×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag link line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

Une nouvelle enquête révèle que 59% des Canadiens sont favorables à la présence du religieux dans l’espace public et qu’elle améliore la vie en société.

Par John Longhurst, RNS/Protestinter

Le Canada semble être un pays particulièrement laïque comparé à son voisin du sud, mais un nouveau sondage suggère que les gens seraient plus ouverts à la religion qu'il n'y paraît à première vue, surtout chez les jeunes Canadiens. L’enquête, intitulée «La foi dans l'espace public», réalisée par l'Institut Angus Reid, relève que 59% des Canadiens considèrent que la liberté d'expression religieuse dans la sphère publique fait du Canada un pays meilleur.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

des mains en prières derrières une assiette végane CC0 via https://pixabay.com/fr/v%C3%A9g%C3%A9talien-alimentaire-veggie-3412880/Avec ses adeptes prosélytiques et convaincus de détenir la vérité, le véganisme est-il devenu une religion?

Par Joël Burri

«En 2016, la province d’Ontario au Canada a envisagé, un temps, de reconnaître le véganisme comme “une croyance non religieuse qui influence de manière substantielle l’identité, la vision du monde et le mode de vie d’un individu, (qui) peut être considérée à l’égal d’une religion”», annonce début août l’hebdomadaire français «La Vie». La publication rappelle, par ailleurs, que les véganes ont volontiers recours à un vocabulaire connoté religieusement, parlant de sanctuaires pour les animaux, de miraculés pour les bêtes ayant échappé à l’abattoir ou de nécessité de conversion et surtout que ces derniers pratiquent un prosélytisme actif.

L'Eglise réformée de Hannovre Calenberg via https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/42/Ev_reformierte_Kirche_Hannover_Calenberg.jpgLes Eglises restent un acteur important de la société. Leurs activités sociales et culturelles, en particulier, son appréciées et utilisées par la population, selon une étude menée dans la région de Hanovre.

Photo: L'Eglise réformée de Hanovre Calenberg 

(EPD/Protestinter) Les Eglises protestantes ont mené une nouvelle étude à Hanovre. Les recherches montrent que malgré la diminution de leurs effectifs, les Eglises d’Etat restent perçues extrêmement positivement dans la population. «Environ deux tiers des répondants évaluent que travail des Eglises est majoritairement bon», explique Gerhard Wegner, chef de l’Institut des sciences sociales de l’Eglise protestante d’Allemagne, jeudi (15 mars) lors de la présentation des résultats.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

baptême d'un bébé CC0 via https://flic.kr/p/sKiadSLes familles non pratiquantes sont nombreuses à demander le baptême protestant pour leurs enfants. Ces demandes sont motivées par la volonté d’un rite autour de la naissance et parfois par un attachement à la tradition familiale. Un défi pour les Eglises réformées.

Par Noriane Rapin

«Je dirais que les baptêmes sur la demande de familles non pratiquantes représentent environ... 99% de tous ceux que je fais.» Même s’il le dit sur le ton de la boutade, le pasteur Benjamin Corbaz, de la paroisse de Savigny-Forel, met le doigt sur un paradoxe de son ministère: de nombreuses personnes qui ne se rendent plus du tout à l’Eglise continuent de demander le baptême pour leurs jeunes enfants, quand bien même ils ne donneront sans doute pas une éducation spécifiquement chrétienne à ces derniers par la suite.

mardi, 24 janvier 2017 08:15

Les pasteurs face au suicide assisté

holdinghands https://flic.kr/p/PETFKL’Eglise évangélique réformée vaudoise a récemment fait parvenir à ses employés une recommandation sur l’accompagnement du suicide assisté. Préférant ne pas imposer de directives éthiques, le Conseil synodal laisse aux ministres le choix de la marche à suivre et la possibilité de ne pas intervenir.

Par Noriane Rapin

Photo: g_cowan CC (by-nc)

«On ne saurait donner ici de directives éthiques définitives tant les positions des uns et des autres varient en fonction de leur approche des questions touchant au respect de la vie, de la dignité et de la liberté individuelle.» Cet extrait de la recommandation du Conseil synodal de l’Eglise évangélique réformée vaudoise (EERV), donne le ton du document transmis aux ministres le 13 janvier dernier et intitulé «Assistance au suicide et accompagnement pastoral». L’exécutif y rappelle d’une part qu’il n’est pas question de juger du bien-fondé des demandes de suicide assisté, et d’autre part que la vie humaine, selon la Bible, se définit surtout comme un ensemble de relations. Les pasteurs sont donc encouragés à offrir un accompagnement au demandeur et à ses proches avant et après l’acte, mais on laisse à leur jugement la possibilité d’intervenir ou non au moment même du suicide.

© 2019 Protestinfo