×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

Intelligence artificielle https://flic.kr/p/WMNtZCSi les nouvelles technologies offrent de nombreux avantages, elles peuvent également être utilisées à mauvais escient. Volker Jung, président de l'Église protestante de Hesse et de Nassau, a demandé un débat éthique sur la question.

Photo: CC (by-nc-nd) Ars Electronica

Düsseldorf (EPD/Protestinter) Le président de l'Église protestante de Hesse et de Nassau, Volker Jung, appelle à un débat sur les questions éthiques qui suscitent la numérisation et l'intelligence artificielle. Les nouvelles technologies devraient être évaluées selon ce qu’elles apportent à la dignité humaine et aux droits de l'homme, a affirmé Volker Jung, également évêque responsable des médias de l'Église protestante allemande (EKD) dans le quotidien «Rheinische Post». Il ne s'agit pas seulement d’utilité, mais surtout de «ce qu’elles apportent de bon aux gens et comment elles servent à la vie».


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Jérusalem https://flic.kr/p/TQHPLCUn document publié par l’Église protestante de Rhénanie à l’occasion des 70 ans de l’État d’Israël crée la discorde. Indignée, la Fédération régionale des communautés juives annule son voyage avec l’Église protestante en Terre sainte.

Photo: Jérusalem CC (by-sa) Dennis Jarvis 

(EPD/Protestinter) Manfred Rekowski, président de l’Église protestante de Rhénanie, a pris la défense d’un texte controversé: un document de travail publié par l’institution à l’occasion des 70 ans de l’État d’Israël. «Nulle prise de distance n’est à l’ordre du jour, car je n’en vois sur le fond aucune nécessité», a-t-il déclaré au journal de Düsseldorf le «Rheinischen Post». «Il est important à nos yeux de considérer aussi le point de vue des Palestiniens. Nous nous trouvons là pris entre deux camps, une situation pour le moins inconfortable — mais ce n’est pas une raison pour faire le choix de la facilité».


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Un crucifix https://flic.kr/p/9B29ZxLe Land allemand de Bavière a rendu obligatoire, à partir du 1er juin 2018, la présence d’un crucifix dans tous ses espaces administratifs. Des instances religieuses craignent une instrumentalisation de la religion à des fins identitaires.

Photo: CC (by) Thomas Kohler 

Par Raphaël Zbinden, cath.ch

«La croix est le symbole fondateur de notre identité culturelle chrétienne et occidentale», a affirmé, le 24 avril 2018, le gouvernement régional de Bavière dans un communiqué. La décision d’accrocher des crucifix dans les halls d’entrées des bâtiments administratifs a été prise par le parti au pouvoir dans le Land, l’Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU). La formation est la branche locale de l’Union chrétienne-démocrate d’Allemagne (CDU), d’Angela Merkel. Le ministre-président de Bavière, Markus Söder, a ajouté que la croix était «la reconnaissance visible de l’adhésion aux valeurs de base et à l’ordre juridique et social de la Bavière».


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Le haut-parleur Echo d'Amazon https://flic.kr/p/Fmp4uVUn pasteur allemand a développé des éloges funèbres disponibles sur le système de haut-parleur à reconnaissance vocale d’Amazon. Une façon de proposer des textes pour les inhumations sans cérémonie.

Photo: Le haut-parleur d'Amazon CC (by-nc) Masaki Tokutomi https://flic.kr/p/Fmp4uV

Heimsheim (EPD/Protestinter) Les utilisateurs d’«Echo», le système de haut-parleur à reconnaissance vocale d’Amazon, pourront à l’avenir s’en servir pour écouter un éloge funèbre. C’est ce qu’a rendu possible Christian Tsalos, pasteur protestant à Heimsheim, une ville du Wurtemberg située près de Pforzheim. En réponse à l’ordre «Alexa, ouvre l’éloge funéraire», l’appareil énoncera un texte d’environ trois minutes, a expliqué Christian Tsalos au Service de presse protestant (EPD).


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

La Cour de justice de l Union européenne à Luxembourg CC(by) Cédric Puisney via https://flic.kr/p/3xYGjzUn arrêt de la Cour de justice de Luxembourg pourrait venir soutenir la cause des candidats athées.

Photo: La Cour de justice de l Union européenne à Luxembourg CC(by) Cédric Puisney 

Par Phillipp Saure, Luxembourg, EPD/Protestinter

Crèches, cliniques, maisons de retraite: en Allemagne, nombre de ces institutions appartiennent à la diaconie protestante ou à l’organisation catholique Caritas. Des centaines de milliers de postes y sont à pourvoir. Jusqu’à présent, pour les candidats, l’appartenance à l’Église représentait souvent un avantage, voire un impératif. Mais un arrêt rendu la semaine passée par la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) pourrait bien modifier la base légale, donnant par exemple de meilleures chances aux musulmans et aux athées. (Affaire C-414/16)


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

© 2018 Protestinfo