×

Message

Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

videoChapoutotDans le cadre d’une série d’entretiens menés en marge du festival Histoire et Cité qui s’est tenu à Genève, nous avons eu l’occasion de poser quelques questions à l’historien du nazisme Johann Chapoutot

L’auteur du récent ouvrage «La révolution culturelle nazie» (Gallimard) revient d’abord sur la manière dont les nazis ont perçu le christianisme des premiers jours avant d’aborder un morceau de choix: les relations complexes que les Eglises protestantes et catholiques ont entretenues avec le régime.

La congrégation Har Shalom à PotomacA 94 voix contre 8, le mouvement du judaïsme conservateur aux Etats-Unis a décidé d’accueillir officiellement des membres qui ne sont pas juifs. Ce mouvement prône une plus grande ouverture envers les couples interreligieux.

Photo: La congrégation Har Shalom à Potomac, dans le Maryland CC

Par Lauren Markoe (RNS/Protestinter)

Bien que certaines synagogues conservatrices aient déjà accueilli des non-juifs comme membres, l’organe qui gouverne le deuxième plu grand courant de judaïsme aux Etats-Unis a approuvé officiellement cette pratique. L'assemblée générale des Synagogues unies du judaïsme conservateur (United synagogue of conservative judaism USCJ) - le groupe qui chapeaute les synagogues du mouvement – a accepté à 94 voix contre 8 de permettre aux congrégations individuelles de décider si elles étendraient l'adhésion aux non-juifs.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Anat Hoffman (en blanc) présidente des Femmes du Mur, un groupe qui conteste aux orthodoxes l’usage exclusif du Mur des Lamentations ©RNS/Reuters/Michal FattalUne organisation juive orthodoxe opposée à la tenue devant le Mur des Lamentations d’une réunion de prière conduite par des femmes a organisé le déplacement de 1000 à 2000 lycéennes pour empêcher la rencontre.

Photo: Anat Hoffman (en blanc) présidente des Femmes du Mur, un groupe qui conteste aux orthodoxes l’usage exclusif du Mur des Lamentations ©RNS/Reuters/Michal Fattal

Par Michele Chabin, Jérusalem, RNS/Protestinter

Liba, une organisation qui a pour but d’empêcher la pluralité sur les lieux sacrés, a recruté entre 1000 et 2000 étudiantes. Les jeunes filles ont reçu comme instruction d’occuper la section réservée aux femmes devant le Mur des Lamentations, le 27 février, afin qu’un groupe féministe ne puisse pas y tenir sa réunion de prière mensuelle.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Ivanka Trump s'est convertie au judaïsme pour son mari. Photo: RNS/Reuters/Jonathan Ernst, via http://religionnews.com/2017/01/20/ivanka-trump-gets-a-rabbinic-pass-to-travel-on-shabbat/L’autorisation religieuse obtenue par la fille et le beau-fils de Donald Trump pour assister à l’investiture du président des Etats-Unis fait jaser, certains vont jusqu’à remettre en question la sincérité de leur pratique du judaïsme.

Photo: Ivanka Trump s'est convertie au judaïsme pour son mari. ©Jonathan Ernst/Reuters/RNS

Par Michele Chabin, RNS/Protestinter

L’inauguration présidentielle américaine a eu lieu un vendredi. Un détail pour de nombreux Américains, mais pas pour Ivanka Trump et son mari Jared Kushner. Tous deux de confession juive, ils se sont trouvés face à un dilemme: comment se déplacer dans Washington après le début du shabbat qui commençait ce, vendredi-là, à 16h58?


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

mardi, 31 janvier 2017 10:00

Les réformateurs face au judaïsme

Page de garde de «Des Juifs et de leurs mensonges» écrit n 1543 par Martin LutherPlusieurs réformateurs ont prêché la haine envers les juifs. Organisée dans le cadre du jubilé de la Réforme une conférence a éclairé ce pan de l’histoire protestante.

Image: Page de garde de «Des Juifs et de leurs mensonges» écrit n 1543 par Martin Luther

Par Joël Burri

Que l’on expulse les juifs ou qu’on les réduise à des tâches déshonorantes, qu’on brule leur synagogue! Ces recommandations sont ni plus ni moins celles du réformateur Martin Luther, dans un traité de 1543 titré «Des juifs et de leurs mensonges». Ces écrits étaient au cœur d’une table ronde organisée lundi 30 janvier à l’Espace culturel des Terreaux sur le thème «Les Réfomateurs face au judaïsme.»

© 2018 Protestinfo