×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag rss line 1 Extra content at the end of the document

JulietteBuffat FautPasCroireConnue pour ses chroniques dans différents médias, dont GHI et Fémina, la sexologue Juliette Buffat était aussi prédicatrice laïque de l’Eglise protestante de Genève et membre de son organe délibérant, le Consistoire. Elle s’est éteinte samedi 7 janvier à l’âge de 57 ans.

Photo: Juliette Buffat sur le plateau de «Faut pas croire», capture d’écran. 

Par Joël Burri

«J’ai constaté que la religion était souvent un obstacle à l’épanouissement sexuel», a déclaré Juliette Buffat lors d’une interview publiée à la suite de la publication de son premier livre en 2014, «Le sexe et vous». Alors qu’on confère à la Bible toutes sortes d’interdictions, «je me suis rendue compte qu’il y avait très peu d’interdits dans le texte lui-même. A aucun endroit, l’onanisme n’est condamné», poursuivait-elle.

mercredi, 26 octobre 2016 08:15

L’usage du sexe: un impensé, un tabou?

sex with stranger  CC(by-nc) Patrick Weishampel/blankeye.tv/Portland Center Stage via https://flic.kr/p/zM7CV2Protestinfo laisse régulièrement carte blanche à des personnalités réformées.

Ancienne présidente de l’Eglise protestante de Genève, Charlotte Kuffer a eu envie de rebondir sur la réflexion de Noriane Rapin relative au féminisme et à l’égalité des sexes, parue la semaine passée.

Photo: CC(by-nc) Patrick Weishampel/blankeye.tv/Portland Center Stage

Un paramètre dans la réflexion sociale contemporaine me paraît chroniquement manquer, un tabou probablement, c’est l’usage du sexe. Avant 1968 comme depuis, si la consommation d’alcool ou de drogue est thématisée, la dimension addictive de l’activité sexuelle, de l’excitation produite par le «paraître» déjà, et l’indispensable réflexion anthropologique comme la politique éducative à cet égard sont quasi inexistantes.

Des préservatifsUne association de planification familiale en Utah ne pourra pas faire figurer de slogan mormon sur ses préservatifs. L’Eglise s’y est opposé.

Photo: RNS/REUTERS/Mike SegarCapote

Par Annie Knox, The Salt Lake Tribune/RNS/Protestinter

Salt Lake City – L’association Planned Parenthood en Utah, une branche des principaux groupes de planification familiale aux Etats-Unis qui milite en faveur de l’éducation sexuelle et du choix, ne distribuera pas de préservatifs avec un slogan mormon bien connu. Certaines critiques ont déclaré que c’était déplacé d’y faire figurer les lettres «CTR», acronyme de «choose the right», soit «choisis ce qui est juste», un slogan utilisé par l’Eglise mormone pour amener les jeunes à prendre les bonnes décisions.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Mariage Gay https://flic.kr/p/8JBdJSRéunis en assemblée générale à Warth dans le canton de Thurgovie, lundi 20 juin, les délégués de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse ont accepté une motion visant à établir une perspective protestante du mariage, du partenariat, de la famille et de la sexualité.

Photo: CC (by-nc-nd) Michael Verhoef

Par Laurence Villoz

«Nous sommes confrontés à des discussions sur le mariage, le partenariat et la sexualité au niveau politique et œcuménique et ce n’est qu’en marge que la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS) a traité ces thématiques», a lâché Barbara Damaschke-Bösch, au nom de l’Eglise évangélique réformée du canton de Saint-Gall, dépositaire d’une motion demandant à la FEPS de travailler sur la thématique «famille-mariage-partenariat-sexualité dans une perspective protestante».

Conférence Méthodiste 2016Des débats tendus et beaucoup de décisions reportées. Alors que la Conférence générale de l’Eglise méthodiste a touché à sa fin, les délégués ont exprimé une certaine fatigue.

Photo: Les délégués lors de la Conférence © RNS/Emily McFarlan Miller

Par Emily McFarlan Miller (RNS/Protestinter)

Portland, Oregon – Le débat – sur la façon de débattre les règles – est devenu tellement compliqué qu’à un moment donné la déléguée du Missouri Margie Briggs a appelé à la prière en disant: «Je crois que nous devenons confus même pour Dieu». Que les débats aient embrouillé Dieu ou pas, beaucoup de personnes l’ont été pendant les onze journées de la Conférence générale de l’Eglise méthodiste qui s’est terminée le 20 mai. Elle a lieu tous les quatre ans et vise à décider les principales voies à suivre pour la dénomination au niveau mondial. Ce qui n’est pas une tâche facile!


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

© 2017 Protestinfo | création site :