×

Message

Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

Le philosophe catholique Jean-Luc Marion donnera une conférence publique sur le concept de Révélation, mardi 25 septembre, à l’Uni Bastions à Genève. Membre de l’Académie française, son œuvre est discutée dans le monde entier.

Par Laurence Villoz

De façon générale, qu’est-ce qu’une révélation?

La révélation est ce qui permet de comprendre. Par exemple, on se trouve devant un tableau confus et on ne sait pas comment le regarder. Et d’un seul coup, on se met à la bonne distance avec le bon éclairage, le bon angle et subitement on voit ce qu’il représente. C’est une expérience qu’on fait souvent dans bien des domaines. Tout est sur la table, mais on ne voit pas du tout à quoi cela ressemble. C’est vrai quand on doit monter un meuble IKEA ou quand on lit un roman policier. D’un seul coup, on comprend, parce que cela se met en place et s’organise. La révélation c’est ça.

Frederic Lenoir«Plus libre, plus conscient, plus heureux». Invité par le collège Champittet, le philosophe français Frédéric Lenoir a repensé la vie devant un public captivé, mercredi 7 mars à Pully.

Photo: Frédéric Lenoir

Par Laurence Villoz

«Tout être humain aspire au bonheur, mais on ne sait pas vraiment ce que c’est». Devant quelque 500 personnes réunies dans la salle de gym du collège Champittet, une école privée à Pully (VD), le philosophe star Frédéric Lenoir a offert des clés concrètes pour se sentir plus heureux. S’inspirant des grands courants de pensée de l’humanité, des philosophes grecques au christianisme, en passant par le bouddhisme, Nietsche et Spinoza, Frédéric Lenoir repense la vie, avec cette capacité de rassembler les meilleures idées des grands de ce monde.

Trinh Xuan ThuanL’astrophysicien Trinh Xuan Thuan est un scientifique qui contribue à réenchanter le monde. L’œil rivé sur son télescope, il observe un cosmos qu’il perçoit comme ordonné pour donner naissance à la conscience et à la vie. Rencontre avec un scientifique bouddhiste, pétri de philosophie occidentale.

Photo: Trinh Xuan Thuan © Patrick Gilliéron Lopreno

Par Guillaume Henchoz, reformes.ch 

Trinh Xuan Thuan, vous êtes un astrophysicien qui a passé une bonne partie de sa carrière le nez rivé sur un télescope. Mais vous êtes aussi un essayiste dont les ouvrages sont lus par un large public. Comment expliquez-vous votre succès?

Effectivement, mon premier livre, «Mélodie secrète»  (Fayard, 1988, ndlr) a très vite trouvé son public. Au début, j’étais un peu étonné. Avec le recul, je pense que cela s’explique assez facilement: l’espace fascine tout le monde. Le télescope Hubble ou, plus récemment, la sonde spatiale Cassini qui a plongé vers Saturne font l’objet d’une couverture médiatique sans précédent! Il faut dire que l’on tire des images extraordinaires de ces observations ou de ces missions. C’est très esthétique et cela parle aux gens. Mais il y a aussi autre chose: l’espace nous renvoie à l’infini. N’importe quel être humain s’est un jour tourné vers le ciel et a éprouvé une sorte de vertige. J’ai donc la chance de mener des recherches dans un domaine des sciences qui parle au public. Nous autres, astrophysiciens, sommes en quelque sorte plus chanceux que nos collègues qui explorent l’infiniment petit. Nos vertiges et nos interrogations sont plus faciles à appréhender, notamment grâce aux images que nous tirons de nos observations. Notre champ d’investigation est également occupé par une culture plus populaire qui se traduit par des livres et des films de science-fiction prenant souvent en compte l’actualité de notre recherche avant d’extrapoler et de la placer dans un univers futuriste.

Guislain WaterlotLa Faculté de théologie de l’Université de Genève perpétue la tradition du culte de la rentrée. Or cette année, ce n’est pas un pasteur ou un théologien qui a assuré la prédication, mais le philosophe et nouveau doyen Ghislain Waterlot.

Photo: Ghislain Waterlot 

Par Laurence Villoz

Des étudiants, des professeurs et des membres de l’Eglise protestante de Genève ont rempli, mardi 19 septembre, l’Eglise luthérienne de la rue Verdaine, pour célébrer le culte de la rentrée universitaire organisé par la faculté de théologie. «C’est une très vieille tradition qui avait cours dans toutes les universités. A Genève, nous perpétuons cette pratique symbolique qui n’a rien d’officiel. Une façon également de montrer notre lien avec l’Eglise protestante de Genève», explique Ghislain Waterlot, le nouveau doyen de la faculté pour les quatre prochaines années.

vendredi, 19 mai 2017 08:15

Redécouvrir le Dieu caché

Dieu https://flic.kr/p/gow3kqEt si les grands courants de la théologie moderne ne convenaient plus à la société actuelle? Réformer l’Eglise, oui! Mais selon quelles prémisses fondamentales? L’Espace culturel des Terreaux organise un débat sur le concept de Dieu, lundi 22 mai, à Lausanne.

Photo: CC (by-nc-nd) Ynot-Na 

Par Laurence Villoz

«Dieu est un thème dont les religions n’ont pas le monopole», lâche le théologien et philosophe Jean-Marc Tétaz. Dans le cadre des débats «Revisiter la Réforme», l’Espace culturel des Terreaux propose pour cette cinquième rencontre de s’intéresser au concept de Dieu, lundi 22 mai, de 19h à 21h. Sur la thématique «Dieu caché – Dieu révélé: Dieu comme négation et affirmation», le professeur de théologie de l’Université de Strasbourg Marc Vial et Jean-Marc Tétaz débattront de l’impact de la conception de Dieu sur le christianisme dans notre société actuelle.

© 2018 Protestinfo