×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

Chapelle des Arolles (Champex VS) ©S.Petermann/Célébrer.chEn Suisse romande, l’Eglise réformée est minoritaire dans les cantons du Jura, de Fribourg et du Valais. Si les réalités diffèrent, la reconnaissance étatique et la cohésion des réformés sont les ingrédients de la pérennité.

Photo: La chapelle des Arolles (Champex, VS) ©S.Petermann/Célébrer.ch

Par Marie Destraz, «Réformés» 

Ils sont un peu plus de 20’000 en Valais (6 %), plus de 40’000 sur Fribourg (13 %), et près de 8’000 dans le canton du Jura (9 %). Sur ces trois terres de tradition catholique, les réformés sont minoritaires. Ils n’en sont pas moins vaillants. La reconnaissance étatique qui les dresse au même rang que leur grande sœur catholique est un gage de légitimité dont les trois institutions sont conscientes. Par ailleurs, elles profitent du chemin tracé par l’Eglise catholique pour s’assurer une visibilité.

lundi, 26 décembre 2016 08:15

Quand l’imprimerie bouleversa la religion

Série «L’imprimerie et la Réforme»

La Bible de Gutenberg https://flic.kr/p/6wWs1sGrâce au développement de l’impression, les textes des réformateurs du XVIe siècle ont gagné rapidement toute l’Europe. La Réforme protestante ne tient-elle qu’à cette nouvelle technique qui a révolutionné la transmission des idées?

Photo: La Bible de Gutenberg CC (by-sa) NYC Wanderer

Par Laurence Villoz

«Les protestants vont très rapidement utiliser l’imprimerie comme outil de propagande pour diffuser leurs idées et les polémiques religieuses», souligne Karine Crousaz, historienne à l’Université de Lausanne. Les 95 thèses que Luther a placardées sur la porte de l’église de Wittenberg, le 31 octobre 1517, dénonçant le trafic des indulgences dans l’Eglise catholique ont été immédiatement imprimées et diffusées dans toute l’Allemagne.

Le Mémorial aux Juifs d'Europe, à Berlin https://flic.kr/p/fDU12yLa théologienne catholique, Dorothea Sattler, souligne la responsabilité commune entre protestants et catholiques face à l’antisémitisme. Selon elle, Martin Luther n’est pas le seul responsable.

Photo: Mémorial aux Juifs assassinés d'Europe, à Berlin. CC (by) Jean-Pierre Dalbéra  

Par Michael Grau (EPD/Protestinter)

Loccum/Münster – Pour la théologienne catholique Dorothea Sattler, les catholiques et les protestants ont une «responsabilité commune» envers les Juifs. «L'Eglise catholique ne peut pas renvoyer de manière unilatérale aux textes antisémites écrits par le réformateur protestant, Martin Luther (1483-1546), à la fin de sa vie», a-t-elle souligné, lors d'une conférence de l'Académie protestante de Loccum, dans la région de Nienburg. «Il n'y a aucune raison d'insister sur Luther car nous aussi sommes concernés à notre manière.» A Loccum, des théologiens et des historiens ont débattu sur le thème «Martin Luther et les Juifs».


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Rencontre à la FusterieRéuni en Consistoire le 17 et 18 septembre dernier, les députés de l’Eglise protestante de Genève ont débattu du statut des membres de leur Eglise. Qui sont les protestants genevois? Qui signifie être membre? Comment instaurer des critères sans être restrictif? 

Par Laurence Villoz

«La question de membre touche directement notre identité. Qui sommes-nous? Quelle est la richesse d’être membre de l’Eglise protestante de Genève (EPG)?», a lancé le pasteur Etienne Jeanneret, de la commission d’étude du Consistoire qui a rendu, jeudi 17 septembre, son premier prérapport sur l’épineuse question du statut des membres de l’EPG. Selon l’article 6 de la Constitution de l’EPG, actuellement sont membres toutes les personnes habitant le canton de Genève «qui se reconnaissent comme protestantes, qui ont été enregistrées comme telles par l’administration ecclésiastique et qui n’ont pas manifesté leur appartenance à une autre Eglise ou communauté religieuse».

lundi, 27 avril 2015 08:05

Un passé d’existants

Arrestation d'une femme huguenote de Vassili Polenov http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Arest_gugenotki_by_Vasiliy_Polenov.jpg#/media/File:Arest_gugenotki_by_Vasiliy_Polenov.jpgC’est à leur usage du passé que les protestants français doivent d’avoir surmonté les divisions. Et d’avoir évité de se fondre dans la société moderne.

Photo: Arrestation d'une femme huguenote, 1875, peinture de Vassili Polenov LDD 

Par Philippe Krasnopolski

Revendiquer le passé huguenot malgré un patronyme alsacien... voire polonais ? Rien d’étonnant à cela selon Patrick Cabanel: «Le passé protestant français est une mémoire partageable et appropriable. Il fait l’appartenance». Historien et professeur à l’université de Toulouse, il était l’hôte du Forum de regardsprotestants, le mardi 14 avril. Au cours de son intervention, il a montré comment les protestants ont fait «usages et mésusages» de leur passé tout au long de leur histoire. Un passé qui va et qui revient.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

© 2018 Protestinfo