×

Message

Failed loading XML...

Bisous https://flic.kr/p/2GJx4UAlors que la santé sexuelle concerne chaque individu, il n’existe pas en Suisse de politique publique réservée à ce domaine précis. Question de valeurs? Sujet tabou? Rencontre avec des responsables de Santé sexuelle Suisse.

Photo: CC (by) Yuliya Libkina 

Par Laurence Villoz

Longtemps considérée comme un sujet particulièrement tabou, la question de la santé sexuelle s’est progressivement fait une place sur la scène sociétale et médiatique. Toutefois, il n’existe pas en Suisse de politique publique spécifique pour cette thématique. Promouvant la santé sexuelle et le respect des droits humains, l’organisation faîtière Santé sexuelle Suisse œuvre notamment à travers les cours d’éducation sexuelle à l’école, les prestations du planning familial et la formation des professionnels. Rencontre avec la directrice adjointe Caroline Jacot-Descombes, et la responsable de programmes Gilberte Voide Crettenand.

Un carnet d'adresses CC(by) Vale https://flic.kr/p/scCTXTrop souvent, la case «confession» est laissée vide par les employés d’état civil neuchâtelois. Les Eglises prennent des mesures pour pouvoir à nouveau s’appuyer sur les bases de données pour leurs activités.

Photo: Un carnet d'adresses. CC(by) Vale

Par Joël Burri

«J’ai découvert que dans les administrations communales, les employés ne reçoivent pas de consigne claire quant à la manière d’inscrire la confession des personnes. Ainsi, quand un enfant naît, certains employés communaux ont pris l’habitue de l’inscrire comme la mère, d’autres comme le père, d’autres inscrivent systématiquement “sans confession”», s’était émue la pasteure Diane Friedli en déposant une motion au Synode (organe délibérant) de l’Eglise réformée évangélique du Canton de Neuchâtel (EREN). Mercredi au Louverain (Les Geneveys-sur-Coffrane), le Conseil synodal (exécutif) a rendu son rapport. Le constat de la pasteure de Cortaillod est largement partagé et l’Eglise a décidé d’une série de mesures pour lutter contre cette épidémie de paroissiens inscrits comme «sans confession» à leur insu.

Un coeur cadenassé https://flic.kr/p/5ids88Protestinfo propose régulièrement des éditos rédigés par les membres des rédactions de Médias-pro. La journaliste Laurence Villoz s’interroge sur la signification du mariage posthume de Xavier Jugelé, le policier tué sur les Champs-Elysées.

Photo: cc (by-nc) Jean-Marc Linder 

Quand je pense à l’amour et la mort, j'ai tout de suite en tête l'histoire de Tristan et Iseult, de Roméo et Juliette, ou d'Orphée et Eurydice. Tragédies passionnelles qui n’ont cessé de formater en Occident le fantasme de l’amour impossible, tellement irrésistible. Mais épouser son amoureux décédé, est-ce un amour impossible ou plutôt la concrétisation d’un amour éternel? 

Eglises / 07 juin 2017 - 08:00

Brèves

Surmonter les conflits entre les chrétiens
La FEPS prend la défense des camps chrétiens
Deux supplémentaires de «Luther à table»

Le dessinateur Tony ©Jeremy JaquetL’humour prend momentanément ses quartiers au centre de Sornetan, dans le Jura bernois. A l’enseigne d’«Enfer et paradis… Et Dieu créa la Terre…», le dessinateur Tony expose ses caricatures de presse jusqu’au 25 juin. Des dessins qui, derrière une apparente légèreté, traduisent des observations essentielles et incitent à la réflexion.

Photo: Le dessinateur Tony ©Jeremy Jaquet

Par Nicolas Bringolf

En invitant Tony — Tony Marchand à la ville —, le centre de Sornetan joue, l’espace d’un mois, la carte de l’humour et de la dérision. Transformés en cimaises pour l’occasion, les murs de l’institution offrent au regard des visiteurs une soixantaine de dessins de presse publiés notamment dans les mensuels «Réformés» et la défunte «Vie protestante Neuchâtel-Berne-Jura».

le synode de l'EERFLa diaconie, la formation et la jeunesse: l’exécutif de l’Eglise réformée fribourgeoise a présenté son programme d’activités pour la période 2017 à 2020. 

Photo: Le synode à l'Insititut agricole Grangeneuve

Par Laurence Villoz

«Il s’agit d’avoir des objectifs précis tout en liant la gestion et la vision que nous souhaitons pour notre Eglise», explique Pierre-Philippe Blaser le président du Conseil synodal (exécutif) de l’Eglise évangélique réformée du canton de Fribourg (EERF), lors de la présentation du programme de législature 2017 à 2020. Le pasteur a ainsi exposé une vingtaine d’activités devant les délégués du synode rassemblés mercredi 31 mai, à l’Institut agricole Grangeneuve, à Posieux.

© 2017 Protestinfo