×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag link line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1
vendredi, 13 janvier 2017 10:15

Les écoliers à la découverte du sacré

museeethnoLa Plateforme interreligieuse de Genève et les éditions Agora ont mis sur pied un parcours dans l’exposition permanente du Musée d’ethnographie. A l’aide d’une application web, il permettra aux visiteurs de découvrir les objets du sacré du monde entier. Des variantes ont été élaborées spécialement pour les classes du primaire et du secondaire.

Par Noriane Rapin

«Là c’est Jésus, Marie et Joseph, non? Attends, ça s’écrit comment “Joseph”?» Le spectacle était pour le moins singulier, jeudi 12 janvier au Musée d’ethnographie de Genève (MEG). Une classe du collège de Budé inaugurait en effet le parcours «Objets du sacré», préparé par la Plateforme interreligieuse de Genève et les éditions Agora. A cette occasion, les élèves étaient conviés à une chasse au trésor dans la collection de référence du MEG, smartphone à la main.

JulietteBuffat FautPasCroireConnue pour ses chroniques dans différents médias, dont GHI et Fémina, la sexologue Juliette Buffat était aussi prédicatrice laïque de l’Eglise protestante de Genève et membre de son organe délibérant, le Consistoire. Elle s’est éteinte samedi 7 janvier à l’âge de 57 ans.

Photo: Juliette Buffat sur le plateau de «Faut pas croire», capture d’écran. 

Par Joël Burri

«J’ai constaté que la religion était souvent un obstacle à l’épanouissement sexuel», a déclaré Juliette Buffat lors d’une interview publiée à la suite de la publication de son premier livre en 2014, «Le sexe et vous». Alors qu’on confère à la Bible toutes sortes d’interdictions, «je me suis rendue compte qu’il y avait très peu d’interdits dans le texte lui-même. A aucun endroit, l’onanisme n’est condamné», poursuivait-elle.

Série «L’imprimerie et la Réforme»

Un atelier d'imprimeurs, gravure de Jost Amman, 1568, via https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Printer_in_1568-ce.pngJean Calvin n’a pas seulement permis un essor culturel à Genève, mais aussi le développement d’une industrie florissante: l’imprimerie.

Gravure: Jost Amman, 1568

Par Joël Burri

Au milieu du XVIe siècle, Neuchâtel, Lausanne ou Genève accueillent de nombreux imprimeurs acquis aux idées de la Réforme venus de France ou d’Italie. Genève en particulier acquiert en quelques années une renommée européenne et mondiale. Avant 1540, pas plus de cinq livres étaient publiés chaque année au bout du lac. En 1544, c’est 20 titres qui y ont été imprimés et en 1561 on atteint les 75.

Médaille à l’effigie de Jean Calvin ©www.saivenumismatique.fr via http://www.saivenumismatique.fr/monnaies_r1/jetons-et-medailles_c54/numismatique-du-mariage-et-de-la-religion_p1327/protestantisme_t4448/turin-p-jean-calvin-noyon-1509-geneve-1564-argent-68mm-1932-sup_article_17830.htmlAu XVIe siècle, Jean Calvin a été le premier théologien à cautionner la pratique du prêt à intérêt en Europe. Dans le cadre des 500 ans de la Réforme, retour en deux volets sur cet aspect peu connu de l’œuvre du célèbre réformateur. Et sur la pertinence de cette pratique dans l’économie moderne. (1/2)

Photo: Médaille à l’effigie de Jean Calvin (1932) ©www.saivenumismatique.fr

Par Martin Bernard

Le prêt à intérêt est au cœur du fonctionnement de la finance contemporaine. Son impact est considérable, et affecte directement les ménages, les entreprises et les Etats. Parfois remis en question, il n’a pourtant pas toujours existé sous sa forme actuelle. Durant tout le Moyen-Age européen, la pratique est en effet prohibée par l’Eglise catholique. Ce n’est qu’au moment de la Réforme – dont on fêtera le 500e anniversaire en 2017 – que le prêt à intérêt trouvera une certaine légitimité théologique. Sous l’impulsion principale de Calvin, à Genève.

jeudi, 03 novembre 2016 15:30

La Réforme, pilier de notre monde moderne

berset locherDurant l’année du jubilé des 500 ans de la réforme protestante, un camion parcourra l’Europe. L’exposition qui se trouve à bord, et les activités organisées par les villes hôtes invitent à la réflexion sur le rôle de la Réforme non seulement pour l’Eglise, mais pour toute la société.

Par Joël Burri et Noriane Rapin

Photo: Alain Berset et Gottfried Locher

«La réforme est aussi importante pour les autres confessions et pour les athées. Elle n’appartient pas qu’aux réformés», a déclaré le Conseiller fédéral Alain Berset devant une foule réunissant de nombreuses personnalités politiques ainsi que des dignitaires religieux suisses et européens. «La Réforme est un pilier du monde moderne, avec l’Etat de droit et les Droits humains», a ajouté le socialiste qui participait à l’inauguration officielle du «camion de la réforme», un véhicule qui va parcourir l’Europe pour «raconter et emporter des histoires» dans soixante-sept villes d’Europe pour finir son périple à Wittenberg dans une année, le 31 octobre 2017, soit exactement 500 ans après le mythique affichage par Luther des 95 thèses contre les Indulgences.

© 2019 Protestinfo