×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag link line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

imageIncongru, provocateur ou simplement festif? Dimanche 10 juillet, l’église Saint-François à Lausanne transmettra en direct la finale de l’Euro 2016 sur un écran géant. L’organiste Loïc Mallié commentera le match avec des improvisations à l’orgue.

Par Laurence Villoz

«Les églises protestantes sont des lieux désacralisés, y diffuser du foot n’est pas contraire à la place qu’ont ces édifices dans la religion. Par contre, ce genre d’événements n’aurait pas pu être possible dans des églises catholiques, car elles sont consacrées», explique Benjamin Righetti, organiste titulaire à l’église Saint-François et instigateur de la soirée foot, qui se déroulera le dimanche 10 juillet à 21h, à l’intérieur de l’édifice. 

Affiche de la saison 2016-2017 des TerreauxL’Espace culturel des Terreaux a dévoilé sa programmation pour la saison 2016-2017. Entre théâtre, musique et danse, dix-sept spectacles sont à l’affiche.

Par Laurence Villoz

«Nous alternons entre des spectacles spécifiques à l’Espace des Terreaux et d’autres qui pourraient être interprétés ailleurs», explique Jean Chollet, le directeur de l’Espace culturel des Terreaux, à Lausanne. Les spectateurs pourront découvrir dix-sept créations, certaines inédites, programmées pour 2016-2017. «Nous avons gardé la formule d’abonnement, innovée l’année dernière, qui permet de choisir huit spectacles sur l’ensemble des productions proposées, car elle a bien fonctionné. Le nombre d’abonnements a augmenté de 23% grâce à ce système de choix», précise le directeur.

distribution argent CC(by) TaxCredits.net via https://flic.kr/p/bH1gacInvestissement social, fédérer les collaborateurs ou les membres d’une famille propriétaire. Pour les entreprises familiales, les enjeux autour de la philanthropie sont importants. Alors que la recherche de fonds s’est professionnalisée, l’art distribuer son argent reste un domaine peu exploré. Grâce à un mécène, la prestigieuse école privée de management de Lausanne investit un domaine novateur.

Photo: C(by) TaxCredits.net

Par Emmanuelle Jacquat

Un don de plusieurs millions de francs permettra à l’International Institute for Management Development (IMD) de se doter d’une chaire spécialisée en philanthropie pour les entreprises familiales. La direction de l’école de management lausannoise à la réputation internationale espère trouver avant la fin de l’année le titulaire de cette «Chair for Family Philanthropy».

Danseurs de TangoSensuel, voire érotique, le tango se fait une place à l’église Saint-François, à Lausanne, le 18 mars prochain. Dans le cadre d’une soirée caritative en hommage à Astor Piazzolla dont les bénéfices sont destinés au Centre social protestant.

Photo: CC (by) gmarcos1 

Par Laurence Villoz

«Il est possible que cette initiative en choque certains, mais il n’y a pas de lieu sacré dans le protestantisme, la vie en soi est un espace-temps privilégié avec Dieu. L’église doit être un endroit qui appartient à tous», explique Jean-François Ramelet, pasteur à l’Eglise Saint-François et initiateur de la soirée tango caritative en hommage au compositeur argentin Astor Piazzolla qui se déroulera le vendredi 18 mars dans l’édifice. 

Cours d'anatomie en 1927, Archive de La Source L’école d’infirmière de La Source a été fondée par un couple piétiste. Ils estimaient que la charité était un devoir de tout croyant: pas seulement de sœur ou de diaconesses. Dans son édition de janvier, «Passé simple» y consacrera un dossier.

Photo: Cours d'anatomie à La Source par le Dr Henri Tecon, 1927. Photographe: Emile Gos, Archives Fondation La Source,

Par Joël Burri

Jusqu’en 1859, les gardes malades étaient engagées dans des ordres religieux. Protestants convertis au mouvement du Réveil Valérie et Agénor de Gasparin remettent en cause cela et fondent à Lausanne l’école qui deviendra La Source: la première école d’infirmière laïque au monde. «“Soigner n’est pas œuvre de robe” a écrit Valérie de Gasparin», rappelle Jacques Chapuis, directeur de l’institut et haute école de la Santé La Source. «La Source a été fondée quelques années après Saint-Loup et Valérie de Gasparin a eu des mots très durs à l’encontre du pasteur Germond, fondateur de Saint-Loup, à qui elle reprochait d’imiter le modèle catholique.»

© 2019 Protestinfo