×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag rss line 1 Extra content at the end of the document
Eglises / 18 mai 2017 - 08:00

Brèves

Sur les traces de Marie Torel 
L’intégrale de la correspondance de Théodore de Bèze 
Formation pour les organisations musulmanes

La Cathédrale de Lausanne de nuit https://flic.kr/p/b1gcbDLausanne et Neuchâtel organisent leur Nuit des Eglises en mai. Deux rendez-vous pour découvrir des lieux et des communautés. 

Photo: La Cathédrale de Lausanne CC (by-nc-nd) Gustave Deghilage 

Par Marie Destraz (Réformés)

Trop souvent closes la journée, les églises ont choisi l’obscurité pour s’ouvrir. Lors de cet événement, les visiteurs se laissent tenter par la lumière qui s’échappe de ces lieux de culte chrétiens. Ils en foulent le parvis, attisés par la curiosité. En mai, les villes de Lausanne, Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds organisent leur propre Nuit des Eglises. 

Le synode de l'EREV à MontheyRassemblés le samedi 6 mai à Monthey, les délégués du synode de l’Eglise réformée évangélique du Valais ont accepté d’augmenter la contribution des paroisses pour 2018. Un processus qui devrait permettre de couvrir le «déficit structurel».

Photo: Les délégués à Monthey

Par Laurence Villoz

«Les contributions des paroisses représentent aujourd’hui 37% des recettes du budget d’exploitation, soit environ 220'000 francs en 2016. C’est beaucoup, mais ce n’est pas suffisant», lâche Jean-Luc Borel, conseiller synodal et trésorier de l’Eglise réformée évangélique du canton du Valais (EREV). Réuni le samedi 6 mai à Monthey, le synode (l’organe délibérant) a accepté à une large majorité d’augmenter la contribution des paroisses pour 2018 à hauteur de 290'000 francs, soit 10'000 de francs de plus qu’en 2017.

Eglises / 03 mai 2017 - 08:30

Brèves

Oui au crédit pour l’octroi de l’aide sociale en matière d’asile
«The gaze of the sea» primé à Visions du réel
L’ancien chancelier Helmut Schmidt sur les pièces de deux euros sans sa cigarette

Eglises / 11 mai 2017 - 08:15

Brèves

Refaire le monde à l’afterwork
L’EPER annonce la couleur
Un week-end de fête pour l’Eglise réformée fribourgeoise
La Journée des enfants de l’EERV
Réformer l’Eglise— Réformer la théologie
Unité et diversité des réformes
Sam et Salem sont de retour

bancs crans montanaLe temple de Crans-Montana a fermé fin avril pour une période de six mois. D’importants travaux sont prévus pour adapter le lieu aux pratiques ecclésiales contemporaines.

Par Joël Burri

Le banc d’église est-il emblématique du culte du dimanche matin? Pas pour la paroisse réformée de Crans-Montana. Elle vient de fermer son temple pour une période de six mois de travaux. Et pas question de meubler les locaux rénovés avec des bancs d’église! La raison évoquée pour justifier ce choix n’a rien à voir avec le confort des postérieurs des fidèles: «nous avons choisi des chaises pour des questions de dynamique lors de cultes ou activités paroissiales», explique le pasteur Jean Biondina. «Il nous faut une certaine mobilité et pouvoir mettre des tables en cas de culte brunché, par exemple», explique-t-il. «Nous souhaitons une souplesse dans l’usage du lieu qui acquiert un statut plutôt de centre paroissial tout en conservant une architecture extérieure de temple.»

© 2017 Protestinfo