×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1
mardi, 10 juillet 2018 08:10

Coup de jeune au Centre de Sornetan

Le Centre de SornetanUne cuisine entièrement remise à neuf et des sols bien plus lumineux. Le Centre de Sornetan a bénéficié de plusieurs rénovations ce printemps. Il est prêt pour accueillir les vacanciers.

Photo: Le Centre de Sornetan

Par Laurence Villoz

«De nombreuses rénovations ont été effectuées ces dix dernières années dans l’idée d’amener de la fraîcheur et d’être à la pointe au niveau technologique afin de répondre à la demande de la clientèle, mais aussi d’élargir notre palette d’offres», explique Daniel Krähenmann, directeur du Centre de Sornetan dans le Jura bernois. Ce printemps, après les différentes améliorations informatiques, ce sont les cuisines qui ont été complètement remises à neuf ainsi qu’une partie des sols. De grandes catelles claires ont remplacé le carrelage brun, apportant davantage de luminosité aux espaces communautaires. «Nous avons aussi développé un nouveau dynamisme culinaire avec le changement du chef cuisinier», sourit le directeur.

Le sentier du bonheurLe «sentier du bonheur» à Sornetan (BE) offre aux marcheurs la possibilité de réfléchir à ce qui les rend heureux. Un parcours méditatif et ludique de quatre kilomètres en pleine nature.

Photo: Un des panneaux sur le parcours

Par Laurence Villoz

«Le sentier propose une réflexion spirituelle largement ouverte à tous les publics et des activités qui stimulent les cinq sens», explique le pasteur Alain Wimmer, responsable de la formation au Centre de Sornetan, dans le Jura bernois. Le «sentier du bonheur» commence juste à côté de l’église. Les marcheurs sont guidés par de petites flèches sur quatre kilomètres. Une heure de promenade entre pâturages et forêts. Sur le parcours qui forme une boucle, huit postes comprennent des activités autour du texte biblique des Béatitudes (Matt. 5, 3-10). «Le choix s’est porté sur les Béatitudes, car nous cherchions un passage heureux, en lien avec le bonheur et la beauté du coin», précise Anne-Dominique Grosvernier, également formatrice au Centre de Sornetan.

Une longue vue https://flic.kr/p/52VWc1Plusieurs Eglises réformées ont renouvelé leur vision et leurs objectifs afin de répondre aux besoins d’une société en mutation. En 2018, ce processus de transformation se développera concrètement.

Photo: CC (by-nc-nd) Sébastien Cheniclet

Par Laurence Villoz

«Nous avons comme cap d’être une Eglise de témoins. Pour nous réformés, il y a une réelle révolution en cours», souligne Alexandra Deruaz, codirectrice de l’Eglise protestante de Genève (EPG). «Nous allons poursuivre la mutation d’une Eglise minoritaire qui doit devenir de plus en plus témoignante dans la société civile. Il s’agit de renouveler les formes d’activités et de célébrations tout en renforçant les finances», lâche Xavier Paillard, président du Conseil synodal (exécutif) de l’Eglise réformée évangélique du canton de Vaud (EERV).

L'Hotel de Ville à BerneLa motion signée par trente-cinq délégués des Eglises réformées de Berne-Jura-Soleure n’a pas suffi à maintenir le partenariat avec «Reformierte Medien», mercredi 13 décembre à Berne.

Photo: L’Hôtel de ville à Berne

Par Laurence Villoz

«Nous sommes tous dans le même bateau, nous voulons une bonne couverture des réformés dans la presse», a soutenu Hans Ulrich Germann, dépositaire d’une motion urgente, cosignée par 34 délégués, visant la réactivation de l’adhésion des Eglises Berne-Jura-Soleure (Bejuso) à «Reformierte Medien». Fin septembre, le Conseil synodal (exécutif) a décidé de résilier, au terme de l’année 2018, son affiliation au département des médias des Eglises réformées de Suisse alémanique. Un service qui offre une visibilité aux Eglises sur son site internet ref.ch, à travers le magazine «Bref» ainsi que sur les ondes TV et radio de la Schweizer Radio und Fernsehen (SRF).

Les délégués dans la salle du Grand Conseil à BerneRéunis mardi à Berne, les délégués des Eglises réformées de Berne-Jura-Soleure ont validé un projet-pilote d’accompagnement religieux aux personnes hospitalisées qui sont de confessions autres que chrétiennes.

Photo: Les délégués dans la salle du Grand Conseil, à Berne

Par Laurence Villoz

«Dans les hôpitaux, nous avons constaté une demande accrue d’accompagnement religieux de la part de personnes qui ne sont pas chrétiennes. Le rôle des aumôneries consiste à offrir des prestations sans préjugés, indépendamment de l’appartenance religieuse. Il s’agit de comprendre les patients dans leur histoire personnelle», a souligné la conseillère synodale, Claudia Hubacher, mardi 12 décembre à Berne. Lors de la première journée du Synode d’hiver des Eglises de Berne-Jura-Soleure, les délégués ont accepté un projet-pilote de trois ans pour «l’accompagnement religieux en milieu hospitalier des personnes de religions non chrétiennes». Ce programme œcuménique se déroulera à l’aumônerie de l’Hôpital de l’Ile (BE) et sera piloté par la Conférence interconfessionnelle du canton de Berne (CIC).

© 2018 Protestinfo