×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag link line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

ITW PapNdiayeDans le cadre d’une série d’entretiens menés en marge du festival Histoire et Cité qui s’est tenu à Genève, nous avons eu l’occasion de poser quelques questions à Pap Ndiaye, spécialiste de l’histoire nord-américaine.

Le chercheur revient sur le rôle des Eglises noires sur la naissance du mouvement des droits civiques aux Etats-Unis. La foi des noirs américains a été une force d’émancipation, analyse-t-il.

Culture / 19 avril 2017 - 08:10

Brèves

Habillez l’arbre de «Faut pas croire»
Augmentation des recettes de l’EPER
Adoption de la nouvelle loi sur les Eglises
Barack Obama au Kirchentag

Culture / 12 avril 2017 - 08:20

Brèves

L’EPER double son aide d’urgence en Afrique
Le repas de l’agneau pascal
Pâques à la Fusterie

videoChapoutotDans le cadre d’une série d’entretiens menés en marge du festival Histoire et Cité qui s’est tenu à Genève, nous avons eu l’occasion de poser quelques questions à l’historien du nazisme Johann Chapoutot

L’auteur du récent ouvrage «La révolution culturelle nazie» (Gallimard) revient d’abord sur la manière dont les nazis ont perçu le christianisme des premiers jours avant d’aborder un morceau de choix: les relations complexes que les Eglises protestantes et catholiques ont entretenues avec le régime.

Michael LevinasLe compositeur juif Michaël Levinas a réalisé le tour de force de composer une passion pour les 500 ans de la Réforme protestante. Sa création, «La Passion selon Marc. Une passion après Auschwitz» sera interprétée pour la première fois, le mercredi 12 avril, à l’église Saint-François, à Lausanne. Interview.

Photo: Michaël Levinas

Par Laurence Villoz 

Compositeur et pianiste français, né à Paris en 1949, Michaël Levinas est connu, entre autres, pour son interprétation de l’intégrale des Sonates de Beethoven et ses créations contemporaines comme «Le Petit Prince» représenté à l’opéra de Lausanne en 2014 et «Les Nègres», interprété en 2004, au Grand Théâtre de Genève. Mandaté par l’Association «Musique pour notre temps», soutenue par l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV), cet artiste vient de terminer la création de «La Passion selon Marc. Une passion après Auschwitz» qui sera jouée pour la première fois, le 12 avril, à Lausanne, dans le cadre des festivités pour le Jubilé de la Réforme. Protestinfo l’a rencontré à Lausanne.

Cuvée de la Réforme ©François Paccaud2000 bouteilles de chasselas et 1500 d’assemblage rouge attendent les amateurs de vin. Le projet de «Cuvée de la Réforme» a donné lieu à de nombreuses rencontres et finance un riche programme d’animations autour des thèmes des 500 ans de la Réforme protestante, du rapport à la Création et de la dépendance.

Par Joël Burri

«Le chasselas révèle quelque chose de nos racines, il est lié à cette région, alors que le rouge est un assemblage. Il montre qu’ensemble on peut former un bouquet de saveurs», explique Etienne Guilloud, résumant le message qu’il a voulu faire passer au travers des contre-étiquettes des deux produits que paroisses et vignerons de la région Morges-Aubonne ont concoctés ensemble. «Notre volonté c’était d’avoir des étiquettes qui aient valeur de témoignage. Qu’au moment de l’apéro, un message soit transmis», ajoute le ministre, lors de la conférence de presse marquant le début de la mise en vente des «Crus de la Réforme»: 2000 bouteilles de chasselas et 1500 d’assemblage gamay, pinot noir, gamaret, garanoir avec une touche de divico et de merlot.

© 2019 Protestinfo