×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag rss line 1 Extra content at the end of the document

Joueur de luth accompagne un buveur de vin XVe via https://fr.wikipedia.org/wiki/Viticulture_en_%C3%89gypte#/media/File:Joueur_de_luth_accompagn%C3%A9_d%E2%80%99un_buveur_de_vin_%E2%80%93_XVe_si%C3%A8cle.jpgQu’on soit musulman, bouddhiste ou végétarien, la façon de s’alimenter correspond à des principes, des convictions, voire à une conception de la vie tout entière. Le professeur de théologie pratique, Olivier Bauer, explique l’impact des croyances sur les habitudes alimentaires. Interview.

Image: un joueur de luth avec un homme buvant du vin. XIV ou XVe siècle. 

Par Laurence Villoz

Entre une côtelette de porc, une gousse d’ail et un verre de rouge, lequel de ces aliments a le moins la cote? Le professeur de théologie pratique, Olivier Bauer, dispense, ce semestre, un cours intitulé «alimentation et spiritualité», aux étudiants en bachelor, à l’EPFL, dans le cadre de leur programme obligatoire en sciences humaines. Rencontre avec ce spécialiste des pratiques alimentaires.

Les directeurs des 4 CSP romandsReprésentant 28% des citoyens, la classe moyenne inférieure en Suisse est proche du seuil de pauvreté sans ne pouvoir bénéficier d’aucune aide sociale. Les Centres sociaux protestants mettent en lumière cette tranche de la population fragilisée, lors de leur campagne annuelle de mars.

Photo: Les quatre directeurs des CSP romands, Pierre Ammann (CSP Berne-Jura), Pierre Borer (CSP Neuchâtel), Alain Bolle (CSP Genève) et Bastienne Joerchel (CSP Vaud)

Par Laurence Villoz

«Beaucoup de personnes sont surprises de devoir frapper à notre porte. Elles nous disent: ‘Avant, j’étais donateur pour le Centre social protestant (CSP)’. De plus en plus de personnes perdent pied alors qu’elles pensaient que ce genre de situation ne leur arriverait jamais», lâche Pierre Ammann, le directeur du CSP Berne-Jura, lors d’une conférence de presse, mardi 14 mars, à Genève. Pour leur campagne de mars 2017, les quatre CSP romands ont choisi de se focaliser sur la fragilité de la classe moyenne inférieure. 

optiques microscope CC(by) University of Liverpool Faculty of Health & Life Sciences via https://flic.kr/p/hn5TJcAuteur de plusieurs recherches sur les mouvements évangéliques, le sociologue des religions de l’Université de Lausanne, Philippe Gonzalez s’inquiète de voir des extrémistes chrétiens arriver au pouvoir aux Etats-Unis. Notre société est mal armée pour contrer ce mouvement de pensée qui souhaite imposer sa vision du monde, au mépris des réalités mesurées par la communauté scientifique.

Photo: CC(by) Université de Liverpool 

Propos recueillis par Joël Burri

Donald Trump a nommé Betsy DeVos comme secrétaire à l’éducation. Elle défend le droit à l’éducation à domicile. Est-ce que cela inquiète le chercheur que vous êtes, grand connaisseur, en particulier des mouvements littéralistes?

Effectivement, le droit à l’enseignement à domicile est défendu en particulier par les tenants du créationnisme, puisque c’est un moyen de transmettre leurs valeurs à leurs enfants. En fait, il faut bien comprendre que la droite chrétienne américaine ne défend pas seulement des valeurs religieuses. Elle défend un véritable projet de société. Qui dit créationnisme, dit climato-sceptisme, dit attaque contre les droits reproductifs, les minorités sexuelles. Ce sont les quatre piliers de ce projet de société.

Solitude https://flic.kr/p/rkxYLsUn rapport sur la médiatisation du suicide de l’association Stop Suicide, publié début février, met en évidence que 74% des dépêches traitant cette thématique sur internet contiennent des éléments incitatifs. Définir en détail la méthode utilisée a des conséquences désastreuses sur un lecteur vulnérable.

Photo: CC (by) Ted Van Pelt

Par Laurence Villoz

Le 74% des articles sur le suicide publié par les principaux sites romands d’information en 2015 sur internet contenaient des éléments incitatifs, révèle un rapport de Stop Suicide sur la médiatisation du suicide, début février. L’association pour la prévention du suicide chez les jeunes a examiné 282 articles parus en 2015 sur les sites de 20 minutes, Le Matin, 24 heures, La Tribune de Genève, Le Temps, Arcinfo, RTS Info, Swissinfo et La Liberté et les a comparé avec ceux publiés dans la presse papier en 2013. Les principaux résultats montrent une évolution paradoxale, d’un côté le nombre d’articles incitatifs a augmenté, mais le nombre de textes préventifs est également plus élevé.

livre bokoharamD’origine camerounaise, ce pasteur du canton de Neuchâtel aime à partager le quotidien de ses paroissiens et consacre une partie de son temps à l’étude. Il vient de publier un ouvrage sur Boko Haram. Portrait

Par Nicolas Meyer, «Réformés»

Lorsqu’on se balade dans les rues du Landeron avec Zachée Betché, difficile de ne pas s’arrêter à chaque coin de rue pour tailler bavette avec les personnes rencontrées sur le chemin. Bien que cela fasse juste quatre ans que ce pasteur exerce dans cette région, il a rapidement su tisser des liens avec ses paroissiens et les habitants de la région: «Mon rôle consiste aussi à vivre avec les gens et partager leur quotidien en les rencontrant, par exemple, à la pharmacie ou à la poste». Des échanges qui lui permettent de dépasser un certain protocole pour faire partie intégrante du paysage de la vie locale.

holdinghands https://flic.kr/p/PETFKL’Eglise évangélique réformée vaudoise a récemment fait parvenir à ses employés une recommandation sur l’accompagnement du suicide assisté. Préférant ne pas imposer de directives éthiques, le Conseil synodal laisse aux ministres le choix de la marche à suivre et la possibilité de ne pas intervenir.

Par Noriane Rapin

Photo: g_cowan CC (by-nc)

«On ne saurait donner ici de directives éthiques définitives tant les positions des uns et des autres varient en fonction de leur approche des questions touchant au respect de la vie, de la dignité et de la liberté individuelle.» Cet extrait de la recommandation du Conseil synodal de l’Eglise évangélique réformée vaudoise (EERV), donne le ton du document transmis aux ministres le 13 janvier dernier et intitulé «Assistance au suicide et accompagnement pastoral». L’exécutif y rappelle d’une part qu’il n’est pas question de juger du bien-fondé des demandes de suicide assisté, et d’autre part que la vie humaine, selon la Bible, se définit surtout comme un ensemble de relations. Les pasteurs sont donc encouragés à offrir un accompagnement au demandeur et à ses proches avant et après l’acte, mais on laisse à leur jugement la possibilité d’intervenir ou non au moment même du suicide.

© 2017 Protestinfo | création site :