×

Message

Failed loading XML...
mercredi, 12 juillet 2017 08:00

Brèves

Peter Merz prend la tête de l’EPER
Lancement du site diaconie.ch
Un culte au cor des Alpes

Stadt Mission BERLIN ©Anna Siggelkow/CMER/WCRCSituée au centre de la capitale, la Stadtmission de Berlin prend soin des SDF, des réfugiés et des personnes en rupture sociale. Cette association protestante a offert 48'000 places de couchage entre novembre 2016 et mars 2017.

Photo: ©Anna Siggelkow/CMER

Par Laurence Villoz, Berlin

Active auprès des sans-abri, la Satdtmission de Berlin propose une aide allant de la distribution de café dans les rues de la ville jusqu’à la réinsertion sociale de personnes en rupture. Fondée en 1877 avec comme moteur la devise biblique «soyez soucieux de la prospérité de la ville où je vous ai déportés et intercédez pour elle auprès du Seigneur: sa prospérité est la condition de la vôtre» (Jér. 29,7), cette organisation n’a cessé de s’accroître et de diversifier ses activités de diaconie.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

le synode de l'EERFLa diaconie, la formation et la jeunesse: l’exécutif de l’Eglise réformée fribourgeoise a présenté son programme d’activités pour la période 2017 à 2020. 

Photo: Le synode à l'Insititut agricole Grangeneuve

Par Laurence Villoz

«Il s’agit d’avoir des objectifs précis tout en liant la gestion et la vision que nous souhaitons pour notre Eglise», explique Pierre-Philippe Blaser le président du Conseil synodal (exécutif) de l’Eglise évangélique réformée du canton de Fribourg (EERF), lors de la présentation du programme de législature 2017 à 2020. Le pasteur a ainsi exposé une vingtaine d’activités devant les délégués du synode rassemblés mercredi 31 mai, à l’Institut agricole Grangeneuve, à Posieux.

main tendue CC(by)Emanuele Longo via https://flic.kr/p/61g9T7Pas besoin de s’engager à loger un inconnu chez soi. D’autres formes d’aides existent en faveur des migrants. L’Action parrainage lancée en début d’année l’a montré. Aujourd’hui, en complément, un site web regroupant des ressources vient aider les Vaudois à s’engager.

Photo: CC(by)Emanuele Longo

Par Joël Burri

«Pour nous, ce n’était pas possible d’accueillir des migrants à la maison, mais notre fille nous poussait à agir», raconte cette mère de famille allemande vivant en Suisse depuis une dizaine d’années. C’est ainsi que l’Action parrainage mise en place en début d’année par les communautés religieuses reconnues du Canton de Vaud et des partenaires du monde associatif a permis à cette famille de venir en aide à une famille érythréenne. Le père de la famille parrainée, qui a récemment obtenu l’asile en Suisse, insiste sur l’importance de cette aide. «Sans cela, je n’étais en contact quasiment qu’avec des Erythréens en Suisse.»

Une main tendue https://flic.kr/p/9t5d8KQue pouvons-nous faire pour les migrants en Suisse? Lors de la Conférence de diaconie de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse, qui s’est déroulé le 10 mai à Berne, les délégués ont présenté le travail des paroisses en matière d’intégration tout en cherchant de nouvelles pistes pour améliorer le quotidien des migrants.

Photo: CC (by-nc-nd) Cristian Bernal 

Par Laurence Villoz

«La force de l’Eglise consiste à améliorer les rencontres entre les réfugiés et la population locale. Nous pouvons tous faire quelque chose pour favoriser les relations entre les personnes», explique Simon Röthlisberger, chargé des questions de migration à la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS). La Conférence de diaconie, qui a eu lieu mardi 10 mai à Berne, visait à faire le point sur l’activité des paroisses en matière d’intégration des migrants ainsi que de réfléchir à la façon de développer ce soutien.

© 2017 Protestinfo