×

Message

Failed loading XML...

Une éolienne en Seine-Maritime CC(by) Frédéric Bisson via https://flic.kr/p/f3kWdDUne Église régionale allemande concrétise ses engagements écologiques en se lançant dans la production énergétique. L’opération s’avère intéressante aussi d’un point de vue économique.

Photo: CC(by) Frédéric Bisson 

Erfurt (EPD/Protestinter). Une énergie plus verte pour les paroisses et la diaconie: l’Église protestante d’Allemagne centrale (EKM) souhaite à l’avenir couvrir entièrement ses besoins en électricité grâce à sa propre production de courant éolien. Dans ce but, le nombre de ses éoliennes devra passer de six à seize dans les prochaines années, a déclaré le responsable des finances de l’EKM Stefan Große, début janvier à Erfurt.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Illustration d’E. W. Kemble pour «A Frenchman in America», éd. Cassell, 1891  via https://flic.kr/p/bYhezWPlusieurs commentateurs se sont émus du caractère politique de la prédication qu’ils ont entendue la veille de Noël. Depuis, le débat secoue l’Allemagne. Quels thèmes peut-on aborder en chaire?

 

Image: Illustration d’E. W. Kemble pour «A Frenchman in America», éd. Cassell, 1891

Hambourg (EPD/Protestinter). Erik Flügge, conseiller politique et auteur originaire de Cologne, a défendu les sermons engagés politiquement dans les Églises. «À partir du moment où les pasteurs hommes et femmes s’expriment en public, alors ils représentent en toutes circonstances de véritables acteurs de notre société. Qui prêche devant le peuple fait partie de la sphère politique, quel que soit son message», a-t-il écrit dans la publication «Christ und Welt», un supplément de «Die Welt». Dans le cadre des prédications qui y sont faites, les Églises ont le droit et le devoir de décider «des thèmes les plus pertinents pour leur communauté», argumente l’auteur.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

chaire bois CC(by-nc) WELS net via https://flic.kr/p/7SWeie«Qui viendra encore de son plein gré assister à un culte de minuit s’il a l’impression, après le sermon, d’avoir passé la soirée chez les jeunes socialistes» a tweeté le rédacteur en chef de «Die Welt», après le réveillon de Noël. La théologie doit occuper la première place dans les cultes a rappelé le journaliste. Le débat fait rage sur les réseaux sociaux.

Photo: CC(by-nc) WELS net

Hambourg (EPD/Protestinter). Ulf Poschardt, le rédacteur en chef du journal «Die Welt», a réaffirmé ses critiques envers les prédications politiques. Bien que les pasteurs ne doivent pas nécessairement laisser leurs convictions derrière eux dès l’instant où ils montent en chaire, tout est une question de contexte: «La théologie doit occuper la première place dans les cultes», a affirmé le journaliste à la publication «Christ und Welt», un supplément de «Die Welt». Nul ne devrait se voir obligé de passer des choses sous silence, a souligné Ulf Poschardt. Chacun a le droit d’affirmer ses opinions, mais sous la forme d’un prêche et non «d’un pseudo-discours de campagne sur l’industrie du bio».


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

Janusz Blonski: son Eglise propose le nouveau statut d’«ami de la paroisse», qui permet au fidèle de partager sa vie religieuse entre Eglise libre et EKD. ©Holger WetjenEn Allemagne certaines personnes actives dans une communauté évangélique restent affiliées à l’Eglise protestante d’Allemagne. Encore peu fréquente, la pratique fait son chemin.

Par Holger Wetjen

Photo: Janusz Blonski: son Eglise propose le nouveau statut d’«ami de la paroisse», qui permet au fidèle de partager sa vie religieuse entre Eglise libre et EKD. ©Holger Wetjen

La ville de Bremerhaven, située au nord-ouest d’Allemagne présente un paysage religieux riche en Eglises libres. Mais celles-ci n’entrent pas toutes catégoriquement en concurrence avec les paroisses de l’Eglise Protestante d’Allemagne (EKD), qui se finance par un impôt d’Eglise public. Certaines Eglises libres tolèrent le fait qu’un fidèle vienne au culte, mais reste membre d’une Eglise de l’EKD. Ainsi, il se développe en Allemagne une double appartenance.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

campagne regroupement familial ©EKHN/Diakonie-Hessen/Tobias BoosA l’approche de Noël, l’Eglise protestante de Hesse et Nassau défend le droit au regroupement familial pour les réfugiés.

Darmstadt/Francfort-sur-le-Main (EPD/Protestinter). L’Eglise protestante du Hesse et Nassau (EKHN) et la diaconie de la Hesse s’engagent pour permettre à tous les réfugiés en droit de bénéficier d’une protection de faire venir auprès d’eux leurs parents proches. Les membres d’une même famille restés coincés dans d’autres pays européens doivent aussi se voir accorder l’entrée sur le territoire dans les meilleurs délais, ont préconisé l’Eglise et la diaconie mi-novembre, à Darmstadt et Francfort-sur-le-Main.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credit(s), Acheter des crédits.

© 2018 Protestinfo