×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag link line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

Affiche du spectacle "Trois ministres sur un plateau"Humour, magie et musique dialoguent dans «Trois ministres sur un plateau», présenté les 23 et 25 janvier, à l’Espace culturel des Terreaux, à Lausanne. Sur scène, trois pasteurs dévoilent leur passion.

Par Laurence Villoz

«Pour moi, pasteur ou humoriste, c’est la même chose», rigole le pasteur Etienne Rochat-Amaudruz qui jouera une dizaine de ses sketches à l’Espace culturel des Terreaux, les 23 et 25 janvier prochain, à Lausanne. Le spectacle humoristique Trois ministres sur un plateau allie sketches, magie et piano sur le thème de la vocation. 

vendredi, 14 novembre 2014 08:15

L’espace culturel des Terreaux en difficulté

L’Espace culturel des Terreaux, CC(by-nc-sa) Mélisande, https://flic.kr/p/9Fc7pALes membres du synode vaudois se sont inquiétés de la situation financière du lieu de débats et de culture installé dans une église de Lausanne. Nouveaux abonnés et mécènes sont recherchés activement.

Photo: CC(by-nc-sa) Mélisande

Par Laurence Villoz et Elisabeth Schenker

Lâché par un mécène, l’espace culturel des Terreaux (ECT) connaît une passe difficile. Lors du synode de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV) qui s’est déroulé les 7 et 8 novembre, s’est posée avec acuité la question de l’avenir de ce lieu de théâtre, d’expositions et de débats installé dans une église du centre de Lausanne.

vendredi, 17 octobre 2014 08:15

Les temples lausannois échappent aux fêtards

Elle habite un lieu phare le jour, mais de nuit, l’église Saint-François est fermée. ©jobAlors que plusieurs églises, du canton de Saint-Gall, subissent les fins de soirées arrosées des noctambules, les temples de la région lausannoise en sont préservés. Les bâtiments sont fermés pour la nuit et certains bénéficient de surveillance vidéo.

Photo: Elle habite un lieu phare le jour, mais de nuit, l’église Saint-François est fermée.

Par Laurence Villoz

«A ma connaissance, il n’y a pas de temple lausannois qui reste ouvert pendant la nuit», affirme le conseiller municipal Oscar Tosato, directeur de l’enfance, de la jeunesse et de la cohésion sociale pour la Ville de Lausanne. Si certaines églises saint-galloises sont victimes de dépravations nocturnes, cette situation ne semble pas exister pour le chef-lieu du canton de Vaud.

Jorg Stolz ©unilA l’occasion de la rentrée académique, Protestinfo a sollicité un interview des doyens des facultés romandes de théologie protestante.

Le professeur de sociologie des religions, Jörg Stolz, entame sa troisième année comme doyen de la Faculté de théologie et de sciences des religions de Lausanne. Il nous a accueillis pour parler de l’avenir de la théologie dans un paysage académique en mutation.

Photo: ©UNIL

Propos recueillis par Joël Burri et Elisabeth Schenker

Jörg Stolz, nous vivons une période de changements en ce qui concerne l’enseignement de la théologie en Suisse romande. Quel est l’avenir de la faculté de Lausanne dans ce contexte?
C’est vrai que l’on sait désormais que la Faculté de Neuchâtel va fermer. Le Triangle d’Azur, Genève-Lausanne-Neuchâtel se redéfinit en Côte d’Azur entre Genève et Lausanne. La théologie pratique qui s’enseignait à Neuchâtel sera reprise par les autres universités, mais tout cela est en cours de négociation.

logo de la journée EERVPour la troisième édition de leur journée d’Eglise, les réformés du canton de Vaud se rassemblent le samedi 6 septembre autour de la cathédrale de Lausanne. Cette fête s’articule autour du culte de consécration de huit nouveaux pasteurs et diacres, et d’une exposition intitulée «1200 visages».

par Elisabeth Schenker 

Du pain encore chaud sorti du four, pain de la fête et du partage: vous pourrez même le pétrir et le faire cuire dans le four à bois installé au pied de la cathédrale de Lausanne! Ou tout simplement le déguster: l’Eglise Evangélique Réformée du canton de Vaud (EERV) a choisi le thème des cinq sens pour la troisième édition de sa journée d’Eglise.

© 2019 Protestinfo