×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag link line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

Réunis en assemblée extraordinaire, les délégués de la Fédération des Églises protestantes de Suisse ont ratifié leur nouvelle constitution. La faîtière deviendra une Église nationale à partir du 1er janvier 2020.

Par Laurence Villoz

«C’est un aboutissement historique extrêmement réjouissant», s’enthousiasme Esther Gaillard, vice-présidente du Conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS), mardi 18 décembre, à Berne. À 62 voix contre une et une abstention, les délégués de la FEPS ont adopté, en troisième lecture, leur nouvelle constitution, après des années de discussion. Elle entrera en vigueur dès le 1er janvier 2020 et la faîtière prendra le nom d’Église évangélique réformée de Suisse (EERS). Une modification porteuse de nombreux changements.

Le COE à GenèveCréé en 1948, le Conseil œcuménique des Églises qui rassemble plus de 500'000 chrétiens à travers le monde célèbre ses 70 années d’existence.

Photo: Les locaux du COE à Genève

Genève (EPD/Protestinter). Ce jeudi 23 août, le Conseil œcuménique des Églises (COE) célèbre ses 70 ans à Amsterdam, la ville de sa fondation. D’après son antenne à Genève, le culte organisé pour l’occasion dans l’église historique Nieuwe Kirk accueillera notamment son secrétaire général, le pasteur norvégien Olav Fykse Tveit, et la présidente de son comité central Agnes Abuom, membre de l’Église anglicane du Kenya. On y attend aussi de nombreux représentants du mouvement œcuménique, venus du monde entier. Le COE est une fédération composée de 350 Églises membres, pour un total de plus d’un demi-milliard de fidèles.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

La première assemblée du COE en 1948Créé en 1948 à Amsterdam, le Conseil œcuménique soufflera ses 70 bougies le 23 août prochain, à l’endroit même où il a été fondé.

Photo: La première assemblée du COE en 1948 © COE

Par Laurence Villoz

Quelque 350 Églises représentant plus de 500 millions de chrétiens à travers le monde: des protestants, des anglicans, des orthodoxes. Depuis sa création officielle, le 23 août 1948 à Amsterdam, le Conseil œcuménique des Églises (COE) n’a cessé d’encourager ses membres à lutter pour la paix, la justice et la sauvegarde de la création. À l’origine, il rassemblait 147 Églises. L’Église catholique romaine n’en a jamais fait partie même si elle collabore à certains projets.

Le pape, Gottfried Locher et Esther Gaillard © reformiert/Felix ReichLors de la venue du pape jeudi dernier à Genève, le président de la Fédération des Églises protestantes de Suisse, Gottfried Locher, a invité le pape au dialogue oecuménique, à l'occasion de l’année Zwingli qui se déroulera en 2019. 

Photo: Le pape François, Gottfried Locher et Esther Gaillard © reformiert/Felix Reich

Par Laurence Villoz

Gottfried Locher, le président du Conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) a invité le pape au dialogue oecuménique. Dans une lettre qu'il a remis au pontife, jeudi 21 juin, lors de sa venue à Genève, Gottfried Locher a exprimé le souhait qu'une délégation de la FEPS composée autant de personnes consacrées que laïques soit reçue au Vatican pour l'année Zwingli. «Quand nous lui avons touché la main, nous lui avons expliqué le contenu de cette invitation. Le pape nous a écouté attentivement et avec bienveillance. C’était authentique et chaleureux, j’ai été touchée», raconte Esther Gaillard, vice-présidente du Conseil de la FEPS, qui a participé avec Gottfried Locher à l’intégrale des événements pour la venue du pape.

le château de MontmirailLa communauté Don Camillo à Thielle-Wavre (NE) invite à célébrer l’anniversaire des 400 ans du lieu qu’elle occupe depuis trente ans. Les intéressés pourront découvrir un château fraîchement rénové.

Photo: Le château de Montmirail en pleine rénavation © Don Camillo

Par Nicolas Meyer, Réformés

Les travaux sont quasiment terminés. Cela fait plus d’une année que les membres de la communauté Don Camillo s’activent pour redonner un nouvel habit au château de Montmirail, une aventure qui a nécessité beaucoup d’huile de coude et de nombreuses procédures administratives. «Nous venons tout juste de boucler le financement des travaux», se réjouit Barbara Weiss, membre de la communauté Don Camillo. Actuellement, les équipes terminent les aménagements intérieurs. Elles s’attellent à la pose de parquet et à l’installation de cuisines dans les appartements de la bâtisse. Ces aménagements permettent de redonner une nouvelle jeunesse à ce lieu chargé d’histoire.

© 2019 Protestinfo