×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag link line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

Jésus enseigne dans les synagogues. James Tissot (1836-1902)

Les juifs et les chrétiens doivent pouvoir connaître la religion de l’autre. Les derniers doivent comprendre le judaïsme, afin de mieux connaître la vie de Jésus, sa pensée et aussi le contexte dans lequel il a évolué. Et les juifs devraient aussi avoir une certaine connaissance du christianisme. C’est ce que déclare le rabbin Evan Moffic.

Image: Jésus enseigne dans les synagogues. James Tissot (1836-1902)

Par Brandon Ambrosino, RNS/Protestinter

Imaginez un texte sur les religions du monde, qui pose cette question: qui a créé le christianisme? Jésus, non? Faux! C’est ce qu’a fait le rabbin Evan Moffic, auteur du livre «What Every Christian Needs to Know About the Jewishness of Jesus» (Ce que chaque chrétien doit savoir sur la judéité de Jésus). Jésus a vécu, est mort et ressuscité, en étant juif. Ses croyances et pratiques, comprenant son amour de Dieu et du prochain, ont été formées dans un environnement juif. Finalement, les enseignements de Jésus et les écrits au sujet de sa vie, de sa mort et de sa résurrection se sont développés dans le christianisme. Mais plusieurs chercheurs ne croient pas que Jésus a vu sa vocation comme une création d’une nouvelle religion.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

RNS JEWISH VOTERS111015 ©RNS/Jewish Federations of North America/Ron SachsLe chef d’un groupe d’activistes juifs républicains a prédit, la semaine passée, que l’insatisfaction provoquée par l’accord sur le nucléaire avec l’Iran augmentera la force électorale du grand et ancien parti au sein de la communauté juive lors de l’élection de 2016. Son homologue démocrate a, quant à lui, estimé que les Américains juifs, qui votent principalement pour son parti, sont divisés au sujet de l’accord, mais qu’ils accordent davantage d’importance à d’autres questions.

Photo: Le débat modéré par Max Neuberger de Jewish Insider (à gauche) opposait Greg Rosenbaum président du Conseil juif démocrate (de dos) et Matt Brooks, directeur exécutif de la Coalition juive républicaine (à droite) ©RNS/Jewish Federations of North America/Ron Sachs

Par Lauren Markoe, Washington, RNS/Protestinter

Un débat opposant les leaders de mouvement juifs démocrates et juifs républicains a eu lieu lors de l’un des plus grands rassemblements au monde d’activistes juifs – l’Assemblée générale des fédérations juives d’Amérique du Nord. Un évènement où le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu était également invité à prendre la parole.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Une soucca sur un balcon CC(by) Christian Aubry via https://flic.kr/p/pZpQCELe Souccot, aussi appelé Fête des Cabanes, a débuté cette année le dimanche 27 septembre au coucher du soleil et se termine ce mardi 6 octobre. Quelle est cette fête durant laquelle les Juifs mangent en plein air? Voici une petite explication.

Photo: Une soucca sur un balcon CC(by) Christian Aubry

Par Lauren Markoe, RNS/Protestinter

Pourquoi mes voisins juifs mangent-ils dans une cabane de jardin cette semaine?

C’est une soucca qu’ils ont construite à l’occasion du Souccot, la fête juive des moissons qui commémore aussi les 40 ans d’exode des Israélites dans le désert après leur libération de l’esclavage. Les souccas ressemblent aux abris de fortune dans lesquels ils vivaient avant d’atteindre la terre promise. «Vous demeurerez pendant sept jours sous des tentes, ordonne Dieu (Lévitique 23:42­-43), afin que vos descendants sachent que j’ai fait habiter sous des tentes les enfants d’Israël, après les avoir fait sortir du pays d’Egypte.»


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Josef Schuster, CC(by) Freud via https://de.wikipedia.org/wiki/Josef_Schuster_(Zentralratspr%C3%A4sident)#/media/File:2015.05.17._Dr._Josef_Schuster.jpgL’Eglise Protestante d’Allemagne (EKD) prépare depuis des années la commémoration de la Réforme, qui aura lieu en 2017. Pendant longtemps, les propos problématiques tenus par Martin Luther dans ses dernières œuvres sont restés ignorés. Dans ces travaux, le réformateur calomnie les Juifs, appelle à les expulser ainsi qu’à incendier les synagogues. Josef Schuster, président du Conseil central des Juifs d’Allemagne, apprécie la franchise dont l’EKD a fait preuve récemment à ce sujet et explique pourquoi, du point de vue juif, les protestants peuvent tout à fait se permettre de célébrer la fête de la Réforme dans la joie.

Photo: Josef Schuster en mai 2015, CC(by) Freud

Propos recueillis par Daniel Staffen-Quandt, Würzburg, EPD/Protestinter

Josef Schuster, compte tenu de l’antisémitisme de Luther, les protestants ont-ils le droit de célébrer les 500 ans de la Réforme la conscience tranquille?

Vous remarquerez que la date anniversaire de 2017 porte bien le nom d’année de la Réforme, et non pas celui d’année de Luther. La Réforme a eu une grande importance pour les chrétiens protestants du monde entier, en fin de compte elle est devenue l’évènement fondateur de l’Eglise; Luther y a joué un rôle moteur. Il est indéniable que dans la dernière phase de l’œuvre de Luther, on trouve des témoignages qui ne peuvent être considérés que comme antisémites. L’Eglise Protestante d’Allemagne (EKD) traite le sujet avec beaucoup de justesse, car elle reconnaît aussi cette partie de l’action de Luther, tout en la désapprouvant.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Iran ReactionAlors que les grandes puissances et l’Iran viennent de trouver un compromis face au nucléaire iranien, les courants juifs traditionnels expriment leurs désaccords. De leurs côtés, les courants réformés du judaïsme se montrent nettement plus ouverts à cette décision.

Photo: © REUTERS/Carlos Barria/RNS

Par Laurence Markoe et Sara Weissman (RNS-Protestinter)

Les grandes puissances de la communauté internationale et l’Iran ont atteint un compromis historique mardi 14 juillet mettant fin aux sanctions économiques contre l’Iran en échange d’une limitation de son programme nucléaire. Aux Etats-Unis, la plupart des réactions immédiates face à cet accord sont provenues de groupes juifs, dont le plus grand mouvement – le mouvement réformé – l’a accueilli avec un esprit d’ouverture.  D’autres courants juifs traditionnels ainsi que chrétiens évangéliques ont fustigé l’accord, le considérant comme dangereux pour Israël et naïf dans la volonté de faire confiance à l’Iran. Réactions:

La Ligue antidiffamation (Anti-Defamation League, ADL) 

«Nous sommes profondément déçus par les termes de l’accord final avec l’Iran qui semble bien en deçà de l’objectif du président (Barak Obama) d’empêcher l’Iran de devenir une puissance nucléaire. L’aboutissement de cet accord repose entièrement sur la bonne foi de l’Iran et sur la capacité de l’Agence internationale de l’énergie atomique à mener efficacement son devoir de contrôle».


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

© 2019 Protestinfo