×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag link line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

Le temple de Sornetan CC(by-sa) Thierry A. via https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Sornetan_Reformierte_Kirche.jpgUn point d’échange moins formel devrait désormais être introduit dans chaque ordre du jour de l’organe délibérant de l’arrondissement réformé jurassien. La formule a été inaugurée par une réflexion faisant suite à une polémique qui a touché le mensuel «Réformés».

Photo: Le temple de Sornetan CC(by-sa) Thierry A.

Par Joël Burri

«La presse protestante doit cultiver l’esprit critique et l’ouverture avec ambition et qualité», résume le rapporteur d’un petit groupe au Synode de l’arrondissement jurassien des Églises réformées Berne-Jura-Soleure. Les délégués, réunis samedi 26 mai à Sornetan (BE) ont été invités à un bref échange autour de la liberté de la presse protestante. Et c’est un consensus qui s’est dessiné dans l’assemblée en faveur de la liberté de la presse, y compris celle que les Églises financent.

Eglises / 23 mai 2018 - 08:00

Brèves

«Livre à vivre» à Crêt-Bérard
Dernier culte des pasteurs stagiaires
«Quelle place pour les homosexuels dans l’Église?»

Feuilles d'Avis de LausanneLes milieux religieux n’ont pas échappé à la vague contestataire de la fin des années soixante. Retour sur cette partie de l’histoire à l’occasion des 50 ans de Mai 68.

Photo: Des membres de la Paroisse œcuménique des Jeunes (PODJ) protestent en réaction à l’interdiction de procéder à une double célébration eucharistique (Archives tirées de la Feuille d’Avis de Lausanne du 8 avril 1969).

Par Nicolas Meyer, Réformés

À la fin des années soixante, les Facultés de théologie protestantes de Suisse romande sont en plein bouillonnement. «Plusieurs étudiants remettent en question la figure du pasteur en tant que détenteur d’une vérité qu’il est censé inculquer aux autres», introduit Gilles Descloux, qui travaille actuellement à un doctorat sur l’influence de Mai 68 dans les Églises romandes. Son étude porte sur les villes de Genève, Lausanne et Fribourg.

Culte synodal EREV EvionnazMalgré une excellente surprise pour l’exercice 2017, les paroisses réformées du canton du Valais devront augmenter leur effort en faveur de l’Église cantonale afin de sortir celle-ci du déficit structurel.

Par Joël Burri

C’est à un exercice difficile que le Conseil synodal (exécutif) de l’Église réformée évangélique du canton du Valais (EREV) était confronté samedi 5 mai devant le synode (organe délibérant) réuni à Evionnaz. Dans la même session, il a présenté des comptes 2017 réjouissants et malgré cela, il a demandé aux représentants des paroisses d’accepter une augmentation de leur effort en faveur des organes cantonaux de l’Église.

Eglises / 02 mai 2018 - 09:00

Brèves

Les Eglises Berne-Jura-Soleure «consternées» par la politique fédérale d’asile
«Il est une foi»
Des témoins colombiens et congolais de l’impact de Glencore
À la découverte d’un cimetière
«Quelles convictions, pour quels engagements?»
La bible en langue ouzbèke: un miracle

Les jeunes rassemblés à Crêt-BérardLe 2 mai 1948, les jeunes protestants vaudois se rassemblent par milliers à Lausanne. Ils décident de créer une maison de la jeunesse, devenue Crêt-Bérard, Maison de l’Église et du Pays. Retour sur un élan de jeunesse.

Photo: La jeunesse réformée rassemblée sur la colline de Crêt-Bérard en 1950 © Crêt-Bérard

Par Marie Destraz, Réformés

Nous sommes le 2 mai 1948 et les habitants de Lausanne assistent à un cortège étonnant. Cinq mille jeunes protestants, venus de tout le canton, défilent dans les rues de la ville. Ils ont revêtu pour l’occasion leurs uniformes paroissiaux et portent fièrement les drapeaux et insignes de leur village, de leur paroisse et de leur district. Ils ont entre 16 et 20 ans et font tous partie des groupes de jeunes paroissiens de l’Église nationale vaudoise (ancêtre de l’Église réformée vaudoise). Sous l’impulsion du pasteur et aumônier de jeunesse cantonal Albert Girardet, ils se sont réunis pour témoigner de leur foi commune.

© 2019 Protestinfo