×

Message

Failed loading XML...

Un jogui qui nourrit un paon par dévotionLe Musée international de la Réforme à Genève présente une sélection de gravures insolites du 18e siècle illustrant toutes les pratiques religieuses connues de l’époque. Des œuvres à imprimer sur une presse de Gutenberg géante, jusqu’au 19 août.

Photo: Un jogui qui nourrit un paon par dévotion © MIR, Roman Lusser

Par Laurence Villoz

Un jogui qui nourrit un paon par dévotion, Isis avec une tête de vache allaitant Horus et encore la figure antique d’un prêtre romain. La nouvelle exposition temporaire du Musée international de la Réforme (MIR) à Genève, intitulée «Reprint – Figures insolites du 18e» propose de découvrir treize gravures tirées des sept volumes de «Cérémonies et coutumes religieuses de tous les peuples du Monde». Ces ouvrages, publiés par l’éditeur protestant Jean-Frédéric Bernard et le graveur janséniste Bernard Picard, de 1723 à 1737 en Hollande, contiennent plus de 3400 pages et 260 gravures. C’est le premier ouvrage comparatiste religieux de l’histoire.

Lecture de la Bible et prière CC(by-nc-nd)Mathieu Jarry via https://flic.kr/p/LoK6HL’ancienne Maison Saint-Lupicin de la Côte-aux-Fées a été reprise par la Fondation Effata. Un accueil, des prières et des formations seront de nouveau proposés.

Photo: CC(by-nc-nd)Mathieu Jarry

Par Nicolas Meyer, «Réformés»

La maison d’accueil spirituel de la Côte-aux-Fées ouvrira de nouveau ses portes ce printemps. «Nous voulions attendre la fin de l’hiver. Cela nous a permis de bien nous préparer et de faire en sorte que l’endroit soit plus accessible après la fonte des neiges», note Sylvie Muller, nouvelle responsable du lieu. Elle gère la maison de la Fondation Effata au travers de l’association Les Champs de la cure.

Billy Grahamen 1966 via https://fr.wikipedia.org/wiki/Billy_Graham#/media/File:Billy_Graham_bw_photo,_April_11,_1966.jpgFigure unificatrice des valeurs conservatrices chrétiennes, Billy Graham a sans doute été une figure clé dans le développement du mouvement évangélique en Suisse romande. Aux États-Unis, il a aussi joué un rôle important dans le rôle public qu’on prit les mouvements évangéliques. Cet aumônier de plusieurs présidents américains est décédé mercredi.

Photo: Billy Graham en 1966

Protestinfo avec RNS — Véritable phénomène religieux connu internationalement, Billy Graham est mort mercredi 21 février après plus d’un demi-siècle de ministère. Il avait 99 ans. William Franklin Graham Jr a été responsable de la diffusion de l’évangélisation dans le monde entier, convertissant des millions en personne à travers des conférences et des émissions télévisées.

Visuel du papillon annonçant le parcours de formation au combat spirituelPratique oubliée des protestants réformés, la prière vécue comme combat fait l’objet d’un parcours de découverte dans une paroisse lausannoise.

Par Joël Burri

Image: Visuel du papillon annonçant le parcours de formation au combat spirituel

«Nous savons que Satan et ses démons existent et sont actifs. Mais quel est notre rôle dans la bataille contre le diable?», peut-on lire sur une page présentant le «combat spirituel»; la première qui apparaît lorsque l’on tape ces deux mots sur un moteur de recherche web. Parmi les autres occurrences, nombreuses sont celles qui présentent la prière comme ayant un impact dans une lutte entre anges et démons. Est-ce vraiment cela le projet qui se cache derrière le «parcours d’initiation au combat spirituel», proposé dès ce soir, mardi 6 février, par la paroisse lausannoise Bellevaux-Saint-Luc?

Abdelwahid KortAbdelwahid Kort est l’imam du Complexe culturel musulman de Lausanne, plus grand lieu de culte musulman vaudois. Une mission ardue dans laquelle il ne reçoit pas d’autre soutien que la gratitude de ses fidèles et «l’aide d’Allah».

Photo: Abdelwahid Kort

Par Aline Jaccottet

Il apprécie particulièrement la fin de la nuit, ce moment où la lumière de l’aube, inlassablement, pénètre l’obscurité pour la vaincre. Depuis toujours, Abdelwahid Kort se lève tôt, et à une heure où le monde est encore paisible, il entre en dialogue avec Celui qui jamais ne dort: Allah. «À ce moment-là, je fais le plein d’énergie en Lui ouvrant mon cœur, en Le laissant m’inspirer», raconte-t-il. L’imam prie chez lui, près de sa femme et de ses quatre enfants profondément endormis, puis il s’en va méditer dans le parc de Valency, tout proche. «L’air est pur, je vois le jour se lever alors que j’invoque Dieu et ma fatigue s’envole», dit-il avec un sourire.

Groupe de méditation bahá’íe à Austin (Texas) ©Bahá'í International Community  via http://media.bahai.org/detail/2591673A l’occasion du bicentenaire de la naissance de Bahá’u’lláh, le fondateur de ce mouvement religieux, les bahá’íes organisent de multiples manifestations pour faire connaître leur foi et pour célébrer ce jubilé.

Photo: Groupe de méditation bahá’íe à Austin (Texas) ©Bahá'í International Community

(Protestinfo) «Bahá’u’lláh enseigne que Dieu est unique et que les révélations successives de sa volonté à l’humanité ont été la principale force civilisatrice de l’histoire. Les agents de ce processus ont été les messagers divins que les hommes ont perçus comme étant les fondateurs de systèmes religieux distincts, mais dont le but commun est d’amener la race humaine à sa maturité morale et spirituelle», résume le site suisse du mouvement bahá’íe. Dimanche 22 octobre, le bicentenaire de la naissance du fondateur de cette religion sera célébré dans les différentes assemblées spirituelles locales.

© 2018 Protestinfo