×

Message

Failed loading XML...

Bisous https://flic.kr/p/2GJx4UAlors que la santé sexuelle concerne chaque individu, il n’existe pas en Suisse de politique publique réservée à ce domaine précis. Question de valeurs? Sujet tabou? Rencontre avec des responsables de Santé sexuelle Suisse.

Photo: CC (by) Yuliya Libkina 

Par Laurence Villoz

Longtemps considérée comme un sujet particulièrement tabou, la question de la santé sexuelle s’est progressivement fait une place sur la scène sociétale et médiatique. Toutefois, il n’existe pas en Suisse de politique publique spécifique pour cette thématique. Promouvant la santé sexuelle et le respect des droits humains, l’organisation faîtière Santé sexuelle Suisse œuvre notamment à travers les cours d’éducation sexuelle à l’école, les prestations du planning familial et la formation des professionnels. Rencontre avec la directrice adjointe Caroline Jacot-Descombes, et la responsable de programmes Gilberte Voide Crettenand.

capotes Luther DRImprimées sur une pochette de préservatifs, certaines citations de Luther prennent un double sens humoristique. C’est par ce dispositif qu’une jeunesse d’Eglise comptait interpeller sur le sens de la Réforme, mais leurs aînés ont vite eu fait de mettre fin à l’opération.

(EPD/Protestinter) L’Eglise protestante en Rhénanie a mis fin à une distribution de préservatifs emballés dans des pochettes portant des citations de Luther. Le groupe de jeunes protestants espérait sensibiliser les jeunes avec ce support. «Ce projet était fondamentalement inadéquat pour un travail avec les jeunes», juge Klaus Eberl, président du Conseil synodal de l’Eglise du Land, dans une lettre que l’agence de presse protestante allemande EPD s’est procuré.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

JulietteBuffat FautPasCroireConnue pour ses chroniques dans différents médias, dont GHI et Fémina, la sexologue Juliette Buffat était aussi prédicatrice laïque de l’Eglise protestante de Genève et membre de son organe délibérant, le Consistoire. Elle s’est éteinte samedi 7 janvier à l’âge de 57 ans.

Photo: Juliette Buffat sur le plateau de «Faut pas croire», capture d’écran. 

Par Joël Burri

«J’ai constaté que la religion était souvent un obstacle à l’épanouissement sexuel», a déclaré Juliette Buffat lors d’une interview publiée à la suite de la publication de son premier livre en 2014, «Le sexe et vous». Alors qu’on confère à la Bible toutes sortes d’interdictions, «je me suis rendue compte qu’il y avait très peu d’interdits dans le texte lui-même. A aucun endroit, l’onanisme n’est condamné», poursuivait-elle.

mercredi, 26 octobre 2016 08:15

L’usage du sexe: un impensé, un tabou?

sex with stranger  CC(by-nc) Patrick Weishampel/blankeye.tv/Portland Center Stage via https://flic.kr/p/zM7CV2Protestinfo laisse régulièrement carte blanche à des personnalités réformées.

Ancienne présidente de l’Eglise protestante de Genève, Charlotte Kuffer a eu envie de rebondir sur la réflexion de Noriane Rapin relative au féminisme et à l’égalité des sexes, parue la semaine passée.

Photo: CC(by-nc) Patrick Weishampel/blankeye.tv/Portland Center Stage

Un paramètre dans la réflexion sociale contemporaine me paraît chroniquement manquer, un tabou probablement, c’est l’usage du sexe. Avant 1968 comme depuis, si la consommation d’alcool ou de drogue est thématisée, la dimension addictive de l’activité sexuelle, de l’excitation produite par le «paraître» déjà, et l’indispensable réflexion anthropologique comme la politique éducative à cet égard sont quasi inexistantes.

Des préservatifsUne association de planification familiale en Utah ne pourra pas faire figurer de slogan mormon sur ses préservatifs. L’Eglise s’y est opposé.

Photo: RNS/REUTERS/Mike SegarCapote

Par Annie Knox, The Salt Lake Tribune/RNS/Protestinter

Salt Lake City – L’association Planned Parenthood en Utah, une branche des principaux groupes de planification familiale aux Etats-Unis qui milite en faveur de l’éducation sexuelle et du choix, ne distribuera pas de préservatifs avec un slogan mormon bien connu. Certaines critiques ont déclaré que c’était déplacé d’y faire figurer les lettres «CTR», acronyme de «choose the right», soit «choisis ce qui est juste», un slogan utilisé par l’Eglise mormone pour amener les jeunes à prendre les bonnes décisions.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

© 2017 Protestinfo