×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

Le centre du LouverainL’Église réformée de Neuchâtel ne coupera pas dans ses prestations, mais maintient ses objectifs quant à la participation des partenaires civils.

Photo: Le centre du Louverain 

Par Joël Burri

Un aumônier cela a un coût! Et celui-ci pèse de plus en plus lourd sur les deniers du culte. C’est pour cette raison, qu’en 2011, le synode (organe délibérant) de l’Église réformée évangélique du canton de Neuchâtel (EREN) avait décidé, que pour obtenir cette prestation, l’État et les établissements médicaux sociaux (EMS) devraient mettre la main à la poche pour financer au moins 80% du prix de la prestation. Mercredi 6 juin, les délégués réunis au Louverain dans les hauts des Geneveys-sur-Coffranes ont reconnu que cet objectif était inapplicable. Si la clé de répartition idéale des coûts est maintenue à 50% à la charge de l’établissement, 30% à la charge de l’État et 20% à la charge de l’EREN, les délégués ont accepté de ne pas procéder à des suppressions de poste si le financement de la part des partenaires devait ne pas suivre.

L'affiche de la pièce«Par quelle porte? Ou à la grâce de Dieu!» illustre l’héritage de la Réforme protestante. Écrite par Pierre Aubert, le procureur général du canton de Neuchâtel, cette pièce sera représentée les 28 et 29 avril au temple de Colombier.

Par Laurence Villoz et Nicolas Meyer

L’histoire met en scène le personnage ambigu de Don Juan, qui questionne le spectateur sur les interventions de Dieu dans le monde. Lorsqu’il meurt, il se retrouve devant quatre portes nommées Néant, Salut par les œuvres, Salut par la foi et Salut par les œuvres et la foi. Un choix qui pose la question de la religion du mérite que cela soit au XVe ou au XXIe siècle, une réflexion sur l’incapacité de l’être humain à accepter la grâce divine.

Le temple de Cornaux (NE), la rénovation de la cure attenante figure au budget 2018. CC(by-sa) Sinenomine2 via https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Cornaux,_Le_temple.JPGDans plusieurs Églises, les produits immobiliers permettent de financer une partie de postes. Mais à Zurich, plusieurs voix appellent à une politique immobilière plus sociale.

 

Photo: Le temple de Cornaux (NE), la rénovation de la cure attenante figure au budget 2018. CC(by-sa) Sinenomine2

Par Joël Burri

«Les cures sont des biens immobiliers attractifs, mais cela ne signifie pas que l’on ne puisse pas y accueillir par exemple des réfugiés», estime Hannes Lindenmeyer, président de la paroisse réformée du district zurichois d’Aussersihl, cité par le magazine alémanique «Bref». Il s’oppose à ce que l’Église ne fixe les loyers de ses biens immobiliers qu’en fonction du marché et envisage même de lancer une initiative ou un référendum à ce sujet, rappelle Cath.ch qui a repéré l’information. Alors que la Ville a adopté un règlement qui l’amènera à terme à proposer un tiers de son parc immobilier en logements à tarif préférentiel, l’idée que l’Église devrait s’aligner sur cette mesure fait son chemin.

lundi, 05 mars 2018 09:30

Meurtre au Grand Temple

Après un meurtre CC(by-sa) le L.E. via https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Apr%C3%A8s_un_meurtre.JPGLa paroisse de La Chaux-de-Fonds propose un jeu de piste grandeur nature dans le cadre du festival Ludesco.

Photo: CC(by-sa) le L.E. 

Par Nicolas Meyer, «Réformés»

La situation pourrait causer beaucoup de tort à l’Église réformée: un meurtre a été commis au Grand Temple! Le cadavre tient une lettre dans sa main, elle dissimule sans doute de précieux indices quant à l’identité de l’assassin. Les passionnés de jeu de rôle sont invités à venir seconder l’inspecteur Livaro pour faire la lumière sur cette étrange affaire.

Mains personne âgee CC(by-nc) Bournemouth Borough Council via https://flic.kr/p/KRvak9Se retrouver conseiller de paroisse sans savoir vraiment ce que c’est et ne pas songer à renoncer à ce poste avant dix ans de loyaux services: ce type d’engagement appartient désormais au passé. Aujourd’hui, les Églises développent des rapports plus clairs avec ceux qui sont prêts à donner de leur temps.

Photo: CC(by-nc) Bournemouth Borough Council 

Par Joël Burri

Que vous soyez créatifs ou que vous aimiez prendre des responsabilités; que vous soyez indépendants ou que vous aimiez travailler en groupe; que vous soyez prêts à vous engager de façon régulière ou occasionnelle… dans tous les cas, l’Église peut vous proposer un bénévolat qui vous conviendra! À l’occasion du dernier speed-meeting organisé au début du mois par l’Association neuchâteloise de services bénévoles, l’Église réformée évangélique du canton de Neuchâtel (EREN) a mis en ligne un «outil d’autoprofilage» permettant aux utilisateurs de trouver des engagements qui leur correspondent en répondant à trois questions à choix multiples. Et à différentes reprises durant l’année 2018, l’EREN va mettre en avant ses bénévoles et ses opportunités de bénévolat.

© 2018 Protestinfo