×

Message

Failed loading XML...

CC(by-nc-nd) David King via https://flic.kr/p/4izg1eAprès une volée de pasteurs et diacres formés selon un dispositif commun à l’ensemble de la Suisse romande, les erreurs de jeunesse du règlement ont été corrigées, lundi soir à Lausanne.

Photo: CC(by-nc-nd) David King 

Par Joël Burri

Depuis trois ans, l’accompagnement des diacres et pasteurs en formation est commun au sein des Eglises réformées romandes. Comme cette formation débute une fois tous les deux ans et dure dix-huit mois, une volée a terminé sa formation et une deuxième l’a commencée ce printemps. L’occasion, déjà, d’un toilettage du règlement, de la Commission romande des stages (Corosta), d’autant plus que la responsable romande des stages, qui a accompagné la première volée a pointé différents dysfonctionnements comme l’un des motifs de sa démission, en avril 2017. Un exercice auquel l’assemblée générale de la Conférence des Eglises réformées romandes (CER) s’est livré lundi soir à Lausanne.

petite prière CC(by-nd) Angela Cinicolo via https://flic.kr/p/a6USTMUn Notre Père plus proche de l’esprit du texte grec original, ce sera pour Pâques, pas pour Noël. L’annonce unilatérale des évêques catholiques romains d’un changement de la plus importante prière chrétienne a fâché. Ils en prennent acte et renoncent à une entrée en vigueur si rapide, proposant aux Eglises sœurs de se rallier au nouveau texte proposé.

Par Joël Burri

«Ne nous soumets pas à la tentation», telle est la formule que les catholiques romains romands prononceront pour la sixième demande du Notre Père probablement jusqu’à la veille de Pâques 2018. La Conférence des évêques suisses a, en effet, accepté de suspendre l’entrée en vigueur d’un changement de traduction qui prévoit de remplacer cette phrase par «ne nous laisse pas entrer en tentation.» Ce changement interviendra pour la plupart des autres francophones au début de l’avent 2017.

mercredi, 21 juin 2017 08:00

Brèves

95 échelles dans l’Eglise Saint-François
«Ma femme est pasteure» remporte le prix du public
Renouvellement du partenariat entre la CER et la FREE

statue prière CC(by-nd)Thomas via https://flic.kr/p/hwsiQKUne modification de la traduction de la principale prière du christianisme a été prise –pour la formule prononcée par l'assemblée– unilatéralement par les catholiques romains. Les réformés feront savoir qu’ils n’ont pas apprécié cette manière de faire. La discussion est ouverte quant à savoir s’ils adopteront ce changement.

Photo: CC(by-nd) Thomas

Par Joël Burri

«Une décision prise de manière unilatérale dont nous avons été informés par les médias», c’est ainsi que Xavier Paillard, président du Bureau exécutif de la Conférence des Eglises réformées romandes (CER) a qualifié la décision des catholiques romains, de modifier le texte français du Notre Père.

AGCER37 ©NRLe projet de nouveau média web pour les protestants romands se précise. Il a été présenté samedi devant la Conférence des Eglises romandes.

Par Joël Burri

«Avec les réseaux sociaux, on ne sait pas très bien comment on va gagner la bataille de la diffusion», prévient Michel Kocher, directeur de Médias-pro, l’office protestant des médias. Il présentait samedi devant l’assemblée générale de la Conférence des Eglises réformées romandes (CER) un rapport précisant les contours du projet de nouveau média web, adopté lors de l’assemblée générale de septembre.

© 2017 Protestinfo