×

Message

Failed loading XML...

Acces Ecritures 2017©ABU via https://www.unitedbiblesocieties.org/fr/rapport-sur-lacces-aux-ecritures-dans-le-monde-2017/L’an passé, la Bible a été publiée pour la première fois dans sept nouvelles langues. Le texte sacré du christianisme existe désormais dans 674 langues.

Graphique: ©ABU

(Protestinfo) La Bible dans son intégralité a été publiée pour la première fois en 2017 dans sept nouvelles langues. À cela s’ajoutent quatre langues qui disposent désormais du Nouveau Testament et neuf dans lesquels des nouveaux fragments de la Bible ont été traduits. Au total, la Bible existe, au 1er janvier 2018, dans 674 langues. Le Nouveau Testament seul existe dans 1515 langues supplémentaires et au moins quelques écrits sont disponibles dans 1135 langues supplémentaires. C’est ce qui ressort dans le rapport annuel sur l’accès aux Écritures de l’Alliance biblique universelle (ABU) relayé par la Société biblique suisse (SBS).

Des bougies https://flic.kr/p/dZf3YzDepuis deux décennies, l’Arzillier-Maison du dialogue promeut les échanges entre les différentes religions. Pour marquer le coup, l’association située à Lausanne organise une soirée d’anniversaire le 17 mars prochain.

Photo: CC (by-nc) Pandorine Box 

Par Laurence Villoz

Chrétiens, musulmans, bouddhistes, juifs, bahà’ie, hindous. L’Arizillier-Maison du dialogue rassemble depuis 20 ans des membres de multiples religions. Constituée le 17 mars 1998 à Lausanne, cette association interreligieuse a pour vocation non seulement de favoriser les échanges entre différentes religions, mais aussi au sein d’une même confession entre les différentes mouvances.

Une croix huguenote https://flic.kr/p/nh6ZJSLa fondation protestante française, La Cause, qui témoigne d'une riche amitié franco-suisse, perd une grande figure de son histoire. Rose-Marie Durrleman est décédée dans sa 99e année.

Photo: CC (by) Jeanne Menjoulet

Par Jacques Perrier

Nous apprenons le décès, survenu à Paris le 24 janvier dernier, de Rose-Marie Durrleman, dont la vie fut, de longues années durant, associée à celle de La Fondation La Cause, consacrée à la solidarité sociale et à l’évangélisation. Née en 1919, Rose-Marie Durrleman est la fille du pasteur Etienne Grellet, appartenant à une vieille famille neuchâteloise, et qui, comme d’autres compatriotes, vint en France durant la Première Guerre mondiale suppléer au manque de pasteurs consécutif à la mobilisation générale, et de Charlotte Bonneville, d’une famille de Mazamet, dans le Tarn.

Eglises / 14 mars 2018 - 19:50

Brèves

Fini les jours fériés à Noël, au nom de la laïcité
Des eaux souterraines menacent les églises

Un bouquet de roses https://flic.kr/p/8VE5YhCoop organise une semaine d’action pour soutenir la campagne œcuménique sur le thème de la transition, en vendant des roses venues du Kenya, dès le 13 mars. Paradoxe?

Photo: CC (by-sa) Robertus B. Herdiyanto 

Par Laurence Villoz

«En cette saison, à savoir pendant le carême, les roses kenyanes sont – aussi paradoxal que cela puisse paraître – plus écologiques que si elles avaient été plantées dans une serre en Suisse», explique Maggie Pfister, responsable marketing pour l’œuvre d’entraide Action de Carême. À partir du 13 mars, Coop organise une semaine d’action pour soutenir la campagne œcuménique sur le thème de la transition, en proposant des roses équitables venues par avion du Kenya. Pour chaque bouquet vendu, 50 centimes seront reversés aux œuvres d’entraide chrétiennes, Pain pour le prochain et Action de Carême, organisatrices de la campagne qui invite à remettre en cause les valeurs consuméristes pour lutter contre la crise écologique, économique et sociale.

Les votes ont eu lieu à bulletin secret ©JoBÀ quelles tâches de l’Église attribuer les ressources humaines? À l’approche d’une diminution de la subvention cantonale, le Conseil synodal réformé vaudois proposait de répondre à cette question en favorisant l’émergence de nouvelles formes ecclésiales au détriment des paroisses. Mais les délégués au synode ne se sont pas laissés convaincre. Jugeant qu’ils n’étaient pas mûrs pour prendre une décision, ils ont refusé l’entrée en matière.

Photo: Les votes ont eu lieu à bulletin secret

Par Joël Burri

Une fois par législature de cinq ans, le Conseil synodal (exécutif) de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud (EERV) doit soumettre au Synode (organe délibérant) un plan de dotation. C’est-à-dire la répartition des ressources humaines entre les différents types de ministères. C’est à cet exercice que le Synode réuni à Prilly vendredi soir et samedi s’est livré. Mais après un débat d’entrée en matière de près de 6 heures, les délégués des régions et services cantonaux ont renvoyé, par 47 voix contre 27 et 2 abstentions, sa copie à l’exécutif.

© 2018 Protestinfo