×

Message

Failed loading XML...

radio rouge CC(by-sa) Mario Spann via https://flic.kr/p/7GaDRYDepuis lundi, les différents chroniqueurs qui se succèdent durant la matinale la plus écoutée de Suisse romande sont invités à intervenir en direct. Objectif: favoriser les interactions, en particulier avec l’invité. Rédacteur en chef de l’actualité radio de la RTS, Laurent Caspary considère que la chronique RTSreligion trouve sa place dans ce dispositif. Interview.

Photo: CC(by-sa) Mario Spann

Propos recueillis par Joël Burri

Dans la nouvelle formule de la Matinale, non seulement on retrouve la chronique RTSreligion, mais en plus le journaliste qui la présente peut interagir avec l’invité. Pourquoi?

Pour moi, la chronique RTSreligion doit continuer. Elle traite d’un sujet de société important; or l’objectif de la nouvelle formule de la matinale est justement de favoriser les sujets de société en les traitant au travers de différents prismes. Par ailleurs, pour l’ensemble des interventions de la matinale, nous avons choisi de privilégier le direct. Pour des raisons d’effectifs, certaines interventions continueront d’être enregistrées —et pas seulement pour RTSreligion —, mais nous souhaitons que les chroniqueurs puissent interagir entre eux et avec l’invité présent en studio de 5h45 à 6h30.

Vitrail de l'église anglicane Saint-Jean-Baptiste-d'Ashfield en Nouvelle-Galles du Sud (Australie) via https://commons.wikimedia.org/wiki/File:StJohnsAshfield_StainedGlass_GoodShepherd_Portrait.jpgProtestinfo propose régulièrement des éditos rédigés par des membres des rédactions de Médias-pro.

Joël Burri, rédacteur responsable de Protestinfo revient sur la «crise» des ressources humaines au sein de l’Eglise évangélique réformée vaudoise.

Image: Jésus, le Bon Berger. Vitrail de l’église anglicane Saint-Jean-Baptiste-d’Ashfield en Nouvelle-Galles du Sud (Australie)

Qu’un employeur qui compte plus de 300 employés se sépare de deux personnes en période d’essai: cela arrive et cela ne fait, en principe, pas l’objet d’articles dans la presse. Et même en précisant qu’au cours des trois dernières années une demi-douzaine d’autres cas sont à signaler, il n’y aurait, en principe, pas de quoi émouvoir le moindre journaliste. En plus, il faut bien admettre qu’en matière de traitement médiatique, il y a plus intéressant à traiter qu’une fin de contrat. Que dire, qu’écrire, quand d’un côté on a un employeur tenu à une certaine réserve afin de respecter la sphère privée de l’employé dont il se sépare alors que de l’autre, le travailleur éconduit a toute latitude à laisser entendre toute sorte d’accusations.

smartphone utilisation CC0 via https://pixabay.com/fr/doigt-smartphone-%C3%A9cran-2056030/Les Eglises doivent s’engager dans la formation aux médias. Cet appel œcuménique a été lancé lors du 40e anniversaire des «journées de Stuttgart pour l’éducation aux médias».

Stuttgart (EPD/Protestinter). D’après les évêques wurtembergeois catholique Gebhard Fürst et protestant Frank Otfried July, les Eglises doivent plus que jamais s’engager dans une démarche pédagogique et éducative vis-à-vis des médias. Cette nécessité s’impose, car les médias numériques influencent la vie des gens de manière de plus en plus importante, et même difficile à évaluer, ont-ils tous deux déclaré mi-mars à Stuttgart. «Nous défendons une philosophie du “réfléchir avant de poster”», a dit Frank Otfried July, d’après un communiqué commun du diocèse catholique de Rottenbourg-Stuttgart et de l’Eglise régionale protestante du Wurtemberg.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Solitude https://flic.kr/p/rkxYLsUn rapport sur la médiatisation du suicide de l’association Stop Suicide, publié début février, met en évidence que 74% des dépêches traitant cette thématique sur internet contiennent des éléments incitatifs. Définir en détail la méthode utilisée a des conséquences désastreuses sur un lecteur vulnérable.

Photo: CC (by) Ted Van Pelt

Par Laurence Villoz

Le 74% des articles sur le suicide publié par les principaux sites romands d’information en 2015 sur internet contenaient des éléments incitatifs, révèle un rapport de Stop Suicide sur la médiatisation du suicide, début février. L’association pour la prévention du suicide chez les jeunes a examiné 282 articles parus en 2015 sur les sites de 20 minutes, Le Matin, 24 heures, La Tribune de Genève, Le Temps, Arcinfo, RTS Info, Swissinfo et La Liberté et les a comparé avec ceux publiés dans la presse papier en 2013. Les principaux résultats montrent une évolution paradoxale, d’un côté le nombre d’articles incitatifs a augmenté, mais le nombre de textes préventifs est également plus élevé.

lundi, 13 février 2017 09:45

Un culte web à la place du culte télé

Mesures d’économiesculte streame obligent, sur la RTS le nombre de cultes TV produits en Suisse romande est passé de six à un seul par année. Une diffusion vidéo sur le web est par contre proposée à titre d’essai. Pour la première fois ce dimanche.

Par Joël Burri

Le culte radio diffusé sur Espace 2, ce dimanche 19 février, sera filmé. Les internautes pourront le suivre en images sur Celebrer.ch et sur RTSreligion.ch. Trois fois cette année, en principe, lors d’événements particuliers, les célébrations radio se donneront ainsi à voir. Les catholiques romains en feront autant avec des messes.

© 2017 Protestinfo