×

Message

Failed loading XML...

Eliezer Shai Di MartinoEliezer Shaï Di Martino sera dès le 4 décembre le nouveau rabbin des juifs de Lausanne. Cet Italien fan de hard rock a travaillé au Mexique, en Colombie, en Italie et au Portugal. Et défend un judaïsme «humaniste».

Photo: Eliezer Shaï Di Martino

Par Aline Jaccottet

L’annonce a été faite mercredi dans la synagogue de Lausanne, bondée à l’occasion du Nouvel An juif. Après des mois de recherche, plusieurs candidatures écartées, quelques tensions internes et le désistement d’un candidat à la dernière minute, les juifs traditionalistes de Lausanne tiennent leur nouveau guide: Eliezer Shaï Di Martino, un orthodoxe moderne.

mercredi, 13 septembre 2017 08:15

La théologie à la portée de tous!

Divers livres en lien avec la théologie

Différentes offres de formations sont proposées par les Eglises. Profitez-en pour approfondir vos compétences bibliques ou théologiques.

Par Joël Burri

La rentrée scolaire vous a donné envie de reprendre place sur les bancs de l’école? Croyant ou non, pourquoi pas une formation théologique. Les Eglises réformées proposent différents parcours à choisir selon vos objectifs et l’engagement dont vous êtes prêts à faire preuve.

Caricature du protestant austèreLes réformés sont-ils vraiment austères, radins et intellos? L’exposition «Le selfie des protestants» propose de revisiter avec humour les clichés qui leur collent à la peau. A voir du 22 août au 2 septembre au Forum de l’hôtel de ville, à Lausanne.

Par Laurence Villoz

Sous forme de dessins humoristiques ainsi que d’entretiens audio et vidéo, l’exposition «Le selfie des protestants» présente de manière ludique et décalée les clichés associés aux protestants vaudois, mais aussi leurs positions sur l’actualité. Réalisé dans le cadre des 500 ans de la Réforme, ce projet porté par le pasteur Christian Vez sera visible du 22 août au 2 septembre au Forum de l’hôtel de ville, à Lausanne.

lundi, 03 juillet 2017 08:30

Cherche rabbin, désespérément

La synagogue de Lausanne en 2008 CC(by-sa) Archipat via https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Lausannesynagogue.jpgPour les communautés juives vivant hors d’Israël, se trouver un chef religieux relève parfois du parcours du combattant. Les difficultés rencontrées par les traditionalistes de Lausanne et les libéraux de Genève en sont la preuve.

Photo: La synagogue de Lausanne. CC(by-sa) Archipat 

Par Aline Jaccottet

Le 12 octobre, les juifs de Lausanne n’auront peut-être plus de rabbin. Lionel Elkaïm repart en effet vivre en Israël et il quittera ses fonctions au lendemain de la fête des Cabanes. Une commission de recherche composée de trois femmes et de cinq hommes a été désignée pour lui trouver un remplaçant. Sa mission semble friser l’impossible: il s’agit de dénicher un rabbin dont le titre soit reconnu, d’obédience orthodoxe, ayant au moins cinq ans d’expérience à la tête d’une communauté, le baccalauréat, une parfaite maîtrise des rites ashkénaze et séfarade et parlant parfaitement français.

9.5 sur l'echelle de luther capture d'écran de la vidéo de Sonia Zanou L’église Saint-François à Lausanne accueille une installation de l’artiste Sandrine Pelletier. Nonante-cinq échelles calcinées et deux vitraux incandescents évoquent la naissance du protestantisme, en écho à notre société actuelle.

Par Marie Destraz «Réformés»

Tels les vestiges d’un événement passé encore fumant et odorant, nonante-cinq échelles calcinées habillent l’église Saint-François, au cœur de Lausanne. Les bancs de bois ont été extraits de l’édifice de pierre pour laisser s’exprimer l’art. A l’occasion du jubilé de la Réforme et à l’invitation de l’Association hospitalité artistique à Saint-François, l’installation avant-gardiste 9.5 sur l’échelle de Luther, de l’artiste Sandrine Pelletier, fait écho aux prémices de ce mouvement, tout en étant cruellement actuelle.

© 2017 Protestinfo