×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag rss line 1 Extra content at the end of the document
mardi, 16 mai 2017 08:15

Lumières sur les Nuits des Eglises

La Cathédrale de Lausanne de nuit https://flic.kr/p/b1gcbDLausanne et Neuchâtel organisent leur Nuit des Eglises en mai. Deux rendez-vous pour découvrir des lieux et des communautés. 

Photo: La Cathédrale de Lausanne CC (by-nc-nd) Gustave Deghilage 

Par Marie Destraz (Réformés)

Trop souvent closes la journée, les églises ont choisi l’obscurité pour s’ouvrir. Lors de cet événement, les visiteurs se laissent tenter par la lumière qui s’échappe de ces lieux de culte chrétiens. Ils en foulent le parvis, attisés par la curiosité. En mai, les villes de Lausanne, Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds organisent leur propre Nuit des Eglises. 

Joueur de luth accompagne un buveur de vin XVe via https://fr.wikipedia.org/wiki/Viticulture_en_%C3%89gypte#/media/File:Joueur_de_luth_accompagn%C3%A9_d%E2%80%99un_buveur_de_vin_%E2%80%93_XVe_si%C3%A8cle.jpgQu’on soit musulman, bouddhiste ou végétarien, la façon de s’alimenter correspond à des principes, des convictions, voire à une conception de la vie tout entière. Le professeur de théologie pratique, Olivier Bauer, explique l’impact des croyances sur les habitudes alimentaires. Interview.

Image: un joueur de luth avec un homme buvant du vin. XIV ou XVe siècle. 

Par Laurence Villoz

Entre une côtelette de porc, une gousse d’ail et un verre de rouge, lequel de ces aliments a le moins la cote? Le professeur de théologie pratique, Olivier Bauer, dispense, ce semestre, un cours intitulé «alimentation et spiritualité», aux étudiants en bachelor, à l’EPFL, dans le cadre de leur programme obligatoire en sciences humaines. Rencontre avec ce spécialiste des pratiques alimentaires.

mardi, 31 janvier 2017 10:00

Les réformateurs face au judaïsme

Page de garde de «Des Juifs et de leurs mensonges» écrit n 1543 par Martin LutherPlusieurs réformateurs ont prêché la haine envers les juifs. Organisée dans le cadre du jubilé de la Réforme une conférence a éclairé ce pan de l’histoire protestante.

Image: Page de garde de «Des Juifs et de leurs mensonges» écrit n 1543 par Martin Luther

Par Joël Burri

Que l’on expulse les juifs ou qu’on les réduise à des tâches déshonorantes, qu’on brule leur synagogue! Ces recommandations sont ni plus ni moins celles du réformateur Martin Luther, dans un traité de 1543 titré «Des juifs et de leurs mensonges». Ces écrits étaient au cœur d’une table ronde organisée lundi 30 janvier à l’Espace culturel des Terreaux sur le thème «Les Réfomateurs face au judaïsme.»

La chapelle du Foyer du Servan, construite en 1960. ©célébrer.ch/AUJRéalisé par des étudiants de master en histoire de l’art, l’ouvrage collectif Lausanne – les lieux du sacré fait le portrait de trente lieux de cultes lausannois. Entre articles historiques et itinéraires dans la ville, rencontre avec le professeur Dave Lüthi, investigateur du projet.

Photo: La chapelle du Foyer du Servan, construite en 1960. ©célébrer.ch/AUJ

Par Laurence Villoz

Publié début décembre 2016, le collectif Lausanne - les lieux du sacré présente 30 édifices religieux de la cité vaudoise du XIXe au XXe siècle. Réalisé par des étudiants de master en histoire de l’art sous la direction du professeur Dave Lüthi, ce guide grand public se destine autant aux habitants de la région qui souhaitent redécouvrir le patrimoine qu’aux touristes qui visitent la ville. Après les écoles, les parcs et les jardins publics, la collection Architecture de poche passe à la loupe les lieux de culte. Rencontre avec le professeur Dave Lüthi, à l’origine de ces travaux.

Screenshot SaintFVisite en mode spirituel ou culturel, le temple du centre lausannois dispose désormais de son guide interactif.

Par Joël Burri

«En produisant des applications pour nos grands temples, nous n’avons pas pour but de prouver que notre Eglise sait s’adapter», prévient Line Dépraz, membre du Conseil synodal (exécutif) de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV). «Par contre, c’est un outil que nous avons voulu créer pour rejoindre les gens dans leurs habitudes et leurs réflexes.» Après la cathédrale de Lausanne et l’abbatiale de Romainmôtier, l’église Saint-François à Lausanne, dispose à son tour d’une application pour smartphone et tablettes. Un guide interactif qui permettra au visiteur du monument de «découvrir et comprendre les signes chrétiens de l’édifice, souvent méconnus de nos contemporains.»

© 2017 Protestinfo