×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag rss line 1 Extra content at the end of the document

Pierre-André Schütz reçoit le prix AgrisanoReconnu pour son travail d’aumônier auprès des agriculteurs vaudois, Pierre-André Schütz a reçu le prix  de la Fondation Agrisano qui soutient les familles paysannes, vendredi 28 avril à Berne. D’une valeur de 5000 francs, il récompense l’engagement altruiste de ce pasteur et paysan retraité.

Photo: La remise du prix à Berne. De gauche à droite: Francis Egger, président de la Fondation Agrisano, Christine Bühler, présidente du jury, Pierre-André Schütz et Christian Scharpf, directeur général d’Agrisano.

Par Laurence Villoz

«L’approche de Pierre-André Schütz pour venir en aide aux agriculteurs est exemplaire. Si nous avons choisi de lui remettre le prix, c’est tout d’abord pour le remercier, mais aussi pour inciter des démarches similaires dans d’autres cantons», lâche Francis Egger, le président de la Fondation Agrisano. Vendredi 28 avril, le pasteur et agriculteur retraité de 68 ans, Pierre- André Schütz a reçu le prix Agrisano pour son travail d’aumônier auprès des familles d’agriculteurs vaudois en détresse. 

Vitrail de l'église anglicane Saint-Jean-Baptiste-d'Ashfield en Nouvelle-Galles du Sud (Australie) via https://commons.wikimedia.org/wiki/File:StJohnsAshfield_StainedGlass_GoodShepherd_Portrait.jpgProtestinfo propose régulièrement des éditos rédigés par des membres des rédactions de Médias-pro.

Joël Burri, rédacteur responsable de Protestinfo revient sur la «crise» des ressources humaines au sein de l’Eglise évangélique réformée vaudoise.

Image: Jésus, le Bon Berger. Vitrail de l’église anglicane Saint-Jean-Baptiste-d’Ashfield en Nouvelle-Galles du Sud (Australie)

Qu’un employeur qui compte plus de 300 employés se sépare de deux personnes en période d’essai: cela arrive et cela ne fait, en principe, pas l’objet d’articles dans la presse. Et même en précisant qu’au cours des trois dernières années une demi-douzaine d’autres cas sont à signaler, il n’y aurait, en principe, pas de quoi émouvoir le moindre journaliste. En plus, il faut bien admettre qu’en matière de traitement médiatique, il y a plus intéressant à traiter qu’une fin de contrat. Que dire, qu’écrire, quand d’un côté on a un employeur tenu à une certaine réserve afin de respecter la sphère privée de l’employé dont il se sépare alors que de l’autre, le travailleur éconduit a toute latitude à laisser entendre toute sorte d’accusations.

Cuvée de la Réforme ©François Paccaud2000 bouteilles de chasselas et 1500 d’assemblage rouge attendent les amateurs de vin. Le projet de «Cuvée de la Réforme» a donné lieu à de nombreuses rencontres et finance un riche programme d’animations autour des thèmes des 500 ans de la Réforme protestante, du rapport à la Création et de la dépendance.

Par Joël Burri

«Le chasselas révèle quelque chose de nos racines, il est lié à cette région, alors que le rouge est un assemblage. Il montre qu’ensemble on peut former un bouquet de saveurs», explique Etienne Guilloud, résumant le message qu’il a voulu faire passer au travers des contre-étiquettes des deux produits que paroisses et vignerons de la région Morges-Aubonne ont concoctés ensemble. «Notre volonté c’était d’avoir des étiquettes qui aient valeur de témoignage. Qu’au moment de l’apéro, un message soit transmis», ajoute le ministre, lors de la conférence de presse marquant le début de la mise en vente des «Crus de la Réforme»: 2000 bouteilles de chasselas et 1500 d’assemblage gamay, pinot noir, gamaret, garanoir avec une touche de divico et de merlot.

Questionnaire EERVComment gérer les différentes sensibilités théologiques au sein d’une Eglise qui se veut ouverte à tous? Les réformés vaudois entament un travail de réflexion sur cette question par un questionnaire diffusé largement et qui a pour objectif de dresser une carte de la situation la plus précise possible.

Par Joël Burri

Jusqu’à mercredi 8 mars, les fidèles de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV) sont invités à répondre à quelques questions sur la diversité des opinions au sein de l’Eglise. En tant que ministre ou laïc, à titre individuel ou collectif, ils sont déjà plus de 400 à avoir rempli le formulaire! Un succès inespéré qui témoigne peut-être des préoccupations des croyants pour cette question. «On verra lorsque l’on analysera les réponses si cette question a tant d’importance que cela», rétorque le pasteur Jean-François Habermacher, qui porte ce projet. Il a construit toute la démarche en prenant soin de laisser d’abord les gens s’exprimer, avant de proposer des changements ou pistes de solutions.

Synode world cafe reflexionLa société a évolué, désormais seule une minorité œuvre sur le long terme pour une Eglise. Désormais, l’on s’engage pour un projet, pour une activité ponctuelle. L’Eglise réformée vaudoise a commencé un processus visant une réforme profonde de son fonctionnement.

Photo: réflexion par petits groupes, samedi à Ollon (VD)

Par Joël Burri

«Une journée studieuse et conviviale», c’est ce qu’a promis Xavier Paillard, président du Conseil synodal (exécutif) de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV), samedi à Ollon à l’ouverture d’un Synode (organe délibérant) largement consacré à une discussion «non décisionnelle» sur les nouvelles formes que l’Eglise devra apprendre à proposer.

Page 1 sur 27
© 2017 Protestinfo