×

Message

Failed loading XML...

Jean-Gabriel Cuénod, le diacre le plus célèbre de Suisse romande DR

L’Office protestant de formation organise une soirée de présentation du cursus menant au ministère diaconal. Actuellement, la plupart des diacres ont connu une première expérience professionnelle avant de se reconvertir dans ce métier.

Photo: Jean-Gabriel Cuénod, le diacre le plus célèbre de Suisse romande. DR

Par Joël Burri

«Jean-Gabriel est diacre, c’est une fonction qui existe aussi bien chez les catholiques que chez les protestants et personne ne sait exactement en quoi cela consiste», avait confié à Protestinfo l’acteur Didier Charlet qui incarne le personnage sulfureux de Jean-Gabriel Cuénod. Pour ceux qui veulent savoir ce qu’est vraiment ce métier, l’Office protestant de la formation (OPF) organise lundi à Yverdon une soirée de présentation du cursus permettant d’accéder à cette fonction.

Le temple d'Yverdon CC(by-nc-nd) clare_and_ben, via https://flic.kr/p/yJ66sLe pasteur Pierre-André Bettex qui venait de prendre ses fonctions comme responsable romand des stages a été emporté par une maladie foudroyante durant la première semaine de la nouvelle formule de formation des diacres et pasteurs, unifiée au niveau romand.

Photo: le temple d’Yverdon où aura lieu le culte d’envoi des stagiaires. CC(by-nc-nd) clare_and_ben

Par Joël Burri

Onze pasteurs et huit diacres issus des Eglises réformées des cantons de Neuchâtel (EREN), Genève (EPG), Vaud (EERV), et de la partie francophone de l’union synodale Berne-Jura-Soleure (BeJuSo) suivent depuis le 2 mars, les premiers des 60 jours de cours répartis sur les 18 mois de leur formation professionnelle. Dimanche 15 mars à 17h30, à Yverdon-les-Bains aura lieu leur culte d’envoi en stage.

Didier Halter, directeur de l'OPFAprès leur master en théologie, les futurs pasteurs doivent suivre une formation professionnelle qui dépend des Eglises. Désormais, les cantons ont uni leurs forces et la prochaine volée de pasteurs en mars prochain, suivra un cursus entièrement géré au plan romand. Jusqu’ici, l’Office protestant de la formation dispensait une série de cours qui s’intégraient dans les différents plans de formations des Eglises cantonales. Le point avec Didier Halter, directeur de cet office.

Propos recueillis par Joël Burri

Didier Halter, la formation professionnelle des pasteurs des Eglises réformées est désormais unique pour toute la Suisse romande. Qu’est-ce que cela change?

Divers livres en lien avec la théologieEn raison de la crise des vocations pastorales, les facultés de théologie peinent à remplir leurs salles de cours. Par contre, les différents lieux qui proposent des formations théologiques au grand public se portent bien.

Par Joël Burri

«Depuis quelques années, il y a parmi les gens qui suivent nos formations, des gens qui ne sont pas “institutionnalisés”: ils ne sont pas liés à une paroisse. Mais ces gens sont désireux d’acquérir une certaine culture religieuse», explique le théologien Jean-François Habermacher, directeur de Cèdres formation à Lausanne. Ainsi, dans une société qui entretient des liens de plus en plus distendus avec l’Eglise, la recherche de sens reste vive.

2020055142Le réveil sonne-t-il trop tard? Dans les Eglises protestantes de Suisse romande, la pénurie de ministres guette. Mieux profiler les métiers, solliciter la base ou professionnaliser le cursus de théologie: les pistes sont sur la table, mais les machines institutionnelle lourdes.

Par Samuel Ramuz

Depuis la reprise académique de septembre, 27 étudiants fraîchement immatriculés découvrent la théologie protestante dans les facultés romandes. La plupart à Genève (24, dont 16 à distance), les autres à Lausanne (3). Sur ces 27 théologiens en puissance, combien entameront un stage pastoral dans une des six Eglises réformées au bout de leur cursus, soit en 2017 au plus tôt? Dur à dire aujourd'hui.

Page 1 sur 2
© 2017 Protestinfo