×

Message

Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

Les candidats déclarés à l’élection complémentaire au Conseil synodal se sont présentés.

Par Joël Burri

Dans une semaine, le vendredi 21 septembre, le Synode, organe délibérant de l’Église évangélique réformée vaudoise (EERV), désignera le successeur de John Christin au Conseil synodal. Ce dernier ayant démissionné, en juin, de l’organe exécutif pour en dénoncer les dysfonctionnements, une place de laïc est à repourvoir pour les neuf mois qui nous séparent de la fin de la législature. À ce jour, deux candidats se sont déclarés. Jeudi soir, le 12 septembre, ils ont répondu à une série de questions devant une quarantaine de personnes, pour l’essentiel des délégués au Synode.

Devant un auditoire bondé, la médecin et essayiste marocaine, Asma Lamrabet, a donné une conférence sur la place des femmes dans le Coran, mercredi 12 septembre, à l’Université de Fribourg. Elle prône une lecture réformiste de l’islam.

Par Laurence Villoz

«Ce n’est pas l’islam en tant que message spirituel qui pose problème, mais ce qu’en font les politiques. On constate une impasse à l’échelle du monde musulman due au refus d’une lecture réformiste», lâche Asma Lamrabet, médecin et essayiste marocaine, engagée depuis des années dans la réflexion sur la problématique des femmes dans l’islam. Invitée par le Centre suisse islam et société, Asma Lamrabet a donné une conférence sur le thème «Les femmes dans le Coran, une lecture féministe des sources», mercredi 12 septembre à l’Université de Fribourg.

Nouvelle embûche pour la création de la plus grande paroisse de Suisse. Un différend sur la répartition des revenus de l’impôt ecclésiastique bloque la fusion dans l’une de ses étapes.

Par Joël Burri 

Fusionner les différentes paroisses d’une ville pour ne faire qu’une entité globale est dans l’air du temps. Mais alors qu’à Berne les négociations allant dans ce sens débutent à peine, le projet, bien plus avancé de Zurich est retardé par un recours. Le calendrier qui prévoyait d’avoir une grande paroisse pour les villes de Zurich et Oberengstringen de 80’000 membres, au 1er janvier 2019 semble aujourd’hui compromis. Cette géante serait née de la fusion de 32 des 34 paroisses actuelles.

Le philosophe catholique Jean-Luc Marion donnera une conférence publique sur le concept de Révélation, mardi 25 septembre, à l’Uni Bastions à Genève. Membre de l’Académie française, son œuvre est discutée dans le monde entier.

Par Laurence Villoz

De façon générale, qu’est-ce qu’une révélation?

La révélation est ce qui permet de comprendre. Par exemple, on se trouve devant un tableau confus et on ne sait pas comment le regarder. Et d’un seul coup, on se met à la bonne distance avec le bon éclairage, le bon angle et subitement on voit ce qu’il représente. C’est une expérience qu’on fait souvent dans bien des domaines. Tout est sur la table, mais on ne voit pas du tout à quoi cela ressemble. C’est vrai quand on doit monter un meuble IKEA ou quand on lit un roman policier. D’un seul coup, on comprend, parce que cela se met en place et s’organise. La révélation c’est ça.

La cathédrale de Lausanne était pleine, samedi après-midi, à l’occasion du culte de consécration ou d’agrégation pour 11 pasteurs et diacres.

Par Laurence Villoz et Joël Burri

Ambiance «fête de famille» cet après-midi du samedi 1er septembre autour de la cathédrale de Lausanne. Tout le gratin de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud (EERV) se réunissait pour la journée d’Église annuelle. Le point fort de la manifestation a été la consécration de quatre diacres (une femme et trois hommes) et de cinq pasteurs (deux femmes et trois hommes) et l’agrégation au corps pastoral vaudois d’un diacre et d’un pasteur déjà consacrés par une Église sœur.

Les Églises suisses entrent dans un mois de prière et d’engagements pour l’environnement. Menée depuis 2007, l’action «un Temps pour la Création» s’articulera cette année autour du sens du toucher.

Par Joël Burri

À la suite d’un rassemblement œcuménique en 2007, les Églises suisses recommandent de célébrer un «Temps pour la Création» annuel du 1er septembre au 4 octobre. Une période durant laquelle les croyants sont invités à prier pour la protection de la Création et à s’engager pour la promotion d’un mode de vie durable. Par ailleurs, pour l’Église catholique romaine, le pape François a institué le 1er septembre comme journée mondiale de la prière pour la sauvegarde de la Création.

© 2018 Protestinfo