×

Message

Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

Le synode missionnaire des Églises romandes adopte un nouveau paradigme dans son mode de travail, mais la crainte de voir la facture s’alourdir pour les Églises a provoqué de vifs débats.

Par Joël Burri

Samedi 17 novembre à Épendes, les délégués au synode missionnaire ont débattu d’une nouvelle orientation stratégique pour DM-échange et mission (DM). Plutôt que de continuer sur un modèle où les Églises du Nord viennent en aide aux Églises du Sud, le Conseil de l’organisation proposait d’entrer dans une relation de réciprocité où par l’envoi de personnes les communautés du Nord comme du Sud se soutiennent mutuellement. (Notre article de vendredi.) Constatant que le «centre de gravité du christianisme s’est déplacé au Sud», selon la formule de pasteur Étienne Rochat président du Conseil de DM, les Eglise du Nord pourraient bénéficier de forces de témoignage renouvelées.

Davantage de réciprocité dans les relations Nord-Sud, c’est l’orientation que le Conseil de DM-échange et Mission soumet, ce samedi, au synode missionnaire. Les Églises suisses devront apprendre à exprimer leurs besoins.

Par Joël Burri

Ce samedi à Épendes, près d’Yverdon-les-Bains (VD) se joue l’avenir de DM-échange et mission, le département missionnaire des Églises réformées romandes (DM). Les délégués des différentes Églises cantonales réunis en synode sont en effet appelés à se prononcer sur les nouvelles orientations stratégiques de l’organisation. «Nous constatons que dans un monde globalisé, le centre de gravité du christianisme s’est déplacé au Sud, que partout la mission traditionnelle a porté des fruits et participé à la fondation d’Églises vivantes, alors que l’Europe doit maintenant se remettre à la tâche pour témoigner dans son propre contexte, avec l’aide des partenaires du Sud», expliquait, il y a une dizaine de jours, le pasteur Étienne Roulet, président du Conseil de DM devant l’assemblée des délégués de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS).

lundi, 02 octobre 2017 09:44

Le leadership des Béninoises

Des femmes aux BéninAu Bénin, l’Eglise protestante méthodiste mise sur les femmes pour promouvoir ses valeurs auprès de la population. Coup de projecteur sur un projet soutenu par DM-échange et mission, dans le cadre de la campagne La terre en partage.

Photo: © DM-échange et mission

Par Marie Destraz, Réformés

La femme est l’avenir de l’Eglise protestante méthodiste du Bénin (EPMB). Dans un pays où 70% de la population vit de l’agriculture, celle-ci doit faire face à la pauvreté et autres changements climatiques. En matière de développement local, l’EPMB mise sur le dialogue entre femmes. Ses animatrices laïques apportent un soutien aux groupements de cultivatrices, tant en matière de gestion agricole que de promotion du leadership. L’œuvre DM-échange et mission soutient les actions de l’EPMB en finançant un projet de formation théologique, d’aide au développement agricole et de respect des droits humains à hauteur de 23'500 francs.

tronc eglise CC0 via http://maxpixel.freegreatpicture.com/Restorative-Box-Money-Offertory-Box-Donate-Donation-402211Les dons des paroisses diminuent, alors que Pain pour le prochain poursuit son développement grâce aux dons qui lui sont directement adressés. Comme cette œuvre fait également office d’organe de répartition, les partenaires grognent.

Par Joël Burri

Les comptes et rapports annuels de l’Entraide protestante suisse (EPER) et de Pain pour le prochain (PPP) ont été présentés à l’assemblée des délégués de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS). Le travail de ces deux organisations nationales a été salué par les représentants des différentes Eglises membres, réunis lundi et mardi à Berne, tout comme les activités des deux œuvres missionnaires, Mission 21 en Suisse alémanique et DM échange et mission en Suisse romande. Lors de sa présentation la présidente du conseil de fondation de PPP a toutefois jeté un pavé dans la marre. «Pain pour le prochain a dû investir beaucoup d’énergie pour corriger les interprétations erronées à notre encontre de Mission 21.»

Brochure de la CEVAASous la houlette de DM échange et mission, un groupe issu des différentes Eglises réformées participera à deux semaines en compagnie de personnes de différentes cultures, à Porto Novo pour échanger des techniques d’animation. 

Par Joël Burri

Six membres des Eglises réformées de Neuchâtel, Vaud, Fribourg, Berne-Jura-Soleure et de DM échange et mission se rendront à Porto-Novo au Bénin du 15 au 28 juin pour une suivre une formation à l’animation théologique. 

Page 1 sur 2
© 2018 Protestinfo