×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag link line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

Bénédiction à la maternité. CC(by-nc-sa) Jason Rust https://flic.kr/p/5rb9ms Les autorités argoviennes assouplissent la loi sur la santé pour faciliter la transmission aux paroisses des noms des personnes hospitalisées.

Photo: CC(by-nc-sa) Jason Rust

Par Ref.ch/Protestinfo

Le gouvernement du canton d’Argovie a apporté vendredi une modification de la Loi cantonale sur la santé faisant suite à une motion du Grand Conseil. Le changement concerne l’envoi des noms des patients aux trois Eglises nationales (réformés, catholiques romains et catholiques chrétiens).

mercredi, 10 septembre 2014 09:15

L’armée cherche des aumôniers

Les capitaines aumôniers Noël Pedreira et Jean-Marc SavaryPour assurer l’accompagnement spirituel des jeunes recrues, l’Armée suisse appelle les Eglises à se mobiliser. L’aumônerie est l’un des services auxiliaires de l’armée, mais il n’est pas un service accessoire. Au contraire. Cependant, la réforme de l’armée en 2003, les études de théologie longues, la méconnaissance de ce ministère spécialisé qu’est l’aumônerie en milieu militaire, sont les causes de la dramatique diminution du nombre des aumôniers.

Photo: Les capitaines aumôniers Noël Pedreira et Jean-Marc Savary

Par Elisabeth Schenker

«On recherche des hommes et des femmes prêts à apporter une assistance spirituelle au sein de l’armée», annonçait clairement l’invitation à la journée d’information qui s’est déroulée le lundi 8 septembre, entre lac et montagnes, à l’Ecole des missions du Bouveret. 18 ministres ont répondu à cette invitation et ont pu passer une journée avec les 16 hommes se préparent à la pratique de l’assistance spirituelle dans le cadre particulier de l’Armée suisse. Leur formation a débuté le 1er septembre et dure 19 jours alternant les parties théoriques et pratiques dans un esprit œcuménique.

mardi, 01 juillet 2014 08:10

Garder l’espoir derrière les barreaux

prisonLes établissements pénitentiaires de la plaine de l’Orbe hébergent des détenus de longue durée. Dans l’austérité de cet univers carcéral, pour ne pas désespérer, des prisonniers emploient leur temps à construire leur avenir. Témoignages recueillis en compagnie de Philippe Cosandey, l’aumônier protestant du pénitencier.

Photo: CC(by) Luis Argerich

Par Gilles Bourquin, La Vie Protestante

«Je ne suis pas croyant, mais les aumôniers sont importants pour moi. Ce sont des gens qui viennent prendre de nos nouvelles, sans forcément parler de religion». Germain (prénom fictif) est un détenu privilégié. Depuis 2006, ce comptable de formation occupe la fonction de bibliothécaire de la prison. Attiré par le gain, il s’est embarqué dans une mauvaise affaire financière. Se sentant pris au piège, il a tué deux personnes: «J’ai fait une erreur, j’ai reconnu les faits et je paie, mais c’est derrière».

chapellehopsionEn 2014, les aumôniers des hôpitaux valaisans seront intégrés dans le secteur des soins. Ni médecins ni psychologues, ces professionnels et leurs auxiliaires proposent avant tout une présence amicale et une oreille attentive. Une offre toujours plus sollicitée.

La chapelle de l'hôpital de Sion (photo: Jean-Louis Pitteloud)

par Anne-Sylvie Mariéthoz, ProtestInfo

«Nous estimons mes collègues et moi, que ce que nous pouvons apporter de mieux c’est notre amitié chrétienne et fraternelle», déclare le pasteur Robert Hasler. Et d’ajouter: «c’est la personne qui fait la rencontre, moi je ne viens pas me pencher sur son cas. Je suis un homme comme un autre, mais je suis prêt à écouter». Il est l’un des quatre bénévoles de la paroisse réformée de Martigny qui effectuent régulièrement des visites aux patients de l’Hôpital. Dans cette localité où la tradition œcuménique est bien établie, la petite équipe collabore étroitement avec les intervenants catholiques. Mais cette réalité n’est pas limitée à la commune valaisanne. 

© 2019 Protestinfo