×

Message

Failed loading XML...

communion et chorale CC(by-nd) wplynn via https://flic.kr/p/asQTXaAlors que le Vatican vient de réaffirmer l’interdiction des hosties sans gluten, les Eglises protestantes sont de plus en plus nombreuses à proposer du pain ou des hosties ne contenant pas cette protéine

Photo: CC(by-nd) wplynn

Par Lauren Markoe, RNS/Protestinter

Tandis que le monde catholique romain digère une lettre du Vatican confirmant l’interdiction de l’Eglise pour les hosties sans gluten, les Eglises protestantes continuent à affirmer qu’il faut prendre des mesures pour que la cène ne fasse pas souffrir les intolérants au gluten.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Mur Lamentations drapeau CC(by-nc-nd)Leah L via https://flic.kr/p/3kWcV6L’accord concernant la création d’un espace de prière pluraliste a été négocié pendant trois ans, mais sous la pression des orthodoxes le gouvernement israélien l’a rompu. Les communautés juives américaines prévoient de contre-attaquer par de la communication en faveur de la pluralité au sein du judaïsme.

Photo: Le mur des Lamentations CC(by-nc-nd)Leah L

Par Michele Chabin, Jérusalem, RNS/Protestinter

Les dirigeants juifs américains ont été scandalisés par la décision récente du gouvernement israélien de rompre l’accord qui prévoyait la création financée par l’Etat d’un espace de prière pluraliste devant le mur des Lamentations. Ils ont l’intention de plaider leur cause directement devant le public israélien. «Nous voulons que la communauté juive d’Israël comprenne pourquoi nous sommes fâchés», explique Jerry Silverman, président et directeur des Fédérations juives de l’Amérique du Nord. «Il ne s’agit pas ici d’une question conservatrice ou réformiste. C’est une question juive, une question d’unité.»


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

mercredi, 12 juillet 2017 08:15

Facebook pourrait-il remplacer les Eglises?

Mark ZuckerbergProtestinfo propose régulièrement des chroniques rédigées par des personnalités du monde protestant. Andrea Syverson, chroniqueur pour l’agence de presse américaine «Religious news service» s’interroge sur ce que les chrétiens recherchent vraiment.

Photo: Mark Zuckerberg © RNS/Reuters/Stephen Lam

Lors d'un rassemblement pour les utilisateurs de Facebook le mois dernier, Mark Zuckerberg a exposé ses rêves pour l'avenir de son réseau social. Comme le site internet a atteint deux milliards de membres, son créateur s’intéresse à la prochaine étape: la construction de communautés en ligne. Dans l'esprit de l’informaticien, les jours des institutions comme «les églises et les petites ligues» sont terminés. En utilisant le nouveau logiciel d'intelligence artificielle de Facebook, le géant des réseaux sociaux peut réunir ses utilisateurs en groupes qui auront le même but.

des figurines pour les gâteaux de mariage CC(by) Ludovic Bertron via https://flic.kr/p/5u2cDzL’acceptation du mariage pour les couples de même sexe a progressé aux Etats-Unis. En particulier pour les blancs appartenant à des Eglises protestantes historiques où la proportion de personnes qui se disent favorables est passée de 36% en 2003 à 63% aujourd’hui.

Photo: Des figurines pour les gâteaux de mariage CC(by) Ludovic Bertron

Washington (EPD/Protestinter). Selon une étude récemment publiée, le nombre d’opinions favorables au mariage de couples de même sexe a nettement progressé aux Etats-Unis ces dernières années. Selon les informations de l’institut de sondages «Public Religion Research Institute», des membres de toutes les communautés religieuses à l’exception des évangéliques blancs, des mormons et des témoins de Jéhovah soutiennent en majorité l’égalité devant le mariage. A contrario, 61% des évangéliques blancs la refusent.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

tanakh CC(by)Hamed Saber via https://flic.kr/p/h7XxSLes croyants manquent d’affinité avec le texte biblique, l'Ancien Testament en particulier. Un bibliste compare la mort de cette connaissance au processus de disparition des langues.

Photo: CC(by)Hamed Saber

Par Yonat Shimron, RNS/Protestinter

Alors qu’il donnait un enseignement à l’Eglise méthodiste d’Atlanta, Brent Strawn a demandé à ses élèves d’identifier l’origine du cri bien connu de Jésus sur la croix: «mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?» Sa question a laissé sa classe silencieuse. Le professeur d’Ancien Testament à l’Université Emory a été surpris. Comment se faisait-il que cette audience composée principalement d’adultes relativement âgés qui ont fréquenté toute leur vie une Eglise avec assiduité ne sache pas que Jésus a prononcé des mots tirés directement du Psaume 22? C’est là qu’il en a eu la révélation: l’Ancien Testament se meurt.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

© 2017 Protestinfo