×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

L'aumônier Patrick J. Conroy, LDD via https://en.wikipedia.org/wiki/Patrick_J._Conroy#/media/File:House_Chaplain_Patrick_J._Conroy.jpgEst-ce une prière trop «politique» ou le manque d’activité qui justifie le limogeage de l’aumônier de la Chambre des représentants? La question reste ouverte d’autant que la majorité des élus ont refusé qu’une enquête soit menée sur cette question.

Photo: Patrick Conroy, aumônier de la Chambre des représentants. LDD

(EPD/Protestinter) Un conflit autour de son aumônier divise actuellement la Chambre des représentants américaine: fin avril, les élus démocrates ont échoué à faire passer une motion pour enquêter sur son éviction. Peu avant, le père jésuite Patrick Conroy avait été limogé par Paul Ryan, le président républicain de l’assemblée. Nombre de démocrates soupçonnent cette décision d’être motivée par des raisons politiques inavouées. La majorité républicaine à la Chambre des représentants s’est opposée à leur demande d’enquête.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

EPER28362L’Entraide protestante et l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés récoltent des signatures afin de demander au gouvernement que la Suisse accueille chaque année un contingent de 10’000 personnes. Plusieurs voies légales sont à explorer.

Photo: ©EPER

Par Joël Burri

«Le nombre de personnes fuyant la guerre et les persécutions n’a jamais été aussi élevé. On estime que fin 2016, 65,6 millions d’êtres humains étaient en situation d’exil forcé. Nombre d’entre eux décèdent en essayant de trouver refuge en Europe. En 2016 et 2017, plus de 8000 personnes ont perdu la vie en tentant de traverser la Méditerranée», rappelle Magaly Hanselmann, directrice du secrétariat romand de l’Entraide protestante (EPER). En collaboration avec l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR), l’EPER a lancé ce lundi 5 mars une pétition adressée au Conseil fédéral pour que la Suisse fasse un effort supplémentaire en matière d’accueil.

Vue de Jérusalem 2009 CC(by-nc-nd) Cycling Man via https://flic.kr/p/9RmgyeProche des milieux évangéliques, l’Union démocratique fédérale a lancé une pétition pour que la représentation suisse en Israël soit transférée de Tel-Aviv à Jérusalem. Cette demande a-t-elle des fondements religieux?

Photo: Vue de Jérusalem CC(by-nc-nd) Cycling Man 

Par Joël Burri

En décembre, Donald Trump a annoncé sa volonté de déplacer à Jérusalem l’Ambassade américaine en Israël. La concrétisation rapide de cette requête du Congrès laissée en suspens depuis 1995 a provoqué un tollé international, mais a aussi satisfait grandement les évangéliques blancs américains qui font partie de la base électorale du président. En Suisse, une demande similaire existe. Elle émane, ici aussi, des milieux protestants évangéliques, puisqu’une pétition à ce sujet vient d’être lancée par l’Union démocratique fédérale (UDF).

Synode inaugural ref frPour son synode inaugural de législature, l’Église réformée fribourgeoise a invité des représentants des autorités à prendre la parole.

Par Joël Burri

Photo: les délégués des différentes paroisses ont prêté serment à l’occasion d’un culte.

«Une vie sans religion est une vie sans principe affirmait Gandhi. Et une vie sans principe est un bateau sans gouvernail», a rappelé Georges Godel, président du Conseil d’État fribourgeois samedi à Morat devant le synode de l’Église évangélique réformée du canton de Fribourg (EERF). L’élu s’est réjoui que dans la société fribourgeoise, «l’utilisation de la religion comme instrument de domination» appartienne au passé. Toutefois il a regretté le désengagement des plus jeunes en matière de religion. «Le doute fait souffrir, car on ne sait plus où est la vérité.» Aussi au nom du Gouvernement, Georges Godel a «remercié celles et ceux qui s’engagent au quotidien pour leur Église.»

Le réformateur John Knox en chaire. Détail d’un vitrail de la cathédrale Saint-Gilles d’Édimbourg. Photo CC(by-sa) Kim Traynor  via https://commons.wikimedia.org/wiki/File:John_Knox_preaching.JPGLa chaire n’est pas le lieu de défense des opinions personnelles, mais si la méditation de l’Évangile amène à une prise de position éthique publique, le ministre du Culte est libre de l’exprimer. Cela ne plaît pas toujours aux fidèles.

Par Joël Burri

Illustration: Le réformateur John Knox en chaire. Détail d’un vitrail de la cathédrale Saint-Gilles d’Édimbourg. Photo CC(by-sa) Kim Traynor 

Sur les réseaux sociaux, les appels à refuser l’initiative «No-Billag» de certains pasteurs font débat, et ce malgré que l’Église évangélique réformée vaudoise (EERV) tout comme la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) appellent également à un refus du texte. Alors les pasteurs sont-ils libres d’exprimer leurs opinions politiques? «Il n’y a pas de règle qui interdise à l’EERV ou à l’un de ses ministres de prendre position sur un sujet politique», tranche Paolo Mariani, responsable de la communication de l’institution. «À plusieurs reprises, lorsque l’Église au nom de l’Évangile défendait une position politique, cela nous a été reproché, soit par des personnes issues du monde politique, soit par des personnes proches des Églises.»

© 2018 Protestinfo