici de directives éthiques définitives tant les positions des uns et des autres varient en fonction de leur approche des questions touchant au respect de la vie, de la dignité et de la liberté individuelle.» Cet extrait de la recommandation du Conseil synodal de l’Eglise évangélique réformée vaudoise (EERV), donne le ton du document transmis aux ministres le 13 janvier dernier et intitulé «Assistance au suicide et accompagnement pastoral». L’exécutif y rappelle d’une part qu’il n’est pas question de juger du bien-fondé des demandes de suicide assisté, et d’autre part que la vie humaine, selon la Bible, se définit surtout comme un ensemble de relations. Les pasteurs sont donc encouragés à offrir un accompagnement au demandeur et à ses proches avant et après l’acte, mais on laisse à leur jugement la possibilité d’intervenir ou non au moment même du suicide.

Série «L’imprimerie et la Réforme»

Erasme NT wikimediaBâle, 1516. L’imprimeur Johann Froben publie le Nouveau Testament grec d’Erasme de Rotterdam. Cet ouvrage novateur, qui propose une édition critique et une nouvelle traduction, marquera durablement les esprits, et inspirera Luther pour sa propre traduction de la Bible en allemand.

Par Noriane Rapin

Photo: Frontispice du Nouveau Testament, édition de 1516. DR

L’histoire ne dit pas si, en 1516, l’imprimeur bâlois Johann Froben se doutait que le Nouveau Testament grec qu’il était en train de publier aurait un succès fulgurant, que la lecture de la Bible en serait à jamais changée et qu’il posait à cet instant un jalon essentiel de la Réforme religieuse qui enflammerait l’Europe quelques années plus tard. Ce qui est certain, c’est que par un surprenant concours de circonstances, on a développé à Bâle un projet inédit et audacieux: publier le texte biblique retravaillé dans un livre qui allait bousculer des habitudes solidement implantées et permettre à Luther d’élaborer peu après une traduction en langue commune.

Série «L’imprimerie et la Réforme»

Aldo Manuzio AristoteleAlde Manuce, le «prince» vénitien de l’imprimerie, est sans doute l’imprimeur le plus célèbre et le plus marquant après Gutenberg. Ce passionné de typographie a transformé la manière d’éditer les textes, en particulier antiques, de manière à ce qu’ils soient intelligibles au plus grand nombre.

Par Noriane Rapin

Photo: Edition d’Aristote par Alde Manuce

Il y a plusieurs raisons qui font qu’Alde Manuce, dit aussi Alde l’Ancien, est considéré comme le prince des imprimeurs de la Renaissance. L’œuvre de cet homme, venu tardivement à l’imprimerie, est en effet restée dans les annales pour sa qualité unique et son indiscutable nouveauté. «Il a changé l’histoire de l’imprimerie à de nombreux égards, en produisant des textes plus accessibles notamment par les caractères d’écriture et même le format du livre», explique Flavia Bruni, historienne du livre et chercheuse à l’Université la Sapienza de Rome.

© 2018 Protestinfo